5:27:41 AM Lundi, 27 Mai 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo Boukpessi, Tchao, Bawara, que de raisonnements renversants !


Politique

Le Correcteur | | Commenter |Imprimer Lu : 4722 fois
boukpessi-tchao-bawara-que-de-raisonnements-renversants-


Au commencement, c’était le rapport de l’expert constitutionnaliste sénégalais de la CEDEAO Alioune Badara Fall portant sur les articles 59, 60 et 100 de la Constitution du Togo. Un rapport validé par la Commission de la CEDEAO qui trouve qu’il répond aux normes et standard de la sous-région.

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise malgré les insuffisances, accepte aussi l’avant-projet du Professeur sénégalais. Depuis lors, c’est le branle-le-bas au sein du régime. Le ministre de l’Administration Territoriale Payadowa Boukpessi, Commissaire du gouvernement, se présente à la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale pour parler d’amender oral au rapport de l’expert de la CEDEAO à la réunion.

Les députés de l’opposition présente n’en revenaient pas. Ils n’en croyaient pas à leurs yeux que la République puisse tomber aussi bas. Vendredi 30 novembre, un nouveau spectacle autour de l’adoption du projet de révision constitutionnelle. 57 députés du pouvoir se présentent à une plénière pour l’adoption d’un projet de révision constitutionnelle. Lequel ? Celui du gouvernement ou de l’expert sénégalais ? Le Président de l’Assemblée nationale Dama Dramani reporte la plénière en raison de l’absence des députés de l’opposition.

Le Président du groupe parlementaire UNIR Christophe Tchao déclare « On va se référer aux médiateurs pour qu’ils constatent également notre bonne foi ». Diantre ! Quel pays ? Des gens qui s’oppose à un texte de compromis soumis par la CEDEAO et déclarent encore se référer à la même institution pour constater leur bonne foi. Et sans honte, Gilbert Bawara touche le fond de l’absurde : « la désignation d’un expert constitutionnaliste n’a pas été prévue par la feuille de route de la CEDEAO ». Une manière de ne pas reconnaître le travail de Badara Fall.

Au même moment, le pouvoir exhibe des experts électoraux à Lomé désignés par la même Commission de la CEDEAO qui a choisi l’expert constitutionnaliste. Au Togo, que de piètres dirigeants dans des raisonnements renversants !




Autres titres

Quel parapluie atomique pour un prince qui veut échapper à la justice face à l’effet ...
Togo - Quel parapluie atomique pour un prince qui veut échapper à la justice face à l’effet ...
Me Agboyibo évoque ce qui distingue la Coalition 'rénovée' de la C14
Togo - Me Agboyibo évoque ce qui distingue la Coalition 'rénovée' de la C14
Me Tchassona Traoré : « Nous ne sommes pas la coalition des frustrés »
Togo - Me Tchassona Traoré : « Nous ne sommes pas la coalition des frustrés »
Gabriel Dossey-Anyron : 'A force d’exclure les autres, la C14 ne se retrouve qu’à 7'
Togo - Gabriel Dossey-Anyron : 'A force d’exclure les autres, la C14 ne se retrouve qu’à 7'
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
UPF-Togo entre en scène par le démarrage de ses activités ce samedi
1.  Togo - UPF-Togo entre en scène par le démarrage de ses activités ce samedi

2.  Togo - La Voix du Peuple du 24 mai 2019

3.  Togo - Article 75 de la Constitution : un véritable coup d’épée dans l’eau

4.  Togo - Quel parapluie atomique pour un prince qui veut échapper à la justice face à l’effet ...

5.  Togo - Me Agboyibo évoque ce qui distingue la Coalition 'rénovée' de la C14



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média