Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 2:28:41 AM Lundi, 26 Juillet 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

togo-covid-19maintien-de-la-fermeture-des-eglises-le-mmlk-y-voit-une-supercherie

Togo - Covid-19/Maintien de la fermeture des églises : Le MMLK y voit une supercherie

Togo - Societe
Le Mouvement Martin Luther King dénonce le maintien de la fermeture des lieux de cultes dans le cadre de l’allègement des mesures de riposte contre le coronavirus au Togo. Dans un communiqué en date du 4 juillet 2020, cette organisation de la société civile dont le 1er responsable est pasteur Edoh Komi, demande au gouvernement togolais de « privilégier la primauté de Dieu dans la vie d'une nation ».
D’entame, il faut préciser que la non réouverture des lieux de cultes selon le gouvernement togolais, est relative au fait qu’ils constituent des foyers de contamination massive de la pandémie.

Pour le MMLK, ces arguments sont « non justifiés et prétentieux ». Le mouvement qualifie cette décision des gouvernants d’une « véritable option de deux poids deux mesures ». Il dénonce une supercherie.

Le pasteur Edoh Komi trouve paradoxale que les écoles soient ouvertes pour les mineurs et les lieux de culte fermés pour les adultes. « (…) les raisons évoquées ne sont pas fondées et les conditions pour une éventuelle réouverture des lieux de cultes sont d'une grande supercherie. Ou les raisons seraient elles ailleurs ? Est-ce une manière dévoilée et déguisée d'empêcher les activités cultuelles ? », S’est-il demandé.

Et d’ajouter : « Les lieux de cultes faisant partie intégrante des principaux secteurs de toute société, les décisions favorables à la réouverture des écoles pour l'éducation doivent l'être aussi des lieux de culte pour la nourriture spirituelle et morale .Il est donc question de la place primordiale qu'il faut donner à Dieu dans notre société face aux dégâts de Coronavirus ».

L’organisation appelle donc les autorités Togolaises à privilégier la primauté de Dieu dans la vie d'une nation.

N.K