Vous etes sur la version ARCHIVES. Cliquez ici pour afficher la nouvelle version de iciLome.com
 11:20:53 PM Dimanche, 13 Juin 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 


Report de la cérémonie officielle du démarrage de la transition au Soudan du Sud

Soudan - Politique
La cérémonie qui devait marquer le début de la période de transition au Soudan du Sud, initialement prévue ce dimanche, a été reportée à jeudi prochain.

Des sources ont déclaré dimanche que le premier vice-président de la transition, Riek Machar, ne participerait pas à la cérémonie malgré les assurances qu'il avait données, sans préciser si son absence était à condamner.

L'événement dont le fer de lance est l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) vise également à donner le coup d'envoi de la mise en œuvre des accords sécuritaires de la transition, dans le cadre de l'accord de paix signé entre Machar et le président Salva Kiir en août dernier à Addis-Abeba.

Juba a annoncé jeudi que Machar serait disponible pour la cérémonie d'ouverture qui se veut un moyen de renforcer la confiance entre les deux rivaux pour accélérer le processus de paix après plus de 20 mois d'une sanglante guerre.

Cependant, les rebelles ont déclaré par la suite que leur chef ne serait pas présent à ladite cérémonie.

Machar a insisté sur la nécessité de finaliser les arrangements pour permettre à la première délégation de son parti d'arriver à Juba pour résoudre certaines des questions politiques et de sécurité encore en suspens.

L'ancien président du Botswana, Festus Mogae Gontebanye, qui a été annoncé le mois dernier comme chef de la commission de suivi de l'IGAD pour la mise en œuvre de l'accord de paix, a rencontré le président Omar el-Béchir du Soudan voisin pour discuter du Soudan du Sud.

Des sources soudanaises ayant requis l'anonymat ont confié au ‘Sudan Tribune' qu'El-Béchir avait expliqué à l'émissaire de l'IGAD qu'il était conscient des accusations de soutien aux rebelles soudanais du sud, des allégations qu'ils rejetées en bloc.