Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:06:04 AM Dimanche, 22 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La HAAC prête à jouer son rôle d'arbitre entre les médias d'État et les formations politiques de l'opposition


presse- presse togolaise

AfreePress | | 6 Commentaires |Imprimer Lu : 928 fois


L’organe de régulation du travail des médias togolais, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a rencontré mardi 03 juillet 2018 à Lomé, les chargés de communication des partis politiques et les rédacteurs en chef des organes de presse publiques.

Une rencontre axée sur les modalités pratiques des couvertures médiatiques des activités, l’accès équitable aux médias officiels par les partis de l'opposition et la sécurité des journalistes des médias d'Etat sur les lieux des manifestations publiques.

Cette rencontre vise à remettre les pendules à l’heure avant les prochaines élections dans le pays, a indiqué le président de la HAAC TELOU Pitalounani.

Pour M. TÉLOU, la HAAC entend instaurer une franche collaboration entre les médias officiels et les différents partis politiques pour la couverture médiatique de leurs activités. « Pour l’apaisement du pays que prône le gouvernement et les acteurs politiques, il est plus urgent que la confiance renaisse afin que tous les togolais se reconnaissent à travers les programmes et publications des médias de services publics », a-t-il laissé entendre.

« Nous avons réuni les responsables de communication des partis pour leur dire qu’ils doivent servir de courroie de transmission entre les médias officiels et les partis politiques. La loi fait obligation aux partis politiques 48 heures avant toutes manifestations de déposer une lettre de demande au niveau du Ministère de la communication. Ils doivent s’acquitter de cette obligation et les médias officiels ont eux aussi l’obligation absolue conformément à l’arrêté que nous avons pris en 2014, de s’ouvrir à toutes les formations politiques régulièrement inscrites sur le territoire national », a indiqué Pierre Kasséré Sabi, président du Comité affaire juridique à la HAAC.

Moulikatou S.




Autres titres

Togo revue de presse du vendredi 20 juillet 2018 
Togo revue de presse du 18 juillet 2018 
Togo revue de presse du 16 juillet 2018 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 6   gnadoè | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 12:27
  parolé parolé parolé parolé, comme dit la chanson de dalida.
nous n'avons pas besoin de proclamation mais de faits.
qu'est-ce qui empêche la haac de jouer son rôle, si ce n'est le refus de s'assumer des responsables de cette institution-croupion?

 5   OURO | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 4:52
  Ne croyez rien de ce qui sort de la bouche de ce Monsieur. C'est du bluff.
IL fait partie de la minorité pilleuse et arrogante qui utilise la roublardise et la force brute pour maintenir le peuple togolais sous la dictature sanguinaire des Gnassingbés Père-Fils.

A la tête de l'armée se trouve un certain KADANGA.

A la tête de la CENI, un autre KADANGA.

A la tête de la HAAC, un TELOU.

Ainsi les organes de supervision et de sécurisation des ELECTIONS VOLEES D'AVANCE sont déjà en place et on vient nous dire quoi ?

Seules les REFORMES avant les élections permettront de mettre les hommes qu'il faut aux postes qu'il faut.

 4   El Niño | Mercredi, 4 Juillet 2018  - 17:7
  TELOU Pitalounani oublie souvent qu'un certain Pitang Tchalla et un certain Kokou Tozoun étaient déja assis sur la même chaise que lui a la Haac.

La suite on l'a connait...

 3   Kassanda | Mercredi, 4 Juillet 2018  - 15:22
  Les médias publics réservent seulement 4,% de leur temps d'antenne à l'opposition. Et la HAAC ne dit rien.
Il faut déjà une couverture dans toutes les langues des manifestations de l'opposition pour commencer à se rattraper. Après de parler d'autres problèmes.

 2   El Niño | Mercredi, 4 Juillet 2018  - 13:40
  TELOU Pitalounani = Crédibilité ZÉRO

 1   Lim | Mercredi, 4 Juillet 2018  - 13:24
  Monsieur Telou vous êtes un cochon gratté au service d'une dictature monarchique pour des raisons alimentaires. Vous n'avez pas honte??? Pouahhhhh.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com