Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:53:41 PM Samedi, 15 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La Direction des transports routiers en guerre contre les trafics d’influence


société

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer Lu : 2834 fois


Cela relève d’un secret de Polichinelle. Il est très souvent remarqué que dans presque tous les services de l’administration au Togo, des gens, généralement haut placés, usent du trafic d’influence pour avoir des accompagnements spéciaux dans le traitement des dossiers et autres. Une situation qui pénalise d’autres citoyens qui n’ont pas le même statut social et qui sont contraints d’attendre.

« La Direction des Transports Routiers et Ferroviaires porte à la connaissance des usagers que toute demande d’immatriculation qui nécessite d’être traitée diligemment, doit désormais être accompagnée d’une quittance de vingt-cinq mille (25 000) F CFA payable à la régie de la DTRF », indique la note signée du Directeur des Transports Routiers et Ferroviaires, Delato Kokou Agbokpe.

Cette décision, quoique salutaire pour décourager les trafics d’influence, est mal comprise et fait polémique sur les réseaux sociaux. En réalité, si la direction est arrivée à prendre cette décision, ce n’est nullement pour pénaliser les usagers comme certains tentent de le faire croire. Il s’agit plutôt, à en croire les responsables de la DTRF, de traiter tous les usagers au même pied d’égalité, sans considération de rang social.

Avant, un individu pouvait se présenter à la direction des transports routiers et ferroviaires et affirmer qu’il a été envoyé par une personnalité quelconque pour l’immatriculation d’un véhicule. Ou parfois, c’est l’autorité elle-même qui appelle. Du coup, on laisse les usagers qui devraient être servis en ce moment pour s’occuper du dossier "urgent". Désormais, la DTRF veut mettre fin à cela.

Ce "traitement spécial" ne sera plus gratuit. C'est pourquoi cette quittance (25 000 F CFA) pour décourager ceux qui prennent l'habitude de solliciter ce traitement.

Il est à noter que cette décision ne vient pas du Directeur Delato Kokou Agbokpé seul. La DTRF est couverte par plusieurs départements et ministères (Economie et Finances, Transports et Infrastructures notamment). C’est donc dire que solution à ce problème de trafic d’influence remarqué dans ce service tient à cœur aux premiers responsables.

L’autre souci que la DTRF a voulu régler à travers cette décision reste la corruption. Il est souvent constater que lorsque les gens viennent faire des demandes d’immatriculation qui « nécessite d’être traitée diligemment », ils sont obligés de corrompre les agents de la DTRF qui se penchent plus sur leurs dossiers au détriment des autres usagers. Un phénomène qu’on veut éviter aussi dans ce service.

Dans tous les cas, selon nos informations, cette guerre contre le trafic d'influence sera bientôt déclarée dans les autres services de l’administration togolaise pour décourager ceux qui usent de ce phénomène pour avoir cette faveur dans le traitement de leurs dossiers. La DTRF n’est que le premier service à adopté cette réforme. Et cela participe aux nombreuses réformes que cette Direction instaure depuis quelque temps.


I.K




Autres titres

Togo lutte contre la prolifération des produits chimiques : l'aniac-togo présente son bilan 2018 
Togo le cnj-togo renforce les capacités des jeunes sur les ntic’s 
Togo salon international des droits de l’homme : la 1ere édition bat son plein à lomé 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 3   Franck | Dimanche, 9 Décembre 2018  - 16:11
  Les 25000f representent quoi svp éclairez moi

 2   Fraud Expert | Jeudi, 6 Décembre 2018  - 11:30
  Que veut-on dire par "toute demande d'immatriculation qui nécessite d'être traitée diligemment" ? C'est plutôt à mon sens une arnaque "légalisée". Le DTRF est régi par des textes et est censé appliquer des textes qui prévoient déjà les délais de traitement et les prix à payer par les usagers. Si le travail se faisait normalement, ces genres de questions lamentables ne se poseraient pas dans un pays qui se dit ou se veut normal. Et si les services publics s'organisaient juste pour éviter les goulots d'étranglement volontaires et l'utilisation de "N" intermédiaires aussi inutiles les uns que les autres, cela contribuerait beaucoup plus à régler le problème de la corruption généralisée. Le DTRF gagnerait à divulguer au maximum ses services et les prix normaux pratiqués, prendre des mesures drastiques pour éviter la corruption dans ses équipes et par les usagers, veiller à ce que ses équipes soient recrutés selon les bons profils et travaillent consciencieusement et avec efficience que d'organiser une notion de diligence ou d'urgence qui n'a aucun sens par rapport à la nature des fonctions de cette Direction. Pour un service public qui doit cultiver l'égalité de traitement des usagers, çà laisse vraiment à désirer. Histoire de nous faire encore comprendre : "vous voulez que votre dossier soit traité dans les délais, payez d'abord 25 000 F CFA, en plus du coût de l'acte ou du service demandé..." . C'est pathétique!

 1   citoyen | Jeudi, 6 Décembre 2018  - 10:41
  du n'importe quoi! 25000 FCFA coûte quoi aux yeux d'une autorité ?


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com