Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 10:57:44 AM Mardi, 18 Mai 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

togo-la-cedeao-prefere-la-demission-des-deputes-que-celle-du-president-ibk

Togo - La CEDEAO préfère la démission des députés que celle du président IBK

Togo - Politique
Le bloc régional ouest-africain a publié lundi un plan en quatre points après un sommet organisé par liaison vidéo dans le but de restaurer la stabilité politique au Mali. Le plan prévoit que 31 députés maliens élus lors d'un vote contesté démissionnent de leurs fonctions.
Les chefs d'État de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) estiment que la démission des députés ouvrira la voie à de nouvelles élections dans ces localités.

Dans la proposition, l'institution a également appelé à la mise en place rapide d'un gouvernement d'unité nationale dans le pays.

Le Président nigérien Mahamadou Issoufou, qui est à la tête de la CEDEAO, avait auparavant appelé ses collègues dirigeants à prendre des « solutions durables et des décisions fortes, à même de garantir la stabilité du Mali », et donc de la région.

Issoufou a réaffirmé la volonté de mettre en œuvre les recommandations antérieures proposées par les médiateurs.

Des manifestations contre le gouvernement malien ont éclaté début juin après que l'opposition a rejeté les compromis du président Keïta à la suite des élections législatives contestées qui se sont tenues en mars et avril.

Keïta a dissous la Cour constitutionnelle et déclaré qu'il mettrait en œuvre les recommandations de la CEDEAO, qui prévoyaient de reprendre certaines des élections législatives contestées de mars. Malgré cela, l'opposition a soutenu qu'elle ne serait satisfaite que si IBK démissionnait.

Cependant, il existe d’autres raisons sous-jacentes aux manifestations, telles que la gestion de l’insurrection djihadiste, la corruption de l’État et la crise économique à laquelle le pays est confronté.

Il s'agit de la dernière tentative de la CEDEAO pour sortir de l'impasse politique au Mali après que deux efforts de médiation ce mois-ci n'ont pas porté leurs fruits.

Mensah A.