Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 1:49:19 AM Lundi, 26 Juillet 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

ghana-akufo-addo-presente-ses-excuses-a-buhari-pour-la-demolition-d-un-batiment-a-accra-appartenant-au-nigeria

Ghana - Akufo-Addo présente ses excuses à Buhari pour la démolition d'un bâtiment à Accra appartenant au Nigéria

Ghana - Diplomatie
Après arrestation des suspects, le président Ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a eu un entretien téléphonique avec son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, au sujet de la démolition d'un bâtiment dans les locaux du Haut-commissariat du Nigéria à Accra.
Le président Ghanéen a appelé M. Buhari mardi et l’a assuré de « toutes les enquêtes sur l’incident ». On l'apprend à travers une déclaration publiée mardi par Garba Shehu, l'assistant spécial principal du dirigeant nigérian.

La démolition d'un bâtiment en cours de construction destiné au personnel du Haut-commissariat du Nigéria vendredi soir a suscité la controverse, d'autant plus qu'elle porte atteinte à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

La ministre Ghanéenne des Affaires étrangères et de l'Intégration régionale, Shirley Ayorkor Botchway, était sur les lieux lundi avec le ministre de la Sécurité nationale, Albert Kan Dapaah, et l'inspecteur général de la police (IGP), James Oppong-Boanuh, pour évaluer la situation.

Mme Shirley Ayorkor a présenté ses excuses à la mission étrangère et a assuré le personnel que les auteurs seront traduits en justice.

Cela a été suivi d'un appel téléphonique du président Akufo-Addo, selon le communiqué de Garba Shehu. « Lors d'un appel téléphonique, le dirigeant ghanéen a déclaré au président Buhari qu'il avait mené une enquête complète sur l'incident », indique le communiqué.

Il a également ajouté que « certains suspects avaient été arrêtés et seront traduits en justice ».

Mensah A.