Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:26:22 AM Dimanche, 23 Septembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Djimon Oré propose une 'solution verticale' à Faure Gnssingbé


politique

iciLome | | 17 Commentaires |Imprimer Lu : 7370 fois


Le député Djimon Oré a encore frappé. Intervenant mercredi dans l’émission « Point de vue » sur la radio Zéphyr, le président du Front des patriotes pour la démocratie (FPD) a désapprouvé le dialogue inter-togolais considéré comme étant la seule voie pour une sortie de crise au Togo. Il propose une solution "verticale" au chef de l’État.

Pour ce député de l’Est-Mono qui considère le régime de Faure Gnassingbé et les leaders de la Coalition comme étant des « éléments de la Françafrique », le dialogue inter-togolais déclenché depuis le 19 Février dernier est très « partisan ». Par conséquent, il n’est pas la solution pour une sortie crise.

« D'ailleurs si le dialogue devrait régler le problème togolais, on ne serait pas au 27ème », a ironisé Djimon Oré.

Selon lui, ce qu’il faut, c’est une assise ou une conférence nationale où les forces vives de la nation vont poser les problèmes réels du Togo, les analyser froidement, proposer des approches de solution et mettre en place une Assemblée constituante. Et la CEDEAO doit être inscrite dans cette logique.

« Qu’on se mette ensemble, non pas pour faire des règlements de compte comme à la conférence nationale de 1991, mais pour poser les bases essentielles du Togo futur. Si la CEDEAO était une organisation sous régionale indépendante qui a son destin en main, elle doit taper du poing sur la table, recadrer les choses et amener le régime en place à ouvrir une assise nationale », a-t-il déclaré

L’ancien ministre de la Communication estime que le Togo est actuellement dans l’impasse et la responsabilité première de cette situation incombe au chef de l’Etat. Ainsi pour sortir d’affaire, le natif de Morétan propose-t-il à Faure Gnassingbé une « solution verticale ».

« Nous lui avons proposé la solution verticale, notamment la sagesse au sommet de l’Etat. Il se sacrifie pour l’intérêt général, en organisant une assise nationale en disant qu’il veut rentrer dans l’histoire à travers le monde entier. Là, il sort par la grande porte », a-t-il indiqué.

Djimon Oré pense que le régime et la Coalition des 14 ne peuvent pas tromper éternellement le peuple togolais, en optant pour un dialogue infructueux.

Godfrey Akpa




Autres titres

Togo chronique de kodjo epou : la marche à reculons 
Togo locales, référendum… puis législatives: vive le forcing no limit ! 
Togo crise togolaise : la cedeao a-t-elle encore une marge de manœuvre pour ramener les deux protagonistes à la raison ? 
Plus de nouvelles







TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com