Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 10:03:53 AM Mardi, 18 Mai 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

mali-mali-echec-de-la-cedeao-l-opposition-exige-toujours-le-depart-d-ibk

Mali - Mali : Echec de la CEDEAO, l’opposition exige toujours le départ d’IBK

Mali - Politique
Visiblement, le plan de sortie de crise au Mali, proposé par les chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) n’aura aucun effet sur la crise politique qui reste entière. En tout cas, l’opposition, avec l’Imam Mahmoud Dicko, rejette la résolution de l’organisation sous régionale.
Les Maliens sont plus déterminés à voir le président Ibrahim Boubacar Keita quitter le pouvoir. Ils crient encore plus fort sa démission que la CEDEAO exclut dans son agenda.

L’institution a proposé la formation d’un gouvernement d’union nationale dans lequel se retrouveront les membres de l’opposition et de la société civile. La CEDEAO a même demandé la démission de certains députés dont l’élection est contestée.

Toutes ces propositions ne semblent pas convenir au M5-RFP qui hausse le ton. « Le M5-RFP, réaffirmant sa détermination à mener son combat pour sauver le Mali menacé de disparition en tant qu’État, Nation, Démocratie et République laïque, exige plus que jamais la démission de M. Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime qui portent l’entière responsabilité de cette sinistre perspective pour notre pays », a déclaré ce mardi ce mouvement qui mobilise depuis quelques semaines les Maliens dans les rues.

Le bout du tunnel n’est pas proche pour le chef de l’Etat malien. Malgré les tentatives de ses pairs de la CEDEAO de le sauver, le peuple malien est resté sur sa position. Seule la démission d’IBK peut calmer la situation.