Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 9:42:04 PM Samedi, 21 Mai 2022 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 


Le Togo donne la priorité aux cibles pertinentes des ODD

Togo -
Depuis septembre 2015, le monde entier rime avec les 17 objectifs du développement durable (ODD), un programme nouveau et transformationnel centré sur la personne humaine et l’environnement qui comprend 17 objectifs et prend en compte 169 cibles.
En vue de les internaliser dans le plan national de développement ainsi que dans les politiques et stratégies sectorielles du Togo, pays pilote de la mise en œuvre de ces ODD, une approche méthodologique de priorisation des 17 ODD et d’analyse de ses 169 cibles, tenant compte de la spécificité du Togo, est en cours d’élaboration.

C’est le leitmotiv d’un atelier de formation ouvert ce lundi à Lomé sur la priorisation des Objectifs de développement durable (ODD) et de leurs cibles par le Secrétaire général du ministère de la planification du développement, Etsri Homévor.

C’est en présence des experts de partenaires techniques et financiers au rang desquels on peut citer, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et le Bureau régional de l’Afrique de l’ouest (BRAO).

Durant cinq (5) jours de travaux, il s’agira plus spécifiquement pour les participants de s’approprier les ODD, de les analyser afin d’aboutir à une priorisation au niveau national, d’analyser la pertinence des cibles au niveau national et de faire le choix des cibles au regard des priorités nationales.

Pour le Directeur de la planification et des politiques de développement, Gervais Méatchi, le présent atelier est doublement important pour le Togo d’autant plus qu’après l’adoption de l’agenda post 2015 ; chaque pays devait élaborer son programme de développement qui rime avec cette vision globale.

« Pour arriver à l’étape de l’élaboration du programme de développement, il faut maîtriser tous les outils nécessaires et qui interviendront dans ce processus. Cette rencontre permettra aux participants de réfléchir ensemble et être formé à l’utilisation de cette grille afin de nous aider à retenir les cibles les plus pertinents pour notre pays », a déclaré M. Meatchi.

Selon lui, la finalité est que les cibles qui seront retenues, seront internalisées dans le programme de développement en cours d’élaboration qui est appelé à remplacer la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) qui arrive à son terme en 2017.

Du côté de l’OIF, on se réjouit grandement de voir que dès début 2016, le Togo est très actif dans la prise en compte et l’appropriation des ODD, leur planification et leur mise en œuvre par rapport aux OMD.

« Le Togo est un pays pilote parce que c’est un des rares pays de la francophonie qui va intervenir déjà en juillet prochain au forum politique à New York. Dans ce cadre, nous avons voulu accompagner ce pays dans sa feuille de route pour la priorisation des cibles des ODD,
leurs intégrations dans les politiques nationales et locales de développement durable et les politiques sectorielles et leur mise en œuvre », a laissé entendre Nicolas Biron, spécialiste des programmes initiative-Eau / PROFADEL-OIF.

Le rôle de la francophonie selon lui, c’est d’être aux côtés des pays membres pour les soutenir et les accompagner dans ce processus « très important » afin de rédiger ensemble avec les pays les plans et stratégies nationales locales, les mettre en œuvre, les suivre, les évaluer, les modifier au besoin.

Faut-il rappeler, avant l’adoption du programme de développement à l’horizon 2030, le gouvernement avait adopté avec l’appui des partenaires techniques et financiers au développement, une attitude proactive prenant des mesures en vue de permettre aux différents
acteurs de développement de se familiariser avec les concepts véhiculés par les nouvelles thématiques émergentes.

Nicaise K.