Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 2:56:10 AM Samedi, 18 Août 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Code électoral et présidentielle malienne à la Une des quotidiens burkinabè


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 159 fois


Les quotidiens burkinabè de ce lundi commentent l’élection présidentielle qui s’est tenue, la veille, au Mali, sans oublier d’évoquer au niveau national, les débats autour du nouveau code électoral.

Le quotidien national Sidwaya publie une déclaration de l’Union pour la renaissance des partis sankaristes (UNIR/PS, majorité présidentielle) sous le titre : «L’UNIR/PS appelle ses députés à voter +pour+».

Selon le journal, le projet de loi portant révision du code électoral devant être examiné aujourd’hui lundi par l’Assemblée nationale est diversement apprécié par les partis politiques.

Pour sa part, le quotidien privé Aujourd’hui au Faso renseigne que la Nouvelle alliance du Faso (NAFA, opposition), le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, opposition), ainsi que des commissaires de la Commission électorale indépendantes (CENI), font des «tirs groupés sur le projet de code électoral».

Le journal privé Le Quotidien, de son côté, donne la parole au député Abdoulaye Mossé du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir) qui estime que «si le vote des Burkinabè de l’extérieur pourra être une réalité avec la CNIB (Carte nationale d’identité burkinabè, Ndlr), il faut donc l’accepter et l’essayer».

Dans sa rubrique ‘’Confidences du week-end’’, Le Pays, autre quotidien privé, précise que «les commissaires de l’opposition de la CENI dénoncent +un passage en force+», à propos du projet de modification du code électoral.

Quant à l’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, il souligne le «manque de consensus» dénoncé par la NAFA.

Le même journal aborde la présidentielle malienne, faisant observer que le défi sécuritaire peut être considéré comme la «première victoire» de ce scrutin qui s’est déroulé hier dimanche.

L’envoyé spécial de Sidwaya dans la capitale malienne mentionne qu’au cours de la journée de vote, il y a eu «de longues files d’attente à Bamako».

Le Pays renseigne qu’il y a eu pour cette élection, «faible affluence à l’ambassade du Mali au Burkina».

Dans un commentaire titré «Présidentielle malienne : ne pas prêter le franc aux ennemis de la démocratie», le journal affirme que «le principal défi pour le futur locataire du palais de Koulouba, demeure la sécurité».




Autres titres

Burkina-Faso le procès du putsch manqué, de nouveau à la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso sekou sangare s’imprègne du projet de soutien au plan régional de lutte et de contrôle des mouches des fruits en afrique de l’ouest 
Burkina-Faso la cedeao remet au burkina faso plusieurs tonnes de vivres de sa réserve régionale de sécurité alimentaire 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com