Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 3:00:06 PM Lundi, 15 Octobre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Nathaniel Olympio : « On s’opposera à toutes solutions qui ne répondent pas aux préoccupations des Togolais »


politique

iciLome | | 26 Commentaires |Imprimer Lu : 4276 fois


Le 31 juillet prochain, les Togolais prendront connaissance des grandes propositions de la CEDEAO pour une sortie de crise au Togo. Mais déjà à la Coalition des 14, les leaders politiques persistent et signent qu’ils n’accepteront aucune solution de la CEDEAO qui ne prendra pas en compte les aspirations du peuple togolais.

La méfiance des Togolais et de certains leaders politiques de la Coalition vis-à-vis de la CEDEAO est évidente. Et c'est tout à fait normal si l’on fait une petite rétrospection des évènements malheureux de 2005 suite à la mort du feu Général Eyadema Gnassingbé.

Intervenant ce matin sur radio Victoire Fm, Nathaniel Olympio du « Parti des Togolais » a été on ne peut plus clair. Selon lui, la Coalition n’acceptera aucune solution émanant de la CEDEAO qui ne tiendra pas compte des préoccupations du peuple togolais.

« Le peuple togolais se dressera, la Coalition se dressera, on s’opposera à toutes solutions qui ne répondent pas aux préoccupations des Togolais. C’est aussi simple que ça », a-t-il lâché.

Et de poursuivre : « On ne peut pas solder, en perte et profit, toute la lutte que mènent les Togolais depuis 1990 parce que les chefs d’Etats de la sous-région auraient décidé qu’il en serait autrement. Ces chefs d’Etat ont des peuples chez eux. Ils ont connu l’alternance chez eux également. Pourquoi au Togo, ils viendront faire autre chose qui serait en opposition avec les principes mêmes de la CEDEAO, les principes de limitation de mandat à deux, les principes de l’élection à 2 tours ».

Pour Nathaniel Olympio, si ces principes de bonne gouvernance sont respectés dans les autres pays de la sous-région, pourquoi ces chefs d’Etat de la CEDEAO feront-ils une exception au Togo avec le régime RPT-UNIR ?

« Ce ne serait pas logique. En tout cas, le peuple togolais ne le comprendrait pas. Et je suis sûr que le peuple de leur propre pays ne le comprendrait pas non plus. Les Togolais diront non», a-t-il précisé.

Notons que dès ce jeudi 12 juillet, la Coalition des 14 démarrera une série d’activités politiques dans la partie septentrionale du pays.


Godfrey Akpa




Autres titres

Togo boycott du recensement électoral : message de mme brigitte adjamagbo johnson à ses frères et sœurs du grand ogou 
Togo élections : la njspf encourage les populations de barkoissi à se mobiliser pour se faire recenser 
Togo togoata apedo-amah relève trop de "pagailles" dans la crise togolaise 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com