Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:42:33 PM Samedi, 15 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les forces de l'ordre toujours présentes devant le siège de la CDPA


politique

iciLome | | 13 Commentaires |Imprimer Lu : 2279 fois


Décidément, le régime de Faure Gnassingbé ne veut donner aucune chance à la Coalition des 14 d'exécuter effectivement son programme de contre-campagne des législatives du 20 décembre 2018. La forte présence des forces de l'ordre dans certains endroits stratégiques de la ville de Lomé en dit long.

Ce vendredi matin, les forces de l'ordre sont encore présentes devant le siège de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA). Comme hier jeudi, tous les coins du quartier sont bouclés.

"C'est à croire qu'ils ont pris le siège en otage", a lâché un passant.

Visiblement, les autorités togolaises ne veulent pas laisser faire la Coalition des 14, tant que son objectif sera d'empêcher les élections législatives du 20 décembre 2018.

"La C14 a dit publiquement qu'elle va empêcher la tenue des élections. Mais l'article 129 du code électoral punit ceux qui s'opposent à la liberté de vote. Donc, tant que l'objectif c'est d'empêcher les élections législatives du 20 décembre, nous disons que c'est contraire à la loi. Nous ne faisons qu'appliquer la loi", a souligné le ministre Payadowa Boukpessi ce vendredi matin sur les ondes de RFI.

En tout cas, les leaders de la C14 ne comptent pas baisser les bras. Malgré les intimidations du régime, ils tiennent toujours à leur programme de contre-campagne. D'ailleurs ce vendredi, une prière musulmane est prévue à la Mosquée située tout près du Terminal du Sahel à Agoè-Nyivé.

Godfrey Akpa





Autres titres

Togo les forces armées et de sécurité votent par anticipation mardi prochain 
Togo elections législatives du 20 décembre : les populations promettent plusieurs sièges au pdp 
Togo fiacre ayao atsou de la liste « bâtir » : « les jeunes veulent innover, montrer qu’il est possible de faire autrement » 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 13   KORODOHOU | Samedi, 8 Décembre 2018  - 8:29
  Réponse à 10-El Niño
 
" AUCUNENE ELECTION N'AURA LIEU LE 20 DECEMBRE "

Après votre fameux compteur, c'est votre nouveau refrain pour nous faire rire sur le site ?
On vous a formé dans quelle école de comédie ?
Vous n'arrivez meme pas à la cheville de gogoligo

 12   Partisan | Samedi, 8 Décembre 2018  - 8:26
  Réponse à 11-Soldat
  Vous avez déja visité conakry ?

Vous connaissez Niamey ?

Vous etes allé une fois à Dakar ?

Lorsque vous sortirez de Lomé , on reparlera de la notion de saleté

Dites moi un peu, dans quel état de propreté sont les maisons des membres de votre famille ( oncles, tantes ) à Lomé et d'autres villes du pays ?

 11   Soldat | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 20:56
  Regarder comme tout est sale .Apres plus d'un demi siecle de pillage,ces farfelus n'ont meme pas eu pitie' de developper la capitale.Tare's,ils se mettent debout dans la salete' sous un soleil de plomb alors meme que Yark le vrai assassin ,sous climatiseur.Ohh soldats togolais on dirait que vous etes des piquets ou des robots.Quand meme ayez pitie' de vous meme!!!

 10   El Niño | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 19:52
  Réponse à 2-GNAROU
  Gnarou tu t'agites pour rien. Ton Nullard de président Faure ainsi que les talibans de la secte satanique Rpt_Nuir sont déja au courant: AUCUNE ÉLECTION N'AURA LIEU LE 20 DÉCEMBRE 2018 au Togo.

À la C.14, nous sommes sereins et confiants!

 9   sen | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 17:56
  Sortir s'opposer à la force de l'État risque d'être suicidaire pour ceux qui écouteront l'appel de la C14. Les forces de l'ordre réagiront sans appel face à ceux qui voudront s'opposer à l'autorité. Quand on se prononce verbalement pour dire qu'on va vaille que vaille empêcher la tenue des élections, l'on devient un fouteur de trouble. Et la conséquence est sans appel.

 8   akpéma | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 14:16
  Réponse à 6-Allah
  C'est ta mère la vieille sorcière exilée au fin fond de Mandouri qui est la Gueunon! On ne vous a pas appis à respecter les gens, dans votre ramassis URINE, je vais te l'apprendre:
- énowo bé gbimé!!!
- énowo èbèèyo la tchoukouto, bé GBimé

 7   Go on | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 13:4
  Réponse à 2-GNAROU
  Gnarou que moi je connais sur ce site ne peut pas tenir ce genre de propos.Tout sauf la violence cher compatriote.les politique doit un sursaut pour l'amour et respect à la vie humaine.reporter les 'election législatives n'est pas une faiblesse mais signe de degré de conscience mature

 6   Allah | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 12:35
  Ou est cette guenon de adjamagbo ? Pourquoi elle ne défie pas les forces de l'ordre pour passer en force . Nous sommes dans une république avec ses institutions . Celui qui veut aller contre , trouvera la loi devant lui .
Le reste n'est que pur perte de temps à vociférer tous les matins. Quand vous mettez feu à un seul édifice , ce sont les domiciles de vos leaders qui partiront en feu . Le gouvernement a pris toutes les dispositions . Aucun d'entre eux ne trouvera le chemin pour sortir du pays comme en 93 . Ils subiront la rigueur de la loi .

Passez vite à vos actes. On vous attend

 5   Diaz Tokoin | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 12:5
  Réponse à 1-GNAROU
  Trop tôt pour dévoiler quelque plan que ce soit...ne leur donnez pas de bille, laissez les avancer leur jocker et l'assaut finale sera de la seule decision du peuple au moment venu si il le souhaite vraiment...mais dans tous les cas peu importe l'issu ce gouvernement et son futur parlement dans ces conditions est parti pour être illégitime, contesté, irrespecté, sans aucune autorité et peinera à faire respecter la moindre décision ou consigne à l'avenir...

le triso Faure ne dit plus rien à personne, il est gravement contesté et n'est aujourd'hui que le président des seuls RePTiles et non le président de tous les togolais dans leur ensemble, il fait partie des meubles à lomé 2, et c'est quand il s'attendra le moins qu'il sera surpris...

Faites passer le message, Diaz Tokoin

 4   GNAROU | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 11:15
  Godfrey Akpa

REND MOI SERVICE

APPELLE PLUS CES MANDITS, DES FORCES DE L'ORDRE


ILS SONT TOUT SAUF FORCE DE L'ORDRE



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com