Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:39:28 PM Mercredi, 23 Janvier 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

République Centrafricaine La presse centrafricaine se fait l’écho du massacre d’Alindao


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 295 fois


Les journaux centrafricains parus ce jeudi traitent essentiellement de l’attaque par les rebelles de l’Union pour la paix en Centrafrique (UPC) du site des déplacés d’Alindao (centre) qui a fait une quarantaine de morts.


Le Confident annonce que « les ressortissants de la Basse-Kotto exacerbés brisent le silence et prévoient une grande manifestation pacifique à Bangui pour dénoncer les massacres d’Alindao ». Centrafric Matin souligne qu’à « Alindao et (au) Km 5, à la veille de la prolongation du mandat de la MINUSCA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique), Il y a des carnages d’une ampleur inouïe ».

De son côté, L’Agora informe que « Pape François du Vatican prie pour la Centrafrique après le massacre d’Alindao ». Le Confident rapporte les propos du souverain pontife : « à ce peuple qui m’est cher, j’exprime mon amour et ma proximité ».

Dans les colonnes de L’Hirondelle, Mgr Juan Jose Aguirre Munos, évêque catholique raconte le film du drame : « les hommes d’Ali Darassa (chef rebelle) ont assailli, saccagé et incendié le camp d’évacués et tué des femmes et des enfants, livrant aux flammes la Cathédrale où ont été tués les deux prêtres ».

Poursuivant sa narration, le religieux souligne que « les mercenaires de l’Union pour la paix en Centrafrique (UPC) ont laissé entrer dans l’est de la ville d’Alindao des groupes de jeunes musulmans provenant de la partie ouest qui ont saccagé l’évêché et incendié le presbytère et le Centre de la Caritas ».

Selon l’évêque dont les propos sont relayés par Le Démocrate, « les soldats de la MINUSCA se sont retirés dans leurs véhicules et ont laissé faire les éléments de l’UPC ». Mgr Juan Jose Aguirre Munos dénonce, dans ce quotidien, « l’attitude de la force onusienne en RCA ».

Les rebelles de l’UPC ont attaqué, jeudi dernier, l’Evêché de la ville d’Alindao où vivent plus de 40 mille personnes. Cette attaque a causé la mort de plus de 45 personnes dont deux prêtres.

La Centrafrique observe, depuis hier mercredi, trois jours de deuil national en mémoire des personnes tuées. Depuis la destitution du président François Bozizé, la Centrafrique est en proie à une guerre civile meurtrière.





Autres titres

République Centrafricaine dialogue politique et insécurité en vedette dans les journaux centrafricains 
République Centrafricaine la presse centrafricaine narre la libération de bakouma 
République Centrafricaine représentant de l’onu et dialogue politique en couverture de la presse centrafrcaine 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com