Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:57:23 AM Samedi, 21 Avril 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo L’identité de l’homme tué à Sokodé par des militaires


politique

iciLome | | 40 Commentaires |Imprimer Lu : 7112 fois


Dans la ville de Sokodé, qui est cet homme qui a trouvé la mort dans la répression des manifestations de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition ?

La répression des dernières manifestations populaires de la Coalition des 14 a provoqué au moins un mort. Adam Abdourahim, un conducteur de taxi-moto, la cinquantaine, décède à suite à des coups reçus.

C’était le mercredi 11 avril dernier. Le premier jour des mobilisations de l’opposition de la semaine passée. A Sokodé, des hommes en uniformes ont été mobilisés afin d’empêcher tout regroupement des militants et sympathisants de l’opposition.

Les forces de sécurité (et les militaires) tirent des gaz lacrymogènes sur les manifestants qui veulent barricader certaines artères de la ville. Des courses-poursuites s’engagement entre les deux parties.

Adam Abdourahim, père de quatre (4) enfants, dans le quartier Nada, situé à l’est de la ville, « est sauvagement bastonné », rapporte le quotidien Liberté dans son édition N°2656 du 16 avril 2018. Blessé grièvement, il est transporté tardivement dans un centre de soin des religieuses à Alédjo. Malheureusement, « il a succombé à ses blessures le samedi 14 avril 2018 », précise la même source.

Le gouvernement avait interdit ces mobilisations de l’opposition. Les membres de la Coalition ont estimé qu’ils sont dans leur droit de les organiser s’appuyant sur des textes en la matière.

A.H.





Autres titres

Togo attaques du convoi des leaders de la coalition : le doute renversant de guy lorenzo 
Togo après le cst : des plans ourdis pour décapiter la c14 
Togo grande marche de la coalition des 24 les 25, 26 et 28 avril prochains 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 40   Yakotg | Mercredi, 18 Avril 2018  - 2:23
  Gouvernement assassin . Encore des morts pour rien. Pfff Rip

 39   LU POURTOI | Mardi, 17 Avril 2018  - 20:57
  Réponse à 37-Diaz Tokoin
  « La Conférence invite instamment tous les partis politiques et la société civile togolaise à s'abstenir de tout acte de violence et de tout agissement susceptible de constituer une menace à la paix et à la stabilité du Togo et de la région », lit-on au point 20 du communiqué de la CEDEAO.

 38   LU POUR VOUS | Mardi, 17 Avril 2018  - 13:17
  3 Avouantheboss | Mardi, 17 Avril 2018 - 12:36
Art. 14 : L'exercice des droits et libertés garantis par la présente Constitution ne peut être soumis qu'à des restrictions expressément prévues par la loi et nécessaires à la protection de la sécurité nationale, de l'ordre public, de la santé publique, de la morale ou des libertés et droits fondamentaux d'autrui.

 37   Diaz Tokoin | Mardi, 17 Avril 2018  - 9:45
  Réponse à 34-Franck
  Vous faites tout pour attraire les noms des gens dans une situation que vous dépasse et ne vous avantage pas du tout...

Cette fois ci, les gens feront attention à ne plus tirer sur la comette...on demandera l'impossible et on l'aura, on a déjà accrocher la lune et maintenant on va la faire descendre sur terre...comprendra qui pourra

Franco...décidemment je ne crois pas que tu aies un jour vu ou connu ce qu'est un hôpital de "référence" l'ignorance te conduit à comparer un mouroir à un hôpital "de référence", avant pense à un dispensaire de brousse à l'époque coloniale avant...

Quand on est pas touché d'une façon ou d'une autre, on nie l'évidence...on peut cacher un malade mais on ne peut éperdument cacher un mort, saches que tu finiras par être emporté par ce système que tu défends corps et âme.

Un être normalement constitué n'ayant pas de semence animal en son sein ne peut pas être du RPT/NUIR

Faites passer le message, Diaz Tokoin

 36   Abladjo | Mardi, 17 Avril 2018  - 8:33
  Réponse à 34-Franck
 

Franco de St Thomas, le malheureux a été admis a l'hopital de Sokodé mais tu n'es pas sensé ignoré que dans l'hopital publique du Togo tout s'achete, du coton aux bouteilles d'oxygene en passant par les seringues et radios. Il n y a pas de scanner en plus. Alors le malheureux se retrouvant face a la logique moyenageux du royaume gnassingbiste et n'ayant pas un rond a été evacué tardivement vers Aledjo ou les religieuses aurait pu le sauver gratuitement.

Au lieu de t'énerver contre le journaliste et soutenir ceux qui sont responsables de cet état de fait, tu ferais mieux de combattre tes protégés qui depuis 51ans pillent ce pays et rend les populations exangues.

 35   Ebizovo | Mardi, 17 Avril 2018  - 6:55
  Réponse à 34-Franck
  Franck toi tu viens de quel planéte?Tu me dira kara hahahahahhha
Kara n'est pas une planete mais c'est comme ca que vous certaine personne le considere.Des gens comme toi par ce que vous vous croyez superieur aux autres et tout permis.
Les postes dans les adminitrations et surtout le port qui est kabletiser et la langue parlée est le kabye.
Mais vous comprendrez que la brousse est bien et faites pour vous.
Patientez un peu on vous montrera le chemin du nord.meme ceux qui ne sont pas du nord et qui soutiennent betement ce regime irons aussi en direction du nord sur votre planete et vous construirez le port et tout le reste labas.ils vous faudra desormais un visa pour venire á lomé cette fois ci
JUST WAIT AND SEE










 34   Franck | Lundi, 16 Avril 2018  - 23:28
  Les réactions des uns et des autres prouvent à suffisance quels genres de citoyens nous avons sur ce site complaisant, sinon comment comprendre qu'un homme bastonné à sokode un centre régional de référence et transporté dans un coin de brousse pour les soins c'est purement un montage grotesque par rapport à la procédure d'urgence de prise en charge d'un blessé
Le journaleux a t'il vraiment fait une investigation dans son reportage, d'aucuns me diront qu'on parle d'une perte de vie et je parle d'un montage grotesque tout si ces derniers peuvent me persuader que réellement tous les acteurs politiques togolais disent la vérité nous sommes habitués à ces genres de conduite notoires de par et d'autre des protagonistes, actuellement les deux militaires égorgés dans cette même ville restent aussi un mythe que seuls les commanditaires se connaissent,quels scénarios n'avons bous pas vécu dans les années 90, on est allé dire Me agboyibor se déplaçait pied nu et aurait disparu des locaux de Lomé2 qu'il avait un pouvoir de mystifier feu Eyadema pour l'arrêter
Aujourd'hui il y'a quel alarme dans ces reportages sensationnels ,des journaleux à la solde des deux bords
Les atrocités des années 90 sont moins horribles qu'aujourd'hui moi je ne crois pas,les deux bords ont appris à des citoyens de tuer leurs compatriotes et personne ne démentirait des atrocités des régions sud Togo et communément on dit là où il y'a sang humain versé ce milieu est maudit donc il nya point d'alarme, le togolais étant habitué à ces scénarios complaisants ,personne n'a la crainte de dieu même les religieux étant quelque fois les instigateurs de ces atrocités

 33   togodebout | Lundi, 16 Avril 2018  - 19:17
  Réponse à 27-KOZAX
  Qui trompe qui dans ce pays?
Quand Eyadema est decede en 2005 on nous a dit qu'il ya que Faure Gnassingbe pour le succede. L'armee avec les Tidjani et autres on fait ce qu'ils savent faire de mieux et ont imposant ce dernier. Comment est ce tu veux qu'on qualifie ce geste. Tu ne me diras rien pour me convaincre que Faure a gagne les elections en 2005, parce que je sais ce que toi tu ne sais peut etre pas. On a finalement compris que tant que Faure va etre candidat l'armee va continue de l'imposer. Quelles autres poste de sorti vous laissez au peuple? Finalement il faut appeler un chat un chat!
T'as qu'a regarder aussi la formation de la coalition, il n'y a pas que les gens du sud. On vous trompe que le nord ne veut pas le changement mais bien moi je suis du Nord. d'aucun diront kotokoli mais non!

 32   Ouro | Lundi, 16 Avril 2018  - 19:10
  Réponse à 18-Akim
  C'est qui ce déréglé d'Akim? Peut être que tu parles d'un autre Sokodé qui serait le tien.T'as au moins pris soin d'aller à Nada pour vérifier l'info?

 31   togoson | Lundi, 16 Avril 2018  - 19:1
  Mais! Dites donc, il faut vraiment être des demeurés de la pire espèce pour oser prendre son temps pour défendre son régime sans foi ni lois.
Il me semble que ce que l'opposition défend va dans le sens du développement du Togo et du bonheur de tous les togolais.
Pour ma part il n'y a même pas débat. Ce régime est truffé de bandits, de meurtriers et surtout d'ennemis du Togo.
Le peuple togolais est trop bon, d'ailleurs ne dit-on pas chez nous, trop bon trop couillon ?
Il y a des limites à la bêtise togolaise.
Pendant que les autres pays consolident leur démocratie et mettent le cap sur le développement, ces bâtards ennemis du peuple togolais nous empêchent de progresser. Des millions de $$$ attendent d'être investis au Togo par ces fils et filles. Ces investissements vont aider à créer plus d'emplois et plus de prospérité pour tous.
Ces investissements ne viendront que s'il y a un état de droit où tous les citoyens sont égaux devant la constitution, où le peuple choisira librement ses leaders où la reddition des comptes sur les affaires de l'état se fera en toute transparence.
Même vous les défenseurs de l'obscurité, de la barbarie d'aujourd'hui, vos droits seront respectés demain. Les droits de vos enfants le seront aussi. Pourquoi hypothéquer l'avenir de vos enfants.
Il faut vraiment être vraiment des mauvaises personnes, troublées dans votre tréfonds, des âmes malades pour ne pas dire des démons pour oser défendre l'indéfendable.
Je vous défis de nous lister sur ce site quelques arguments qui vont dans l'amélioration des conditions de vie des togolais que vous défendez. Si dans votre parti RPT/ Unir vous êtes muselés, embastillés par choix pour vos petits avantages, ne l'étendez pas au reste du pays.
Vous me faîtes pitié....je crois que vous êtes plus à plaindre et vous envié l'esprit libre de ceux que osent dire non à vos pratiques. Sinon comment comprendre ce refus à la lumière qui vous est proposé par le peuple....franchement je ne vous comprends pas.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com