5:22:19 AM Vendredi, 28 Février 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

togocom-les-employes-en-greve-la-semaine-prochaine

Togocom : Les employés en grève la semaine prochaine

Togo - Societe
Les organisations syndicales du personnel du groupe Togocom sont décidées à se faire entendre. Les employés de l’entreprise exaspérés par l’inaction de leurs patrons face à leurs revendications, malgré toutes les démarches menées jusqu’ici par ces derniers pour venir à bout de la crise au sein de la société, emploient la manière forte. Un préavis de grève a été déposé sur la table du directeur de Togocom.
Le 09 décembre dernier, les délégués du personnel de l’entreprise Togocom, ont remis un mémo aux nouveaux employeurs, lors d’une rencontre avec ces derniers. Le document en question comporte 15 points capitaux avec des indicateurs de réalisation.

« Nous pensions que vous ne sauriez marquer du temps d’observation de votre prise en main de la gestion de l’entreprise, et qu’au lieu de laisser les choses stagner, vous les prendriez au vol et à leur juste valeur, pour leur donner toute l’impulsion nécessaire. Ceci passe par le règlement des questions urgentes avec l’élimination des goulots d’étranglement et l’optimisation des potentialités », lit-on dans le préavis de grève.

Suite à cet épisode, le personnel a rencontré à nouveau les nouveaux propriétaires de la société le 30 janvier dernier, après plusieurs tentatives infructueuses. Il s’agissait là, selon les délégués, d’amener les employeurs à nourrir les discussions autour du mémo. « Au sortir des discussions ce jeudi 30 janvier 2020, il était acquis que des points marqués prioritaires allaient trouver solution de façon imminente », a noté le personnel. Malheureusement les malgaches n’ont pas tenu compte du document et laissent trainer la situation.

Les employés, à ce stade, ne pouvaient pas imaginer le pire jusqu’à ce que les patrons de Togocom fassent recours à la police nationale mercredi dernier pour faire éjecter des bureaux de l’entreprise, les responsables syndicaux et les ex-employés de la société, attisant ainsi le courroux du personnel. A en croire les employés de la boite, leurs employeurs cherchent à faire porter la responsabilité de ces engagements à l’ancien management. « Le même qui vous a laissé en bonus près de la moitié d’une centaine de milliards de nos francs dans votre opération d’acquisition de parts d’actions », fustige le personnel.

« Monsieur le Directeur général, au vu de toutes les tentatives de vous amener à régler sans conflits ces questions essentielles qui relèvent de vos engagements contractuels, nous sommes dans l’obligation de conclure, sans crainte aucune de nous tromper, de l’absence notoire de votre désir de mettre les travailleurs et les ex-agents de l’entreprise dans leurs droits les plus absolus. Toute cette population unie et solidaire attend de vous le règlement des points 1, 2, 4 et 5 du chapitre A/Liquidation totale du plan social du memo du 9 décembre 2019 d’ici la fin de cette semaine courante », préviennent les syndicalistes.


En raison d’un silence des leaders du groupe « Axian », les syndicats de Togocom brandissent une grève de 48 heures qu’ils n’hésiteront pas à observer dans les jours à venir, en application des articles 268, 269 et 270 de la sous-section I de la section III du Code du travail, pour faire entendre raison à leurs employeurs.

« Il vous suffit de faire montre de volonté à ne pas aller au conflit, car vous comptez sur vos appuis politiques. Ceux que votre attitude contribue à affamer et à maintenir davantage dans la misère et la précarité sont du peuple, lequel saura partager avec eux leur désarroi en temps venu », ont-ils averti.

Les délégués du personnel montre toutefois leur disponibilité à aller encore une fois en discussion autour du mémo. Ils préviennent cependant que les négociations sur les points 1, 2 4 et 5 du chapitre A/Liquidation totale du plan social se seront plus de mise.

Nicolas K
Togo - Jeudi, 27 Février 2020
La 17è journée du championnat national de première division joué ce mercredi a enregistré 14 buts au total, avec un doublé d’Essoazina Faissal de Koroki. ...Sport