Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 11:52:12 PM Dimanche, 13 Juin 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

gabon-debrayage-des-employes-des-regies-financieres

Gabon - Débrayage des employés des régies financières

Gabon - Societe
Les employés du Trésor public, des Impôts, de la Douane, des Hydrocarbures ont entamé ce lundi 27 juillet 2020 une grève sèche, accusant le gouvernement de laisser pourrir la situation.
Les agents des régies financières débrayent. Une manifestation aux conséquences lourdes sur l’économie du Gabon suffisamment déjà éprouvée par la pandémie liée au coronavirus.

Le syndicat a tout simplement demandé aux employés de rester chez eux. Ils ne peuvent pas se rassembler à cause de la Covid-19. « Nous avons des agents qui cumulent aujourd’hui cinq, huit, voire dix ans, sans être intégrés dans la fonction publique. D’autres ne connaissent ni avancement, ni reclassement depuis belle lurette. Et nous disons aujourd’hui, non ! », détaille Sylvain Ombinda Talheywa III, le porte-parole du syndicat ayant appelé à la grève générale sans service minimum.

Ce dernier ajoute avec colère : « On doit nettoyer le fichier des primes. Parce qu’ils savent qu’il y a des doublons, il y a des fantômes, il y a des fictifs, il y a des décédés à l’intérieur. Nettoyons ce fichier pour avoir une enveloppe raisonnable. Qu’on optimise la dépense publique ».

La grève sèche a été entamée pour pousser le gouvernement à réagir à leurs doléances, à ouvrir les négociations relatives à l’amélioration de leurs conditions de vie. « Aujourd’hui, les quatre régies représentent plus de dix milliards de francs Cfa de pertes par jour. A qui profite le crime ? », se demande le responsable syndical.

Normalement, vendredi dernier, une rencontre devrait avoir lieu entre les grévistes et leur ministre de tutelle, celui du Budget donc. Mais la rencontre ne s’est pas déroulée, décuplant la détermination des personnels des régies financières de ce pays à aller jusqu'au bout.

A.H.