Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 1:01:09 AM Vendredi, 16 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Le clash Guikahué-Adjoumani à la Une de la presse ivoirienne


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 338 fois


Le clash par conférence de presse interposée entre le secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) et le président exécutif du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », Kobenan Kouassi Adjoumani monopolise la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national.

« Municipales et régionales : fin, hier, du dépôt des candidatures, le Pdci-Rda demande un report. Adjoumani dit oui au maintien de la date », barre en Une le journal à capitaux publics, Fraternité Matin.

En conférence de presse, hier, Guikahué s’emporte, attaque et attaque puis demande le report des municipales et régionales couplées.

Adjoumani dit « tchê-tchê (ndlr : non dans une langue locale) », reprend Le Jour Plus à côté de Le Temps qui parle de « cacophonie » au sein du Pdci à un mois des élections locales.

Elections locales et marchandage politique / Guikahué hausse le ton : « nos cadres font l’objet de chantage », rapporte Le Nouveau Réveil.

Achi, Aouélé, Donwahi, Amichia, …Tous au RHDP unifié. « Aucune pression n’a été exercée sur eux (…) Ils n’ont fait l’objet d’aucun chantage (…) Quand on est garçon c’est sur le terrain qu’on le prouve », réplique Kobenan Kouassi Adjoumani en couverture de Le Patriote.

Ce qui fait dire à L’Expression que Guikahué parle le matin et Adjoumani le « démolit » le soir.

En conflit ouvert avec le pouvoir et le RHDP unifié, Guikahué dévoile des secrets. Adjoumani réplique, renchérit Soir Info, selon qui, « de sérieuses menaces » planent sur les élections.

Report des élections locales, débauchage et chantage : Bédié met la pression sur Ouattara en dénonçant des manœuvres de son régime, poursuit Notre Voie.

« Non à la déstabilisation des partis politiques » a dit Maurice Kakou Guikahué au RHDP unifié. Et pourtant, rétorque L’Intelligent d’Abidjan « Bédié a reçu Affi, symbole d’un FPI (Front populaire ivoirien) destabilisé ».




Autres titres

Côte D'Ivoire journée nationale de la paix 2018: déclaration du gouvernement 
Côte D'Ivoire la haute autorité pour la bonne gouvernance et l’institut national de la statistique: atelier de validation de l’étude sur la cartographie des secteurs exposés aux risques de corruption 
Côte D'Ivoire interview: traoré moussa (président unjci) à propos des ebony 2018: « la présence de mme ouattara nous galvanise» 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com