10:23:58 PM Mardi, 20 Août 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo Report de la marche de la coalition du 10 novembre 2018 : Antoine Folly explique les raisons


Politique

AfreePress | | Commenter |Imprimer Lu : 4719 fois
report-de-la-marche-de-la-coalition-du-10-novembre-2018-antoine-folly-explique-les-raisons


« Une marche a été annoncée pour le samedi 10 novembre 2018 prochain. Mais cette manifestation ne se tiendra pas ». C’est l’annonce faite ce jeudi 8 novembre 2018 par Antoine Folly, président de l'Union des démocrates socialistes (UDS) du Togo, parti membre de la coalition des 14 partis de l’opposition.

« Elle va être décalée d’une semaine pour une raison simple et compréhensible », a-t-il dit à Antoine Afanou, l’animateur de l’émission.

La coalition n’a pas eu assez de temps pour préparer et organiser cette manifestation, a-t-il expliqué, et c’est par « souci d’efficacité et pour des raisons évidentes d’organisation » que la manifestation est reportée. « Nous avons passé quatre jours en Guinée et nous n’avons pas matériellement le temps pour une préparation efficace. La marche va être décalée d’une semaine. Elle aura probablement lieu le 17 novembre prochain », a-t-il indiqué.

Qu’est-ce qui explique les nouvelles prises de position du PNP qui se désolidarise de façon systématique de tous les appels à manifestation que lance la coalition des 14 partis de l’opposition ? Cette situation, Antoine Folly l’explique par le fait que la coalition est un regroupement composé de diverses formations politiques qui ne sauraient avoir la même lecture des choses. « Nous sommes quatorze partis politiques et on n’a pas la chance d’être monolithique comme nos adversaires. Je ne nie pas qu’il y ait des problèmes. Il y a un problème sur la question des manifestations. Sur cette question, il y a treize partis qui disent que nous sommes dans l’impasse et il faut que nous retournions d’où nous venons. Mais il y a le Parti national panafricain (PNP) qui estime que ce n’est pas encore le moment », a-t-il avancé.

Selon le PNP, a-t-il poursuivi, il faut continuer à faire confiance en la CEDEAO et à ses experts sur le terrain. « Il y a un qui l’a dit. Nous n’avons pas tous la même lecture de ce qui se passe et donc, il y a manifestement un problème à ce niveau, mais ça concerne surtout la question des manifestations publiques », a-t-il ajouté.

A.Y.




Autres titres

Habia plutôt
Togo - Habia plutôt "content" de l'adoption de la 'loi Boukpessi'
Acharnement du régime contre le PNP : Prof Apedo-Amah dénonce l'immobilisme des autre...
Togo - Acharnement du régime contre le PNP : Prof Apedo-Amah dénonce l'immobilisme des autre...
Les acquis du 19 août 2017, selon Prof Kuakuvi Magloire
Togo - Les acquis du 19 août 2017, selon Prof Kuakuvi Magloire
Bodjona prend ses distances par rapport à la 'loi Boukpessi'
Togo - Bodjona prend ses distances par rapport à la 'loi Boukpessi'
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
Graines du Togo 2019 : Séjour à Paris des lauréats à partir du 22 août prochain
1.  Togo - Graines du Togo 2019 : Séjour à Paris des lauréats à partir du 22 août prochain

2.  Togo - L'ONG « Water for All » a offert 150 kits de filtrage d'eau aux populations d'Ando-Bé...

3.  Togo - D1 : Un arbitre exclu de toutes activités pendant 10 ans pour corruption active

4.  Togo - Affrontements entre les populations de Gbamakopé et les forces de l’ordre

5.  Togo - Football: Kossi Koudagba au tournant de sa carrière



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média