Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 2:55:21 AM Mardi, 19 Juin 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo « La guerre des intelligences » a réellement démarré


opinions

iciLome | | 6 Commentaires |Imprimer Lu : 1575 fois

Les Etats-Unis et la Chine, la longueur d’avance
De l’autre côté de la Silicon Valley les géants américains GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) travaillent à fond pour définir ce que serait notre monde de Demain, et ce grâce à l’Intelligence Artificielle.
La Chine, dans toute cette histoire n’est pas une locomotive; « les Titans » Baidu, Alibaba et Tencent, se déploient actuellement sur le développement de l'intelligence artificielle et estiment que les dix prochaines années représenteront une période dorée pour cette industrie. La prise de conscience se fera très tôt sentir auprès des populations : on estime à près de 50%, ces parents chinois qui accepteraient une modification cérébrale de leurs enfants afin d’augmenter leurs QI (Quotients Intellectuels) pour les rendre plus compétitifs face à un monde qui sera bientôt dominé par l’Intelligence artificielle.

La France qui refuse de subir ce changement de paradigme
Conscient de cet enjeu de taille, le Président de la République française Emmanuel MACRON a décidé d’anticiper sur la question afin de faire de l’Hexagone un pays qui compte dans ce secteur appelé à révolutionner l’économie de la planète. C’est ainsi que sous l’éventail du Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, il confia au Professeur député-mathématicien Cédric Villani la mission de proposer une stratégie nationale en IA qui aboutira à un rapport articulé autour de 10 axes :
1. Favoriser l’émergence d’un écosystème européen de la donnée
2. Créer un réseau de recherche d’excellence en IA
3. Concentrer l’effort économique et industriel sur 4 domaines prioritaires
4. Structurer le soutien à l’innovation sur de grands défis et expérimenter
5. Créer un Lab public de la transformation du travail
6. Expérimenter un dialogue social au niveau de la chaîne de valeur pour financer la formation professionnelle
7. Expérimenter un dialogue social au niveau de la chaîne de valeur pour financer la formation professionnelle
8. Se donner les moyens de transformer les services publics grâce à l’IA
9. Intégrer les considérations éthiques à tous les niveaux, de la conception des solutions d’IA jusqu’à leur impact dans la société
10. Porter une politique audacieuse de féminisation du secteur de l’IA

Des chiffres à couper le souffle…
Le marché de l’intelligence artificielle pour les applications en entreprise est estimé à plus de 36 milliards de dollars d’ici à 2025 en IA contre 643 millions de dollars en 2016 (source : étude du cabinet d’analyse Tractica, 2017), soit une tendance d’augmentation de plus de 50 % par an. Cumulé avec le marché du data analytics, il est estimé à 70 milliards de dollars en 2021 selon l’étude de la Banque Américaine Merrill Lynch3.

L’Afrique comme à l’accoutumé…aux abonnées des grands absents
Pas de modèles d’intégration de l’IA ni de stratégies structurées dans nos programmes politiques. Aucune discussion sérieuse, encore moins de financement pour financer ce secteur en plein ébullition. L’Afrique ne souffre pas de manque de compétences ou de matières grises ; des experts en Intelligence Artificielle, des spécialistes de la Big data, des Objets Connectés, etc, nous en disposons en Afrique ainsi que dans la diaspora. La seule chose qui fait défaut concrètement, c’est une vision prospective de nos gouvernants sur la question ainsi que d’une réelle volonté politique avec l’ensemble des acteurs concernés. Il est clair que le travail accompli par le Professeur Villani restera creux et incomplet si le gouvernement français n’avait pas saisi le problème à bras le corps.
Nous refusons de rater cette révolution technologique et par conséquent de faire subir aux générations futures le même sort, le même retard que nous avons déjà accusé en matière d’avancée technologique.

Il est encore possible de prendre le train en marche, mobilisons les efforts du continent et proposons des solutions africaines communes étroitement aux enjeux des technologies de Demain.


L'AUTEUR
Mamadou FALL
Spécialiste des Technologies de Demain – Chercheur en Intelligence Artificielle



Autres titres

Togo l’ultime opacité érigée en art de gouvernance par le pouvoir actuel du togo 
Togo togo, un changement s'impose... 
Togo ils ont transformé bɩtɩkpɩlɩwʋ, un autre lieu sacré de kparatao, en cimetière 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com