Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 2:04:29 AM Mardi, 21 Août 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Les quotidiens burkinabé évoquent la politique et la crise à l’Office national d’identification


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 319 fois


Les journaux burkinabè parus mercredi évoquent divers sujets, dont la situation de crise à l’Office national d’identification (ONI) et la politique marquée par la Conférence de presse animée la veille par l’opposition.

«Vote des Burkinabè de l’étranger: le CFOP (Chef de file de l’opposition politique, Ndlr) exige le respect de la loi», titre Le Pays.

Ce quotidien renseigne que les présidents de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), Pr Mahamoudou Dicko, du Mouvement africain des peuples (MAP), Victorien Tougouma, tous du CFOP, faisaient face à la presse à Ouagadougou.

Cette sortie de l’opposition politique occupe la manchette du quotidien national Sidwaya et du journal privé Le Quotidien qui abordent tous les deux la rupture des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la Chine Taïwan.

Ainsi, Le Quotidien qui cite le président de la NAFA, Mahamoudou Dicko, affiche : «Cette rupture (entre le Burkina et la Taïwan) ne nous étonne pas de ce pouvoir qui a l’habitude de divorces violents».

Pendant ce temps, Sidwaya informe que le CFOP plaide pour la préservation des liens commerciaux avec la Chine Taïwan.

De son côté, Aujourd’hui au Faso consacre sa Une à la Journée internationale des Casques bleus, soulignant que le Chef d’Etat-major des armées, le général de brigade Oumarou Sadou rend hommage aux Forces de défense et de sécurité (FDS) burkinabè.

Le même journal, dans sa rubrique « News du jour » fait observer que le Directeur général de l’Office national d’identification (ONI), Arsène Yoda est considéré comme persona non grata au service.

Dans la même logique Le Quotidien indique que l’accès aux bureaux du DG de l’ONI lui a été refusé.

Quant à L’Observateur Paalga, il écrit : «Office national d’identification : le Personnel civil a été pris en otage».




Autres titres

Burkina-Faso tabaski 2018: les musulmanes en fête le 21 aout 
Burkina-Faso le procès du putsch manqué, de nouveau à la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso sekou sangare s’imprègne du projet de soutien au plan régional de lutte et de contrôle des mouches des fruits en afrique de l’ouest 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com