Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 1:51:26 AM Lundi, 26 Juillet 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

etats-unis-trump-cible-les-travailleurs-etrangers-avec-une-nouvelle-suspension-de-visa

États-Unis - Trump cible les travailleurs étrangers avec une nouvelle suspension de visa

États-Unis - Societe
Le président Donald Trump a signé lundi un décret exécutif suspendant les visas de travail à l'étranger. Un décret qui interdit à des centaines de milliers de personnes d'aller travailler aux États-Unis. La décision comprend le programme H-1B pour les travailleurs hautement qualifiés et plusieurs autres catégories.
La Maison Blanche a déclaré que cette décision créera des emplois pour les Américains souffrant économiquement en raison de la pandémie de COVID-19.

Mais les critiques indiquent que la Maison Blanche exploite la pandémie de coronavirus pour resserrer les lois sur l'immigration.

Pour un haut responsable de l'administration américaine, l'objectif est d'obtenir « le meilleur et le plus brillant, le plus de valeur » pour l'économie américaine.

Mark Krikorian, Directeur exécutif du "Center for Immigration Studies", qui favorise les restrictions, a déclaré à l'agence de presse AP : « C'est une initiative audacieuse de l'administration Trump pour protéger les emplois américains ».

Cependant, "American Civil Liberties Union" trouve que « c'est l'exploitation d'une pandémie pour remodeler la loi sur l'immigration tout en remplaçant le Congrès ».

La nouvelle politique est également contestée par de nombreuses entreprises qui dépendent des travailleurs étrangers.

« Alors que l'économie rebondit, les entreprises américaines auront besoin d'être assurées qu'elles peuvent répondre à tous leurs besoins en main-d'œuvre...À cette fin, il est crucial qu'ils aient accès à des talents tant au pays qu'à l'étranger », a écrit la Chambre de commerce dans une lettre ce mois-ci, mettant en garde contre de nouvelles restrictions.

Dans un briefing pour les journalistes, l'administration Trump a déclaré que cette suspension qui couvrira également la plupart des visas J, communs aux universitaires et aux chercheurs, et les visas L utilisés par les entreprises pour déplacer des travailleurs basés à l'étranger vers leurs bureaux américains, toucherait environ 525 000 personnes.

Mensah A.