Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 2:04:36 AM Mardi, 21 Août 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Les 50 du CAMES et magistrature au menu de la presse en ligne burkinabè


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 449 fois


Les journaux en ligne du Burkina Faso parcourus samedi à APA continuent de décortiquer l’actualité nationale relative à la magistrature et au cinquantenaire du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), dont le cinquantenaire a été célébré la veille à Ouagadougou.

«50 ans du CAMES: le président du Faso élevé à la dignité de "GRAND CROIX" de l’Ordre International des Palmes Académiques», affiche Fasazine.com.

Ce site d’information rapporte que le président du Faso s’est vu décerné cette distinction honorifique «au regard sa vision dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation».

Il ajoute que cette distinction vient surtout saluer les efforts du Burkina Faso qui abrite le siège de l’institution, pour une valorisation de l’enseignement supérieur en Afrique.

Pour sa part, Lefaso.net, un autre journal en ligne, dans sa rubrique « Flash info », fait observer que le président Roch Marc Christian Kaboré, a été élevé ce vendredi à la dignité de Grand-croix de l’Ordre international des palmes académiques du CAMES, en présence des présidents du Tchad, du Togo, du Sénégal et de la Guinée.

Pendant ce temps, Burkina24.com publie ce qu’il a nommé «la déclaration de Ouagadougou», issue de la 35e session du Conseil des ministres du CAMES, tenu jeudi, dans la capitale burkinabè.

Selon le confrère, à l’occasion du jubilé d’or du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), une déclaration a été signée par cinq Chefs d’Etat et un représentant de Chef d’Etat.

Fasozine.com revient sur le 12e congrès du Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB), informant que la réforme du Conseil supérieur de la magistrature était au menu des échanges.

De son côté, Lefaso.net, abordant ce congrès, cite le secrétaire général du syndicat, Antoine Kaboré qui estime que «La volonté d’en découdre avec le monde syndical est là, présente».




Autres titres

Burkina-Faso tabaski 2018: les musulmanes en fête le 21 aout 
Burkina-Faso le procès du putsch manqué, de nouveau à la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso sekou sangare s’imprègne du projet de soutien au plan régional de lutte et de contrôle des mouches des fruits en afrique de l’ouest 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com