Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 7:34:44 PM Vendredi, 23 Juillet 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

togo-societe-amina-les-delegues-du-personnel-trop-proches-de-la-direction

Togo - Société AMINA : Les délégués du personnel trop proches de la Direction

Togo - Societe
L’ambiance est morose au sein d’Amina Togo SARL, une société de la zone franche fabriquant des mèches synthétiques. Motifs, les délégués du personnel, en place depuis presque vingt ans, ne joueraient plus leur rôle de défense des intérêts de leurs camarades.
En principe, les délégués du personnel sont élus pour une durée de deux ans renouvelables. Ceux de cette boîte spécialisée dans la production de mèches synthétiques, des produits qu’affectionne une partie des Togolaises, sont élus depuis plusieurs années et sont toujours en place sans renouvellement. Or la Convention sectorielle de la zone franche exige qu’il y ait des élections chaque deux ans.

Feraient-ils bien leur mission que les employés n’allaient guère trop crier et exiger qu’une nouvelle élection soit organisée. En l’espèce, ils s’accommodent de la volonté de la direction de ne pas faire bouger les lignes en matière d’amélioration des conditions de vie et du travail du personnel.

Ce dernier réclame depuis des décennies l’augmentation de leurs salaires, entre autres. En vain. Malgré toutes les démarches dans ce sens, les employés n’ont jusqu’à ce jour rien obtenu, créant ainsi une frustration chez eux.

« Aujourd’hui, nous n’avons personne pour défendre nos droits auprès de nos employeurs. Cela fait que nous souffrons et vivons une situation de précarité », aurait déclaré un employé, dans des propos rapportés par le site d’informations gapola.net.

« Ce sont les syndicats qui organisent les élections avec l’employeur. Voilà que nos délégués en place depuis bientôt deux décennies, sont également les secrétaires des syndicats de la zone franche et amis de l’employeur. Du coup, ces délégués qui ne visent que leurs propres intérêts auprès de notre employeur, ne font pas grand-chose pour l’amélioration de nos conditions ainsi que l’organisation des élections des Délégués », ajoute-t-il.

Parmi les trois délégués du personnels, souligne le confrère, deux sont des responsables syndicaux.

Si depuis 19 ans, aucune élection n’a eu lieu, répondent les délégués, c’est parce « que cela ressort de la compétence de l’employeur ». Qu’est-ce qu’eux font pour que la Direction générale de la société s’exécute ? Pas grand-chose, étant donné que le statu quo semble leur profiter également. En tout cas, c’est l’avis de leurs détracteurs.

A.H.