5:17:40 PM Mardi, 18 Juin 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

République Centrafricaine Justice et sécurité au menu de la presse centrafricaine


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 617 fois


La presse centrafricaine parcourue lundi par APA traite du transfert à la Cour pénale internationale (CPI) d’Alfred Yékatom Rombhot, un chef anti-balaka, de la fin de formation des policiers et gendarmes et de la prolongation de 30 jours du mandat de la mission onusienne en RCA.

« Le gouvernement autorise le transfert d’un député à la Cour Pénale Internationale », titre le RJDH, soulignant que c’est depuis plusieurs mois que la Cour Pénale internationale, les organisations de la société civile et le gouvernement centrafricain évoquent le dossier Alfred Yékatom Rombhot.

Le journal ajoute que c’est dimanche dernier que les autorités centrafricaines auraient été saisies d’un mandat d’arrêt de la CPI souhaitant que le gouvernement collabore pour que l’élu soit transféré à La Haye. Une question qui aurait été également discutée lors du conseil des ministres avant l’approbation du transfert à la CPI.

Centrafric Matin précise, pour sa part, que le député de Mbaïki II, Alfred Yékatom Rombhot, est poursuivi par la CPI pour crime de guerre et crime contre l’humanité. Le journal renseigne que d’autres bourreaux sont dans le collimateur de la justice internationale.

De son côté, L’Evènement relève que l’élu de Mbaïki a été arrêté le 29 octobre à l’Assemblée nationale après avoir perturbé la session d’élection du nouveau président de cette institution en tirant à balle réelle dans l’hémicycle pour manifester son mécontentement suite à la destitution de l’ancien président de l’Assemblée Nationale Abdou Karim Meckassoua. C’est à bord d’un avion spécial affrété par la CPI samedi dernier qu’Alfred Yekatom Rombhot, l’un des redoutables chefs des miliciens anti-balaka et ancien élément de l’armée nationale en désertion, a quitté Bangui à destination de la Haye.

Sur la « sortie officielle de 500 policiers et gendarmes à Bangui », Le Langage informe que ces stagiaires viennent de boucler sept mois de formation.

Le journal ajoute, que depuis 2011, la Centrafrique n’a pas recruté de forces de défense et de sécurité.

Et cette occasion a permis ainsi au Président de la République, Faustin Touadera, d’interpeller les nouvelles recrues sur leur devoir professionnel en ayant toujours en souvenir que « la RCA est un pays de droit, (et) il revient aux agents de l’ordre que vous êtes de faire respecter la loi par tous. C’est pour vous un devoir absolu ».

Sur le renouvellement du mandat de la mission onusienne en RCA, Ouragan Infos titre « New York : problématique sur le renouvellement du mandat de la MINUSCA, duel d’influence entre la Russie et la France ».

Le journal note que « les sages ont toujours tendance à dire lorsque deux éléphants se battent, ce sont les herbes qui en paient les conséquences, pourvu que les discussions aillent mieux et pour le bien de la RCA, meurtri et aplani par une langoureuse crise qui a tant ruinée le pays de Boganda ».

Le Quotidien de Bangui annonce que l’ONU est divisée sur le maintien ou non de la MINUSCA en RCA. Pour le journal, « la position de la France est incertaine, face à l’opposition des deux superpuissances. Mais d’ici peu, la situation de la RCA sera claire, par la résolution qui y sera prise par le Conseil de Sécurité de l’ONU ».

Pour sa part, L’Expansion annonce que « le Conseil de sécurité accorde un +renouvellement technique+ d’un mois à la MINUSCA », une résolution adoptée jeudi à l’unanimité jusqu’au 15 décembre 2018.





Autres titres

Les éditeurs de la presse centrafricaine se familiarisent avec l’Accord de paix
République Centrafricaine - Les éditeurs de la presse centrafricaine se familiarisent avec l’Accord de paix
Les chefs de quartiers de Ndele et des localités voisines s’affutent pour contribuer ...
République Centrafricaine - Les chefs de quartiers de Ndele et des localités voisines s’affutent pour contribuer ...
Le mandat de la minusca expliqué aux populations de baoro
République Centrafricaine - Le mandat de la minusca expliqué aux populations de baoro
Le Président Touadera Préside une Réunion avec les Secrétaires Généraux des Centrales...
République Centrafricaine - Le Président Touadera Préside une Réunion avec les Secrétaires Généraux des Centrales...
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
La prise en charge des enfants en conflit avec la loi au menu d’un atelier entre magi...
1.  République Centrafricaine - La prise en charge des enfants en conflit avec la loi au menu d’un atelier entre magi...

2.  République Centrafricaine - Les éditeurs de la presse centrafricaine se familiarisent avec l’Accord de paix

3.  République Centrafricaine - Les chefs de quartiers de Ndele et des localités voisines s’affutent pour contribuer ...

4.  République Centrafricaine - Echanges sur le mandat de la MINUSCA avec les populations de Baboua pour un meilleur ...

5.  République Centrafricaine - Le mandat de la minusca expliqué aux populations de baoro



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média