Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 5:01:51 PM Lundi, 27 Septembre 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

congo-rdc-l-autopsie-du-corps-du-juge-raphael-yanyi-revele-un-meurtre

Congo RDC - L’autopsie du corps du juge Raphaël Yanyi révèle un meurtre

Congo RDC - Politique
Présidant les audiences du très médiatique procès de Vital Kamerhe et co-accusés, soupçonnés d’avoir détourné une partie des fonds destinés au programme d’urgence du chef de l’Etat, Raphaël Yanyi Ovungu a trouvé la mort dans la nuit du 26 au 27 mai 2020. L’autopsie de son corps montre qu’il a été tué par des coups à la tête.
Ce mardi 16 juin 2020, les résultats des deux autopsies du corps du défunt ont été rendues publiques. Elles sont formelles : le juge a été assassiné à travers des coups qu'il a reçus sur la tête, entraînant une hémorragie fatale.

« Le juge Yanyi est mort principalement à la suite des coups qu’il a reçus et qui ont occasionné un traumatisme crânien. Il y a eu coagulation de sang dans le crâne. C’est cette situation qui a entrainé l’arrêt cardiaque, donc la mort », a révélé Célestin Tunda, le vice-Premier ministre et ministre de la Justice.

Une thèse qui prend le contre-pied de celle d’une mort par empoisonnement véhiculée par la famille et les proches de la victime. « On a découvert des substances, végétales non létales qui étaient dans le corps. Ces substances ne sont pas la cause de la mort, mais c’est les coups qui ont provoqué la mort du juge », insiste l'autorité politique.

Bien qu’il soit officiellement mort par coups reçus à la tête, plusieurs zones d’ombres entourent les circonstances exactes dans lesquelles le meurtre s’est passé. Célestin Tunda rassure qu’une enquête va être ouverte pour les élucider.


A.H.