Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:24:21 PM Samedi, 15 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo En course pour les législatives du 20 décembre : Plusieurs Directeurs de sociétés d’Etat candidats, UNIR Une caution à la corruption et au gaspillage


politique

Le Correcteur | | 13 Commentaires |Imprimer Lu : 3827 fois

Atcha Dedji Affoh, DG Togocellulaire


Le pouvoir de Faure Gnassingbé a engagé en dépit des multiples irrégularités, une course effrénée à l’organisation des élections législatives le 20 décembre prochain. Si ce scrutin se tenait à cette date, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition n’y prendra pas part. Pour la C14, la recomposition paritaire et l’installation de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et la reprise du recensement électoral sont les conditions sine qua non pour la transparence du scrutin.

Mais visiblement, le régime ne recule pas. Le ministre Gilbert Bawara a annoncé le week-end dernier que « mardi 4 décembre, la campagne commence et le scrutin aura lieu le 20 décembre. Je ne vois pas de raison de vous dire le contraire ».

En dehors des anomalies liées à l’organisation desdites élections qui renforce la mascarade habituelle, le pouvoir confirme sa propension à légitimer la corruption au sommet de l’Etat. Un regard sur les 182 candidats du parti Union pour la République (UNIR) dont une trentaine de femmes, on constate la présence de plusieurs directeurs de société d’Etat.

On peut citer pêlemêle Sylvain Outchantcha de SAFER, Affoh-Atcha-Dédji de Togocel ou Togocom, Kwassi Kodjo Djodjro de la Poste, Paul Mawussi Kakatsi de la CEET, Katanga Mazalo de l’ANADEB.

A la tête de la Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER) depuis fin 2012, Outchantcha n’a pas été un modèle reconnu au Togo au regard de la gestion des postes de péage et la dégradation des infrastructures routières au Togo.

Le protégé de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances Adji Otèth Ayassor est candidat UNIR dans le Doufelgou. Vice-Président UNIR, Affoh Atcha-Dédji est aussi candidat à Tchamba. Devenu un des bras financiers du régime en raison des largesses autorisées à la tête de la Société de téléphonie mobile TogoCellulaire, le successeur de Marc Ably-Bidamon quand bien même Togo Cellulaire contribue au budget national contrairement à Togo Telecom jusqu’à la fusion, cette société est connue pour ses incuries aux dépens des consommateurs.

En clair, de Togo Cellulaire à Togo Com, le secteur de la téléphonie ne se porte guère mieux en l’occurrence la cherté de la communication au Togo. Pourtant, Atcha-Dédji anciennement Directeur Adjoint de Ably-Bidamon, est à la tête de Togocel depuis dix ans. L’autre Directeur controversé en course, c’est bien Mawussi Kakatsi annoncé dans l’Amou.

De retour à la Compagnie Energie Electrique du Togo comme Directeur par intérim en février 2016 après le limogeage du Professeur Gnandé Djétéli, Kakatsi qui avait déjà dirigé cette structure plusieurs années auparavant, n’a pas trouvé les recettes pour redresser la CEET.

Un Directeur par intérim candidat peut cacher un autre : Kwasi Kodjo Djodjro, Directeur par intérim de la Société des Postes du Togo (SPT) en poste depuis novembre 2012, n’a rien prouvé jusqu’à présent dans son long règne intérimaire. Cette structure souvent éclaboussée par des détournements de certains agents dont la fille d’un ponte du régime tout dernièrement, s’adapte mal aux mutations technologiques en cours. N’empêche, pour Faure Gnassingbé, son oncle fait du bon boulot. Et il l’a fait candidat dans le Kloto.

La Directrice de l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), l’une des nombreuses structures du ministère du Développement à la Base, Katanga Mazalo est aussi candidate UNIR dans le Grand Lomé.

C’est une véritable anomalie sous nos tropiques que de faire candidats des fonctionnaires d’Etat nommés à la tête des sociétés d’Etat.

En réalité, l’objectif de cet acte grave du pouvoir est d’encourager le pillage des ressources de l’Etat. Il est souvent demandé à ces sociétés des contributions pour la campagne électorale au profit du parti au pouvoir. En plus, leurs premiers responsables candidats est un blanc-seing pour disposer des ressources à leur guise. Aucun compte ne leur sera demandé. L’autre idée cachée derrière est qu’il faut avoir de l’argent pour être candidat.

Du coup, c’est la course à la grande corruption des populations. Le principal programme de société du parti au pouvoir reste l’achat des consciences. Les structures liées à l’organisation des élections étant inféodées au pouvoir, en avant la corruption.

De ce fait également, il n’y a aucune place à ceux qui n’ont pas les moyens d’ambitionner être candidat au sein de UNIR. C’est la preuve de l’absence des jeunes parmi les candidats. Ils sont réduits aux missions de garçon de course.

De SAFER à TogoCellulaire ou Togocom en passant par SPT, CEET, rien ne va et la candidature de leur Directeur est une caution à la corruption et la mal gouvernance au Togo.

Kokou AGBEMEBIO




Autres titres

Togo les forces armées et de sécurité votent par anticipation mardi prochain 
Togo elections législatives du 20 décembre : les populations promettent plusieurs sièges au pdp 
Togo fiacre ayao atsou de la liste « bâtir » : « les jeunes veulent innover, montrer qu’il est possible de faire autrement » 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 13   1 | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 18:49
  Réponse à 12-Bernard Dovi
  Être un candidat c'est aussi un crime ????

 12   Bernard Dovi | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 12:9
  Il y a aussi le DG de l'ANVT, l'Agence du volontariat. Et je reste convaincu qu'il y a d'autres aussi sur la liste. Le Togo comme il va. Pouahhhh

 11   1 | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 10:53
  Réponse à 8-Kaykay Fire
  Ils sont des citoyens Togolais où pas ? Le malheur des centains fait le bonheur des autres. Toi même tu attend quoi pour venir le faire ?? . méchant , mauvais citoyens, un gros perdant

 10   Le leadersip | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 9:59
  Réponse à 8-Kaykay Fire
 

Et toi tu attends quoi pour le faire? La charité bien ordonnée commence par soi même.

 9   Franck | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 8:37
  Merci beaucoup Mr Germano Tem on dit souvent les absents ont toujours tort, de même les boycotteurs ont et auront toujours tort,même l'on se demande comment quelqu'un peut aimer une chose et son contraire, n'est ce pas une turpitude et idiotie la c14-2 a choisi la politique de boycott doit être à l'écart de tout ce qui se passe ou alors la loi doit prévaloir pour mettre tout en ordre il n'y'a pas une raison de report le boycott l'abstention sont drs instruments de la démocratie,maintenant une cuisine interne n'intéresse que les concernés vouloir regarder la dedans est une jalousie ou de l'envie rétrograde et avilissant.Mr agbemebio et affidés vous ferez mieux de conseiller vos amis zouaves de la c14-2 qu'un guerrier ne peut jamais abandonner le combat quelque soient les difficultés dès lors que le combat est engagé ou soit il y'a reddition et c'est ce que tes amis ont fait une reddition pour permettre aux autres d'être sérieux sur le champ de bataille le reste vous vous agitez pour rien il n'y aura aucun report avec cette turpitude et idiotie de revendications

 8   Kaykay Fire | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 8:32
  Réponse à 7-fome
  Je suis triste de constater que les Gérard Adja, les Kagbara, les Agbéyome Kodjo, les Gerry Taama et tous les autres collabos alimentaires circulent encore librement partout à Lomé et ailleurs sans être déjà arrosés d'acide en pleine figure par les jeunes!
Et pourtant on peut facilement trouver de l'acide à partir des batteries de voiture !!!
J'AI MAL POUR MON TOGO !!!

 7   fome | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 5:59
  Voila un des pilleurs des Societes d'Etat au Togo.
Et pensez vous qu'on va laisser passer cette fois-ci?
Non!!!

 6   FabreCON | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 5:46
  Réponse à 4-Kozah Nostra
  Je l'ai dejà repeté à plusieurs reprises !
Le mongol est est le seul perdant dans cette affaire .
Il s'est laissé prendre en otage par ces micropartis de la
C14 qui eux, n'ont rien à perdre.
L'ANC s'est fait broyé en se laissant dicter les démarches à
suivre par le reste des micropartis de la coalition .
Tres decevant de la part des leaders de L 'ANC.
Il va mourir idiot ce JP FABRE !!! Le radicalisme a ses
limites. Des limites que la realpolitik impose à toute
personne intelligente.
Et c'est en vivant qu'on lutte !!
La mort de ce mouvement est presque donc assurée ....
La DEMOCRATIE est une victoire par étape !
Si JP FABRE a pu participer à des elections avec des listes
électorales qui n'etaient pas parfaites mais "consensuelles"
pour son interet personnel , il aurait pu aussi participer à
cette elections cruciale avec des reformes constitutionnelles
imparfaites mais qui constituent une avancée vers la
democratie !!
Un chef impose sa vision à la base et non le contraire .C'est
pour cela qu'il est chef !!
Ma douleur est grande

 5   FabreCON | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 5:44
  Je l'ai dejà repeté à plusieurs reprises !
Le mongol est est le seul perdant dans cette affaire .
Il s'est laissé prendre en otage par ces micropartis de la
C14 qui eux, n'ont rien à perdre.
L'ANC s'est fait broyé en se laissant dicter les démarches à
suivre par le reste des micropartis de la coalition .
Tres decevant de la part des leaders de L 'ANC.
Il va mourir idiot ce JP FABRE !!! Le radicalisme a ses
limites. Des limites que la realpolitik impose à toute
personne intelligente.
Et c'est en vivant qu'on lutte !!
La mort de ce mouvement est presque donc assurée ....
La DEMOCRATIE est une victoire par étape !
Si JP FABRE a pu participer à des elections avec des listes
électorales qui n'etaient pas parfaites mais "consensuelles"
pour son interet personnel , il aurait pu aussi participer à
cette elections cruciale avec des reformes constitutionnelles
imparfaites mais qui constituent une avancée vers la
democratie !!
Un chef impose sa vision à la base et non le contraire .C'est
pour cela qu'il est chef !!
Ma douleur est grande

 4   Kozah Nostra | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 5:3
  Réponse à 1-Germano Tem
  En effet rien ne leur interdit d'être candidats. Par contre être candidats tout en restant à leurs postes respectifs relève d'un conflit d'intérêt MA.NI.FES.TE!!! Mais on n'est pas à une anomalie près dans ce pays de mer.de qu'est le Togo des analphabètes GNASSINGBE!!!



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com