Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 1:18:54 AM Lundi, 26 Juillet 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

etats-unis-le-deces-d-un-afro-americain-qu-attendent-nos-dirigeants-africains-pour-en-parler-

États-Unis - Le décès d'un Afro-americain : Qu'attendent nos dirigeants africains pour en parler?

États-Unis - Societe
Les réactions se multiplient depuis le décès de l’Afro-Américain George Floyd dans la ville de Minneapolis aux U.S.A. Très rapidement, le président Turc, Recep Tayyip Erdoğan a dénoncé cet acte. Il sera l'un des premiers chefs d'État à se prononcer publiquement sur l'incident qui semble clouer le bec à nos dirigeants africains.
Le président Turc n'a pas mâché ses mots tout juste après cet acte regrettable, bien que les relations bilatérales entre les Etats-Unis et la Turquie se sont fortement détériorées, depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Pendant ce temps, les autres premiers responsables des pays du monde ne pipent pas mot sur ce sujet qui fait l'objet de diverses réactions.

Recep Tayyip Erdoğan, dans un tweet publié dans la nuit de jeudi à ce vendredi 29 mai, a dénoncé l’approche raciste et fasciste qui a conduit à la mort de George Floyd suite à un acte de torture commis par un officier de police dans une ville Américaine le lundi dernier.

Relativement à ce décès tragique, le président Recep Tayyip Erdoğan, tout en citant le prophète islamique, promet une lutte ferme pour préserver les droits humains sans discriminations. « Nous continuerons à nous battre pour protéger les droits de toute l'humanité sans discrimination fondée sur la race, la couleur, la religion, la langue ou la foi, conformément au principe de notre prophète. Un blanc n'a pas de supériorité sur un noir, ni un noir n'a de supériorité sur un blanc.» a souligné le président Turc.

« Je suis convaincu que ceux qui ont commis cet acte inhumain recevront le châtiment qu’ils méritent. Nous allons suivre cette affaire.» a-t-il promis.

George Floyd, un homme de 46 ans est mort lundi soir, juste après avoir été arrêté par la police qui le soupçonnait d’avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars. Lors de l’intervention, il a été plaqué au sol par un agent, qui a maintenu son genou sur le cou du présumé pendant plus de 5 minutes. « Je ne peux plus respirer », l’entend-on dire dans un enregistrement de la scène, devenu viral.

Il faut dire qu'une réaction en chaîne des dirigeants des pays africains et même de part le monde, lors de cette situation pénible, pourrait limiter ces horreurs dans de différentes nations. voire au Togo.

Mensah A.