Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:54:10 AM Lundi, 19 Février 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Appel à propos du dialogue


opinions

iciLome | | 13 Commentaires |Imprimer Lu : 2142 fois


Mes chers compatriotes,
À l'initiative du PNP rejoint par 13 autres formations politiques de notre pays, vous vous êtes levés en masse à travers tout le Togo, pour demander davantage de liberté, davantage à manger, davantage à étancher votre soif d'eau, à mieux vous soigner, de meilleures conditions pour scolariser vos enfants, la fin des violences militaires, de l'injustice et de l'arbitraire...
Votre cri s'est concentré en 5 slogans que vous avez scandés à l'unisson depuis le 19 août 2017, à savoir :
 « Retour à la Constitution de 1992 !»
 « 50 ans de pouvoir exercé par la même famille, ça suffit !»
 « Libération des manifestants arrêtés et de tous les détenus politiques !»
 « Démission de Faure Gnassingbé !»
 « Droit de vote et d'éligibilité pour la diaspora !»
Il s’agit avant tout de passer de l'obscurantisme à la lumière, de la misère au mieux-être, de la dictature à la démocratie.
Cette demande est légitime et c'est pourquoi elle a rassemblé tant de Togolais, depuis Cinkassé jusqu'à Sanvee Kondji.
Le dialogue qui s'ouvre est le 27e du nom et doit être le dernier. Il doit mettre fin aux antagonismes meurtriers qui tirent notre pays toujours vers le bas, continuellement et inexorablement.

Au Président de la République

Monsieur le Président Faure Gnassingbé,
Je vous appelle solennellement à prendre conscience de la gravité et de l'urgence de la situation.
Je vous appelle à entendre notre peuple.
Je vous appelle à donner au Togo sa chance d'en finir avec le passé pour ouvrir la voie à une société nouvelle, une société de paix et d'espoir. Votre rôle est éminent devant l'Histoire de notre pays. Votre responsabilité personnelle, que vous savez grande, est clairement engagée. Le Togo de demain sera ce que vous aurez décidé d'en faire : soit un pays où tout le monde a peur de tout le monde, soit au contraire un pays réconcilié avec lui-même, respectueux des institutions qu'il s'est données, un pays du dialogue permanent et de la solidarité humaine.

Monsieur le Président Faure Gnassingbé,
Je vous appelle donc à participer personnellement à ce dialogue, aux côtés des délégués de notre peuple et aux côtés des médiateurs internationaux présents, afin que les décisions qui engageront tous les protagonistes, voient leur application concrète et immédiate.
Enfin, Monsieur le Président de la République, je vous appelle à demander aux médias publics (TVT, Radio Lomé, Togo Presse…) d’assurer une retransmission en direct des travaux de ce dialogue important pour l’avenir de notre pays. Vous démontrerez ainsi votre volonté à jouer votre partition tout en donnant la possibilité au peuple togolais, seul détenteur de la souveraineté, de se faire lui-même sa propre opinion.


À l'institution militaire (armée, gendarmerie, police)
Mes sœurs et frères militaires, gendarmes, policiers… je vous appelle à respecter ce combat et à y prendre votre part. L'institution militaire doit prendre toute sa part aux côtés du peuple, car ce combat est aussi le sien. Elle ne doit pas croire un seul instant qu'elle pourrait survivre sur son îlot de paix relative par la seule force des armes dans un océan déchaîné de pauvreté, de misère générale, de haine et d’injustices. Elle a sa part de responsabilité.
Soldats togolais, je vous appelle à baisser vos armes, je vous appelle à libérer les villes du nord du pays. Je vous appelle au dialogue !


À la coalition
J'appelle la coalition des 14 à faire preuve d'unité, de maturité et d'ouverture d'esprit pendant ce dialogue. Vous devez vous concentrer avec courage et détermination sur la seule mission que vous a confiée le peuple, l'alternance immédiate, sans digression, sans laxisme.
Je vous appelle à la tolérance, au courage, à l'abnégation même, à une grande capacité d'écoute... mais aussi et surtout à une grande fermeté et à une intransigeance absolue quant à la défense des principes démocratiques universalistes pour le respect desquels nous nous battons depuis si longtemps. Appuyez-vous, en cela, sur la société civile togolaise et sur votre Diaspora.


Au peuple togolais
Mes chers compatriotes,
Je vous appelle, oui j'appelle le peuple togolais à rester debout comme un seul homme, mobilisé, vigilant et déterminé ! Vous devez être prêts à poursuivre la lutte non-violente, votre résistance civile démocratique quelle que soit la durée et quel que soit le résultat du dialogue. Car c'est maintenant que tout commence et que le plus dur est à venir.
Le monde entier nous regarde. Nous devons savoir faire preuve d'ouverture d'esprit, d'empathie, de solidarité en allant à ce dialogue, afin d'en finir, dans la paix et la concorde. Finissons-en avec l'esclavage mental qui nous a été imposé par un régime indigne. Restons libres et unis !
Je vous appelle à un dernier SURSAUT pour le salut du Togo.
Nous le pouvons, alors faisons-le !
Vive le peuple togolais debout !
Vive le Togo uni !

Fait à Paris le 13 février 2018
Kofi Yamgnane

L'AUTEUR
Kofi Yamgnane
Président de SURSAUT-TOGO


Autres titres

Togo ma part de vérité : me joseph kokou koffigoh, ancien premier ministre du togo 
Togo communiqué payncop en rapport avec le dialogue politique en république du togo 
Togo le tour de garde : non ! monseigneur, vous ne pouvez être l’avocat du diable 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 13   Iva-Témédja | Samedi, 17 Février 2018  - 12:15
  Réponse à 7-Takpara le niais
  Aoooh dokita boudokuiwo vidé laaaa!!! T'a tout essayé, multiplié les pseudo imbéciles, mais il y en a qui reconnaissent d'emblée ton style dans toute son '"élégance". C'est triste, je le dis et je le répète, c’est tout simplement triste! Dire qu'l y en a qui ont réellement cru en toi , en ta sincère contribution au processus enclenché depuis les années 90. IBANOU express, les courageuses lettres numérotées( depuis l'exil) au Gal dictateur, Le FROPATO, les candidatures à la candidature aux députations dans les courants UTD et CDPA, l'annonce d'un intérêt pour une candidature au poste de 1er Édile de la ville de Lomé, etc., etc...tout cela envolé, oublié, sous l'emprise de rancœur, et de l'aigreur?. Tout cela rimait-il à une imposture?
Hum...

 12   MIGBLE NTOH | Mercredi, 14 Février 2018  - 21:44
  KOFI, JE NE VEUX PAS D'UNE CAMPAGNE PRESIDENTIELLE ANTICIPEE
LAISSE NOUS BOSSER SVP

 11   Cyrille le Linguiste | Mercredi, 14 Février 2018  - 9:49
  Au peuple togolais
Mes chers compatriotes,
Je vous appelle, oui j'appelle le peuple togolais à rester debout comme un seul homme, mobilisé, vigilant et déterminé ! Vous devez être prêts à poursuivre la lutte non-violente, votre résistance civile démocratique quelle que soit la durée et quel que soit le résultat du dialogue. Car c'est maintenant que tout commence et que le plus dur est à venir.
Le monde entier nous regarde. Nous devons savoir faire preuve d'ouverture d'esprit, d'empathie, de solidarité en allant à ce dialogue, afin d'en finir, dans la paix et la concorde. Finissons-en avec l'esclavage mental qui nous a été imposé par un régime indigne. Restons libres et unis !
Je vous appelle à un dernier SURSAUT pour le salut du Togo.
Nous le pouvons, alors faisons-le !
Vive le peuple togolais debout !
Vive le Togo uni !

Fait à Paris le 13 février 2018
Kofi Yamgnane

Et à moi d'ajouter:
Un peuple qui refuse de faire l'histoire doit se préparer à la subir. Or subir l'histoire c'est abdiquer.
A l'instant où l'esclave refuse de ne plus être esclave, ses chaînes tombent .(cfère Mahmat Gandhi)
Merci et respect à Koffi Gnamgnam grand homme togolais .

La lutte populaire reste invincible

 10   Noé Kutuklui | Mercredi, 14 Février 2018  - 7:49
  Merci Mr Koffi Yamgnane.

 9   Parciparlà | Mercredi, 14 Février 2018  - 7:46
  Je n'ai jamais apprécié Koffi Yamgnane. Mais quand je lis vos propos insultants, je me dis que le Togo n'est pas au bout de ses peines. Le respect mes frères, vous savez ce que c'est. Si dialogue il y a, il va être nécessaire de se respecter. Même si on n'a pas toujours été respectables. Côté pouvoir, comme côté opposition. Sans respect, il ne peut y avoir d'avancées pour notre beau pays le Togo. Elles sont nécessaires, vitales ces avancées. Alors réfléchissons-y à ce terme : RESPECT !

 8   Takpara | Mercredi, 14 Février 2018  - 6:46
  Réponse à 2-Clement Gavi
  Cet imbécile de Kofi Yamgnane n'est pas fatigué de se ridiculiser sur ce site ?
Un Président de la République assis à un dialogue entre amuseurs politiques togolais ?
Il est vraiment niais ce foutu bassar!

 7   Takpara le niais | Mercredi, 14 Février 2018  - 6:43
  Réponse à 1-takpara
  Comment ce négrillon de Bassar, ex-ministre Français à ses heures perdues, devenu gaga à mort, peut-il continuer à délirer sur ce site? Depuis quand un dialogue est inscrit dans une CONSTITUTTION et dans quel pays, Monsieur le singe ? On opère un retour à une Constitution comme toi tu fais un aller-retour dans les entrailles de ta femme Blanche ?
KOFI, les réformes constitutionnelles et institutionnelles se font au Parlement, par les élus du peuple, ou par le peuple dans son ensemble, par Référendum national! Et ceci est bien compris, mêmes par les moutons de BASSAR !
La seule chose que le peuple doit faire, c'est bien choisir ses candidats aux postes de députés, de maires, de Président de la République. Ceux qui ont le droit de diriger ce pays sont ceux ou celles qui sont élus par le Peuple.
Ce dialogue est une palabre de plus, et une perte de temps !

 6   Collette | Mercredi, 14 Février 2018  - 5:58
  Les gens de l'opposition sont ils incapables de tirer les leçons du passé?
Les venus de France à la conférence nationale dans les années 90 avaient tout gâté en portant des propos similaires et puis Eyadema se réveilla et on a vu la suite.
Qui demande à ce clochard de France et SDF au Togo de s'exprimer? Pour qui se prend il et de quoi se mêle t-il? Agit il sciemment pour faire échouer le dialogue?
Vraiment, c'est un imbécile ce Koffi!

 5   ADJRAPA | Mercredi, 14 Février 2018  - 5:57
  Réponse à 2-Clement Gavi
  Mon cher compatriote , M. GAVI,

L'honnêteté intellectuelle ne se réclame pas , comme le "Tigre ne cri jamais sa tigritude" la lutte certes a toujours existé depuis la nuit dans temps par des braves hommes tombés ou muselés à tort au Togo, mais il n'empêche que depuis que JPF bats le pavé , un tel sursaut et regain patriotique n'a jamais été aussi grandiose sans le "Génie " de TIKPI S. Atchadam et dont lui même n'en revendique pas ( ce qui fait sa grandeur)....

Nul été son génie cette coalition tant recherchée n'aurait pas pu être fédérer sinon difficilement et je pense que vous ne pouvez pas dire le contraire. se référer à ce simple constat du Sieur Koffi Yamgnane qui sur le fond n'a pas eu tort mais n' y ait pas mis les formes reviendrait à réduire votre champ de vision malgré certaines clairvoyances dans vos écrits...

Recentrons les choses sur l'essentiel afin d'assurer la réussite totale et décrispation totale à cette crise .

A bon entendeur Salut....

 4   TOUGNOWOU | Mercredi, 14 Février 2018  - 5:50
  Réponse à 2-Clement Gavi
  Il faut respecter l'histoire et donner à César ce qui est à César. et à Faure la simplicité milicienne et au chef d'état major la Paiy.PNP te chiffonne déjà?Et pourtant c'est ce partie qui a organisé le mouvement du 19 Août 2017 qui a fait mouche et a déclenché la peur gnassionale.

 3   TOUGNOWOU | Mercredi, 14 Février 2018  - 5:37
  Réponse à 1-takpara
  COOL mon frère.Ces enfants du feu Eyadéma ont cessé de rêver la présidence depuis 19 Août 2017 qui sonna le clairon d'un Royaume macabre aux tyrannies cyniques.

 2   Clement Gavi | Mercredi, 14 Février 2018  - 5:15
 
Kofi Yamgnane a tort en disant à l'initiative du PNP rejoint par 13 autres formations politiques de notre pays, vous vous êtes levés en masse à travers tout le Togo, pour demander davantage de liberté, davantage à manger, davantage à étancher votre soif d'eau, à mieux vous soigner, de meilleures conditions pour scolariser vos enfants, la fin des violences militaires, de l'injustice et de l'arbitraire...' Ou il courtise le PNP ou il fait une analyse complétement erronée de la situation du Togo.

Le peuple Togolais dans au début des années 90 s'était déjà levé et s'est fait massacré par ces terroristes pour les mêmes raisons. Les morts du Fréau Jardin, ceux de la lagune de Bè, les assassinats de Tavio Amorin à Tokoin Gbonvié, celui de Marc Attidépé aux cotés de Gilchrist Olympio à Soudou, etc, etc sont ces faits qui ont préparé ce qui est donné aujourd'hui. Dire que à l'initiative du PNP est une fausse induction. C'est la totalité de l'histoire qui rend intelligible la situation actuelle. Quand des milliers se faisaient massacrés au Togo il était lui, Maire en France.

En disant à l'initiative du PNP rejoint par 13 formations politiques, il introduit implicitement une hiérarchie qui peut mettre à mal la cohésion de la coalition. Et ce n'est pas responsable du tout.

Il faut se méfier de Kofi Yamgnane.

 1   takpara | Mercredi, 14 Février 2018  - 3:9
  tres beau message Koffi, un seul couac,
l' armée tribaliste, ethinitisée n'a pas sa place a ce dialogue. Elle est soumise au pouvoir politique et doit savoir que les armes qu'elle détient ont été achetées avec notre argent.

A ceux qui croient a tort que seuls les enfants d'éyadema on le droit de gouverner ce pays, moi je vous dis qu'ils n'ont aucun droit tant qu'ils n'ont pas rendu l'argent volé au peuple.

Le scenario tout fait de Mey apres Faure, toyi apres Mey, neme apres toyi, badenga apres neme n,aura pas lieu. Le togo n'est pas un héritage que votre pere vous a laissé.

Vous allez quitté ce pays et vivre en exile pendant 50 ans vous et votre progéniture, paarce vous les gnasigbé, vous etes une imposture.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com