Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:01:00 AM Lundi, 19 Février 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Basile Amenuveve : 'l'étudiant Togolais est mature et comprend la nécessité des infrastructures'




iciLome | | 16 Commentaires |Imprimer Lu : 3039 fois



Les escalades de violences sur fonds d’arrestations d’étudiants se font récurrents ces derniers jours à l’Université de Lomé. Pendant que tous les yeux sont braqués sur l’actualité politique, le front social est également agité. La jeunesse est l’avenir de la nation, scandent très souvent les Hommes politiques. Basile Amenuveve, Secrétaire Général de la Synergie des Élèves et Étudiants du Togo(SEET), étudiant à l’Université de Lomé nous éclaire sur la plateforme revendicative de cette jeunesse universitaire, des réclamations de longue date qui n’en finissent pas avec des lots victimes tout le long de l’histoire du pays.

Bonjour, pouvez-vous décliner votre identité à nos lecteurs?

Bonjour, je réponds au nom de Basile AMENUVEVE, je suis le Secrétaire général de la Synergie des Élèves et Étudiants du Togo(SEET). C’est une organisation estudiantine à caractère syndical qui a pour but d'œuvrer à l'amélioration des conditions de vie et d'études de la jeunesse estudiantine et scolaire du Togo. Dans le but d'éviter des amalgames autours de l'association, les membres du bureau exécutif ont en première position constitué les dossiers pour se faire enregistrer au ministère de l'Administration territoriale de la Décentralisation et de Collectivités locales le 10 septembre 2017.

Comment la SEET perçoit l'éducation en général au Togo?

L'éducation Togolaise est en panne. C'est pourquoi il faut une véritable réforme dans ce secteur clé.

Faites-nous le point sur la situation à l'Université de Lomé

Il faut noter qu'il y a urgence de répondre aux légitimes revendications des étudiants: la reprogrammation des examens dans chaque faculté, l'augmentation des allocations et bourses, accélération de la construction des amphis, l'offre des stages aux étudiants en fin de parcours, la mise à la disposition de deux bus par artère.

Et tout récemment, la police universitaire a assiégé le campus de Lomé avec une barbarie sans précédente. Deux (2) étudiants toujours en détention à un endroit inconnu. Et une intervention musclée de la police et de la gendarmerie nationale. Ce qui explique une énième violation de la franchise universitaire

L'intervention des forces de l'ordre (police et gendarmerie) n'est-elle pas nécessaire pour éviter des escalades de violence et la destruction des infrastructures universitaires par des étudiants mécontents?

Non pas du tout, l'étudiant Togolais est mature et comprend la nécessité des infrastructures. C'est la provocation policière et la volonté manifeste des autorités qui occasionne des mécontentements. Quand on ne répond pas aux besoins de la jeunesse, au moins qu'elle manifeste librement son mécontentement ! C'est aussi ça la démocratie et l'état de droit.

L'équipe dirigeante actuelle de l'Université de Lomé, sous l'égide du prof. Dodzi Kokoroko brandit néanmoins un certain nombre d'acquis et pense mieux faire avec le temps. Est-ce que les syndicats et mouvement estudiantins n'en feraient pas de trop?

Depuis l'arrivée du Prof Dodzi KOKOROKO, on note effectivement des avancées que nous saluons de passage. Cependant les besoins restent énormes et nous, en tant que syndicat, revendiquons les besoins les plus urgents. Nous n'avons aucune intention d'en faire de trop. Nous restons juste soucieux des meilleures conditions d'études.

Quels sont exactement ces besoins urgents? Faites en liste détaillée

Il est question de la reprogrammation des examens dans chaque unité d'enseignement, l'offre des stages à tous les étudiants en fin de parcours, l'augmentation des allocations et bourses respectivement à 22.000f et 32.000f par mois suivi de la suppression des critères d'âge pour leur obtention. Il faut aussi parler de l'équivalence entre la licence du système LMD à celle du classique, la mise à la disposition de deux bus par artère, la construction des amphis et cités conformément aux besoins de l'heure. La levée des mesures allant à l'encontre des libertés de manifestations et regroupement sur le campus de Lomé, la réduction du frais de l'ordinateur du projet Galilée à 80.000f CFA.

De même, la reprise des dispositions nécessaires pour éviter les agressions physiques et psychologique envers les étudiants par la police et la gendarmerie

Que disent l’administration universitaire et le gouvernement face à cette plateforme?

Les autorités se disent disponible à toutes discussions, mais restent irréalistes devant les faits. Il faut donc s'afficher plus positif pour assurer la sérénité et la bonne continuité des activités. C'est également l'occasion pour moi d'inviter expressément les autorités universitaires et gouvernementales à ouvrir dans un bref délai des discussions sérieuses envers les syndicats des étudiants et des enseignants pour une sortie définitive de cette crise qui constitue une honte pour notre pays.

Comment avez-vous ressenti la grève des enseignant-chercheurs?

Oui légèrement. Et ça constitue une autre revendication des étudiants. Que les autorités réagissent à temps. Les étudiants vont décider de la conduite à tenir ce mardi à l'auditorium de l'Université. Nous n'allons pas tomber dans ce jeu de faire dormir les revendications de autorités. On sera plus stratégique et plus diplomatique.

Nous, nous demandons la libération des camarades arrêtés car ils ont tous droit à l'examen tout comme nous. Et la SEET réaffirme sa préoccupation pour leur libération.

Je félicite les étudiants pour leur détermination et j'invite les autres associations à des actions convergentes. Aux autorités de donner satisfaction aux revendications et respecter la franchise universitaire.

Propos recueillis par A. Lemou



Autres titres

Togo universités publiques: les enseignants-chercheurs lèvent leur préavis de grève de 48h 
Togo université de lomé : des oeufs en poudre mis à la disposition des consommateurs par les étudiants du cersa 
Togo education : la cset toujours en grève 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 16   Jol | Jeudi, 8 Février 2018  - 16:31
  Réponse à 15-Jacques
  Courage Jacques tu vas réussir.C'est sur ce même Campus que j'ai décroché mon diplôme il y a trois ans et mes collègues syndicalistes et politiciens sont encore là. Moi j'ai trouvé un boulot et Dieu Merci. Si tu as des compétences tu n'as pas besoin de t'associer aux politiciens pour y arriver Dieu est là.

 15   Jacques | Jeudi, 8 Février 2018  - 10:12
  Réponse à 14-TAIS -TOI
  Parfaitement d'accord avec Messan , les étudiants utilisés par le pouvoir et l'opposition , on en connait plein. le campus est réservé aux études et recherches. ceux qui veulent faire de la politique peuvent aller dans la rue ou rejoindre les meeting de Unir. Pour notre part, l'objectif c est terminé notre cursus et quitter ici.

 14   TAIS -TOI | Jeudi, 8 Février 2018  - 9:29
  Réponse à 13-Messan
  Tu es ministre de quoi toi? que sais-tu des finances de l’État togolais. Qu'appelles-tu réserve d'argent. Arrête tes élucubrations. Si toi tu es satisfait, garde ça pour toi. Ceux qui savent comment fonctionnent un pays savent de quoi ils parlent.

 13   Messan | Jeudi, 8 Février 2018  - 7:45
  Arrêtez de raisonner comme si le Togo disposait d'énormes reserves d'argent. Ouvrons les yeux, le TOgo est un pays pauvre à l'instar de la plupart des pays africains. Le petit rigolo qui joue au syndicaliste peut s estimer heureux d'être togolais. Dans un autre pays, il n'aurait même pas accès à l'université publique, puisqu'il faut passer par un concours d'entrée. On ne dit pas que l'UL c'est le paradis. Mais, au petit, on dit va apprendre des cours , décroche ton diplôme et passe à autre chose. étudiant syndicaliste, ça ne veut rien dire.

 12   GNAROU | Jeudi, 8 Février 2018  - 7:0
 
C'est une prouesse du gouvernement de continuer par trouver des fonds pour aider la population !!
Normalement, aucun banquier serieux ne preterait de l'argent à un tel pays .

La plupart des Etats africains sont en faillite d'office !! Et sans l'aide des occidentaux , il se passerait des carnages tous les jour sur le continent .

Le Senegal a adopté les regles democratiques depuis 1960 !! Pas un coup d''Etat !!
Pourtant 40% du budget du Senegal est constitué de dons et aides de la communauté internationale !

Un autre exemple pour vous situer .

La corse est la region la plus pauvre de la France .
330.000 habitants pour un PIB de 6, 7 milliards d'EURO .
Le TOGO a 7 millions d'habitants pour un PIB de 4 milliards d'Euro !
Si on fait le ratio PIB / habitants on voit clairement qu'il faudrait un coup de baton magique pour qu'un togolais puisse vivre dignement !

Comment construire des infracstructures quand on a un tel PIB et une telle population comme au Togo ?
Comment un pere de famille peut offrir une vie digne à ses 40 enfants avec un salaire de 60 mille francs cfa le mois ??
C 'est l'alchimie auquelle nos dirigeants sont confrontés !!
Nous faisons trop d'enfants ! Et l'Etat n'arrive pas à suivre le rythme de la croissance demographique et ses consequences .
Il faudrait donc proceder par des castrations forcées !!!

Aucun pays au monde n'a commencé par la democratie avant son developpement !! 
Il n'y a que les africains qui pensent qu'ils peuvent jouir des regles democratiques dans la misère !!
Moi President de la republique, je dissous le parlement!
- interdis le multipartisme.
- une limitation à 2 enfants maximum par famille.
-Un livret familial avec photos à jour des membres.
-C'est avec le livret qu'on peut aller dans un hopital, inscrire son enfant à l'ecole, bref jouir des prestations sociales . Sans livret familial aucune prestation ne sera accordée à un citoyen !!
- 5 ans de prisons ou de travaux forcés pour tout citoyen ayant fait plus de 2 enfants !!
- Une Armée de metier et de production. Des pans entiers de l'economie seront confiés aux officiers de l'armée . Elle deviendra dans les secteurs de l'agriculture, de la peche et du reboisement un acteur principal !
- Un critere lié à l'age et au resultat pour s'incrire dans une université!
Il n'est pas normale qu'un pays pauvre comme le togo dispose de plus 60.000 etudiants !!
L'Etat n'aura jamais de moyens pour les mettre dans de bonne conditions d'etudes! Il faut donc un petit nombre avec plus de moyens .
Enfin, nous aurons un seul parti politique avec une présidence tournante entre le nord et le sud !
Chaque président aura un mandat de 10 ans non renouvelable! Pas besoin d'election à mis mandat !
L'Assemblée est constituée d'elus pour un mandat de 4ans revnouvelable un seul fois !
Ceux -ci sont chargé d'elire le president .

Le TOGO est mal parti avec cette democratie à l'européenne où chacun a droit de reclamer n'importe comment comme si le gateau etait si immense à partager.

Avec moi, vous aurez des ecoles, des hopitaux et tout ce que une population peut avoir comme structures de bases . 
Mais c'est au pas cadencé que vous marcherez !!!
Et si quelqu'un ouvre la bouche, on lui montre l'ocean !!

MERDE !!
Il faut tout recommencer dans ce pays !!


 11   AMAH AYAYI DI SANCHO | Jeudi, 8 Février 2018  - 5:53
  Réponse à 2-Victor
  "...ont obtenu leur bac dans les fermes..."

En effet oui. La plupart de ces jeunes se sont battus dans des conditions attroces pour decrocher leur bac dans lespoir dameliorer leur vie.

Sils doivent venir a luniversite pour rencontrer les memes conditions alors qun mongole soffre plus de 4 chateaux inutiles au togo alors a quoi bon?

Je ne sais meme pas si toi tu as fais le tertiaire mais ton raisonnement nkus donne des indices par rapport a ton origine sociale ou politique.

Si tu netais pas un mouton prefabrique, tu nallais pas demander a ceux la qui veulent ameliorer leur vie de se contenter du moin que parce quils ont survecu au pire.

Tu penses avec ton derriere ou bien toi aussi tu as un cerveau?

 10   Abladjo | Mercredi, 7 Février 2018  - 22:11
  Réponse à 9-EB_Toutmosis3
  Eb
Mon Abladjo est d accord avec ton explication mais il a voulu tirer l oreille au jeune pour lui faire comprendre la nécessité vital de se battre plus pour donner un visage académique à cette ruine qui sert d université. Après ont viendra doucement aux conditions de vie. Pour le moment il faut arracher les choses une à une et faire une université digne dépasse le jeune et dépasse même les autorités. Après quelques on puisse appeler ça une université, on va penser comment l étudiants s y intègre et y vit.

Une université qui attirera les entreprises pour y faire du Mécénat et d'y sponsorisme.

Tant que cela ne ressemble pas à une université, à quoi ça sert de se dire étudiant pour une formation du siècle dernier.


 9   EB_Toutmosis3 | Mercredi, 7 Février 2018  - 20:30
  Réponse à 1-Abladjo
 

Mon frère, soit c’est un mépris ou soit c’est de la méconnaissance mais saches que tu fais une grosse erreur tout simplement…dans nos pauvres pays on ne saurait techniquement, dissocier les infrastructures scolaires, ici estudiantines comme tu les as listées dans ton posting # 1 d’avec la CONDITION de vie de l’étudiant…c’est impossible, et c’est simplement illogique, irréalisable. L’Etat a une grande responsabilité dans la formation de jeunes frères. Si ces énergumènes dépensent sans réfléchir des sommes colossales pour envoyer leurs maitresses faire des shoppings dans les magasins de super riches les weekends à Paris, je ne vois pas la l’impossibilité de procurer une bourse décente aux étudiants togolais.

L’Etat est appelé à faire le nécessaire pour garantir une infrastructure adéquate et dans le même temps aussi, améliorer la condition de vie des étudiants.

L’immense pauvreté des familles et surtout le taux de chômage très élevé en sont les conséquences. Combien de boulots de vacance ou saisonnier sont disposés sur le marché d’emploi togolais pour permettre aux étudiants de se prendre en charge ????

Ne planquons pas bête.ment les théories sulfureuses et ce qui se passent en occident comme une panacée dans nos pays en oubliant nos réalités propres.

En vérité, l’Etat togolais devrait exiger des entreprises publiques comme privées, un quota d’emploi saisonnier ou de vacance, chaque année, pour ensuite les distribuer aux étudiants afin de leur permettre de se faire un peu de sous, surtout ceux-là qui n’ont pas une session à faire.

La bourse et les allocations doivent être dépouillées de tout critère stupide comme l’âge. Seules doivent être prises en compte la moyenne et la présence effective de l’étudiant aux cours. N’oublions pas que dans nos pays ce ne sont pas tous les enfants qui commencent très tôt l’élémentaire. Soyons togolais et dignes mais avant tout, restons humains.

Ablode Gbadza !!!
Vie, Santé, Force et Unité !

 8   togodebout | Mercredi, 7 Février 2018  - 19:54
  Réponse à 2-Victor
  Fo Victor non non et non, ce n'est pas juste ton analyse, quand on sait que le Togo nous appartient tous, mais certains vivent dans une richesse insolente et vident les caisses de l'etat dans le seul but de se maintenir au pouvoir. Des depenses unitiles. Si les etudiants reclament des meilleures conditions, c'est qu'ils savent que le gouvernement a les moyens de les satisfaire. J'espere que tu es assez intelligent pour comprendre certaines choses. Medite un peu cet extrait d'une chanteuse americaine.
Car tot ou tard les gens vont finir par se revolter. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est naturel!

Don't you know
They're talkin' 'bout a revolution
It sounds like a whisper
Poor people gonna rise up
And get their share
Poor people gonna rise up

Don't you know
You better run, run, run, run, run, run, run, run, run, run, run, run
Oh I said you better
Run, run, run, run, run, run, run, run, run, run, run, run
'Cause finally the tables are starting to turn
Talkin' bout a revolution
Yes, finally the tables are starting to turn
Talkin' bout a revolution, oh no
Talkin' bout a revolution, oh
While they're standing in the welfare lines
Crying at the doorsteps of those armies of salvation
Wasting time in the unemployment lines
Sitting around waiting for a promotion

 7   Clement Gavi | Mercredi, 7 Février 2018  - 19:44
  'l'étudiant Togolais est mature et comprend la nécessité des infrastructures'

C'est pourquoi, l'idée d'une police universitaire est le comble de la bêtise. Mais qui n'étonne pas compte tenue du caractère tyrannique du régime qui l'a pensée.

Les étudiants Togolais doivent résister ce terrorisme, ce sanglant et diabolique régime qui ne cesse depuis 1967 de détruire des générations au Togo mais également à l'extérieur du Togo.

Les étudiants Togolais doivent démontrer leur compréhension de la nécessité de la démocratie matérialisée par une alternance ici et maintenant, par le départ de Faure Gnassingbé qu'ils n'ont jamais élu et qui n'a pas hésité l'assassinat de plus ce cinq cents Togolais en 2005 pour prendre la place de son père qui a lui aussi assassiné des milliers de Togolais durant ses trente huit ans de terreurs.

 6   Zozopapa | Mercredi, 7 Février 2018  - 19:18
  Avec sa face de rat palmiste .
Cet etudiant sent l'idiotie à 100km à la ronde .

 5   GNAROU | Mercredi, 7 Février 2018  - 19:10
  L'ecole est obligatoire !! Mais etudier ne l'est pas .
Car etudier est une question de moyens. Ici et ailleurs !!

 4   Walou | Mercredi, 7 Février 2018  - 18:55
  Réponse à 1-Abladjo
  << - Aucune université ne garantit de stage à ces étudiants

- Le critère d'âge est normal pour l'obtention d'une bourse

- Ne m'envoyer pas soutenir les autorités>>

Comme ces cas de revendications sont abusives , fraclan , et surtout excusable pour le jeune, car, c'est de la méconnaissance de sa part, notre futur président des Sages de l'opposition , j'ai nommé Mr Abladjo, n'a pas le choix de faire preuve d'honnêteté , pour libérer sa conscience.

Tu peux faire mieux , mais tu aimes bien faire exprès pour taper sur les nerfs des autorités et les encourager à maintenir notre tchalevi.

Merci pour vos prestations indirect qui nous font que du bien depuis 51 ans au pouvoir.

Vivement 2020 pour vous renouveler vos contrats CDD de l'horizon 2025.

 3   Eddy | Mercredi, 7 Février 2018  - 18:51
  Vous avez fait un tour sur le campus recemment? Ca fait pitie, ca c'est meme pas une universite, disons nous la verite

 2   Victor | Mercredi, 7 Février 2018  - 18:19
  La plupart de Ces etudiants togolais ont obtenus leur Bac dans les fermes des villes reculees et quand ils arrivent dans la capitale pour leurs etudes universitaire, ils pensent qu'etre etudiant tout est permi, soit vous accepter les conditions de l'universite public ou vous vous inscrives ailleurs, laissez ceux qui veulent etudier faire leurs etudes, ils melangent les etudes et la politique .......

 1   Abladjo | Mercredi, 7 Février 2018  - 17:8
 

L'étudiant a a peine parlé d'Amphithéatre, d'Aditorium, de Bibliotheque , de Laboratoire et surtout de moyen moderne d'étude comme salle informatique. Il a plus brossé ce qui touche a sa vie d'homme qu'a sa vie d'étudiant.

Que diantre dirait Ray.

C'est ca qu'ils ont fait de notre jeunesse?

Oh lalalala!

Jeune homme, nulle part ailleurs,
- Aucune université ne garantie de stage a ses étudiants.
- Aucune université n'est obligé a mettre des bus a votre service.
- Le critere d'age est normal pour l'obtention d'une bourse.
- La bourse n'est pas une obligation des autorités.

Soyez matures comme tu dis, ne m'envoie pas soutenir les autorités. Mon Abladjo est de votre coté mais soyez déterminés sur l'important pas sur les furitures.



Hmmm!



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com