Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 4:28:30 AM Vendredi, 3 Février 2023 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

l-ifad-d-elavagnon-est-remarquable-selon-phil-bryant

L’IFAD d’Elavagnon est remarquable, selon Phil Bryant

Togo - Diplomatie
En visite de travail au Togo, le gouverneur de l’Etat de Mississipi s’est rendu à l’Institut de formation en alternance pour le développement (IFAD) en aquaculture d’Elevagnon. Il en ressort impressionné.
Arrivé sur le sol togolais en début de cette semaine, Phil Bryant, le gouverneur de l’Etat de Mississipi aux Etats Unis, a été reçu en audience par Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat. Les discussions entre les deux personnalités ont porté essentiellement sur l’initiative « Prosper Africa » qui est un cadre qui veut drainer l’investissement américain sur le continent. Et le Togo pourrait être la porte d’entrée de cet ambitieux projet.

Après cette rencontre, le républicain s’est rendu dans la préfecture de l’Est-Mono, située à 240 km au nord de la capitale, Lomé. Accompagné de la Présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tségan, il a visité les installations de l’IFAD d’Elavagnon, une école inaugurée en juin 2019. Rappelons que cet institut trouve son origine dans le cadre de la réalisation des Axe 1 et 2 du Plan national de développement (PND).

« J'ai vu un centre de formation remarquable et très formidable. Nous savons tous que l'agriculture et l'aquaculture sont très importantes pour le développement d'un pays. C'est un centre qui a une technologie haut de gamme », note le gouverneur Phil Bryant.

Ce dernier assure qu’il est venu dans ce pays dans le cadre de « Prosper Africa ». Il incite les autorités togolaises à tout mettre en œuvre pour bénéficier des investissements directs américains voire étrangers.

« Nous sommes ici pour établir des liens entre le pays et l’extérieur et nous avons constaté que le Togo est un pays formidable », ajoute-t-il.

A.H.