Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 10:19:09 PM Mercredi, 16 Juin 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

togo-jean-kissi-les-opposants-ont-decu-la-population-

Togo - Jean Kissi : « Les opposants ont déçu la population »

Togo - Politique
Le Secrétaire Général du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), Jean Kissi, estime que l’opposition togolaise, dans toute sa composition, pèche dans la mission que lui a confiée le peuple togolais.
Jean Kissi n’est pas allé du dos de la cuillère pour dénoncer les « coups bas », la désunion et l’intérêt personnel qui ont manifestement désorienté la lutte pour la démocratie au Togo durant les 30 dernières années.

« Les opposants ont déçu la population. En 30 ans de combat démocratique, nous ne sommes pas parvenus aux résultats escomptés », a reconnu Jean Kissi.

Il a poursuivi : « Le pouvoir se comporte aujourd’hui comme s’il avait vaincu le peuple togolais. Après le 19 août 2017, le fait que l’opposition n’a eu aucun résultat, donne l’impression au camp du pouvoir d’être les grands gagnants ».

Dans le même contexte, M. Kissi a demandé Faure Gnassingbé et ses acolytes d’abandonner les poursuites engagées contre Agbéyomé Kodjo qui revendique « sa victoire lors de la dernière élection présidentielle ». Cette situation ne fait qu’empirer la crise sociopolitique du pays, a-t-il ajouté.

Relativement à la solution à la situation sociopolitique du pays, le Secrétaire général du CAR propose un « grand compromis national ». Un accord politique avec en toile de fond un dialogue national qui pourra enfin mettre le Togo sur les rails.

« Il faut qu’on engage un dialogue national pour déboucher sur un compromis national. Il faut qu’on sache que Dieu est à l’œuvre parce que ce problème arrive à un moment où le plus grand diplomate parmi les religieux togolais est archevêque de Lomé. Je veux parler de Mgr Nicodème Barrigah à qui l’État avait déjà confié des missions dans le sens de la réconciliation nationale », a-t-il recommandé.

N.K