Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 4:26:20 PM Lundi, 22 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les meetings de la Coalition à Mango, Bafilo et Sokodé interdits par le régime


politique

iciLome | | 26 Commentaires |Imprimer Lu : 4763 fois



Apparemment, il y a encore de l’électricité dans l’air. Les jours à venir s’annoncent difficile pour les populations de Mango, Bafilo et Sokodé qui, dès l’annonce de ces meetings, se préparent pour une grande mobilisation.

Dans ses mesures d’apaisement, le gouvernement avait annoncé la levée du siège à Mango, Bafilo et Sokodé. Mais visiblement, ce n’est qu’un effet d’annonce. En réalité, ces populations continuent d’être terrorisées. Le constat est fait par la Coalition de l’opposition qui rencontre actuellement la presse.

A en croire les leaders de la Coalition, les meetings prévus dans ces villes mercredi, jeudi et vendredi prochains sont interdits par le gouvernement. Par contre, les responsables de la Coalition des 14 rendront visite à ces populations dans la semaine prochaine. Afin de les encourager à rester mobilisées pour la suite de la lutte.

« Mango, Bafilo et Solide sont toujours assiégés. La coalition s'engage à maintenir la lutte pour la libération des prisonniers politiques », a indiqué Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition.

I.K



Autres titres

Togo rejadd dénonce la chasse aux militants du pnp à kara 
Togo indécence dans la gouvernance du togo : les jouisseurs du pouvoir et leurs griffes 
Togo dans jihadisme et cie, gerry taama recadre ceux qui accusent le pnp de 'djihadiste' 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 26   Diaz Tokoin | Mardi, 9 Janvier 2018  - 7:44
  Réponse à 5-GNAROU
  C'est encore un plan bien fumant pour élargir les zones d'interdiction des marches qui leur (RPT/UNIR et le triso Faure) denie chaque jour la légitimité...les tripatouillages, fraudes et coup de forces que le RPT/UNIR a reussi a rendre légales pour porter à chaque fois aux bout des bras le triso Faure au pouvoir au vu de leurs textes et constitutions de 2002 mais en aucun cas, ces manoeuvres ne l'ont jamais rendu légitime et le triso Faure ne sera jamais légitime aux yeux des togolais...

aucune arme n'est perdu de la même manière qu'aucun "mouton du capitaine" ne s'est fait égorgé ou décapité comme le triso Faure pris en plein mensonge veut laisser croire, toujours une façon de distraire, détourner l'attention...

et surtout venant du triso Faure, une façon de peser sur "ce mensonge" que le RPT/UNIR avec à sa tête le triso Faure essaient de transformer en "VERITE" pour justifier l'ignominie, la barbarie, la violence, l'insoutenanble et surtout la sauvagerie commise sur les population de ces localités...

C'est grave quand plus personne ne croit "un mot venant d'un soit disant président" il aurait pu faire passer sa soit disant compassion autrement mais de de cette façon ignoble pour pouvoir gagner la sympathie des "moutons du capitaine" qu'il n'a pas hésité à ménacer dans son discours creux de fin d'année, un président qui ment, qui avance des choses non vérifiable dont personne ne détient la preuve ni des traces c'est grave en 2018...il a fait preuve de légèreté et plus jamais ne pourra être cru...car il a pri le peuple pour un dupe.

Faites passer le message, Diaz Tokoin

 25   Solo | Mardi, 9 Janvier 2018  - 7:19
  Est ce que le regime peut nous donner les raisons pour lesquels les marches dans les villes de bafilo et Mango sont interdites
S'il sotiennent que la marche à sokodé est interdite à cause de soit disant vol d'armes, qu'en est on de bafilo et de Mango?
Qu'est ce que l'opposition aussi attend pour demander avec force l'etat de siège dans au moins ces 2 villes qui sont Mango et bafilo?
La Patrie ou la mort nous vaincrons!

 24   Clement Gavi | Mardi, 9 Janvier 2018  - 4:31
  Un pouvoir illégitime, est ce pouvoir tel, qu'il devient légitime de se rebeller contre lui. Alors, les populations du Togo ont le devoir de résistance. Car, si c'est un mal de vivre sous une tyrannie depuis plus de cinquante ans, c'en est un terrible de s'y résigner. Il faut résister cette tyrannie qui détruit les vies Togolaises au Togo mais aussi à l'extérieur du Togo. Le diable, il faut le résister.


 23   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mardi, 9 Janvier 2018  - 1:44
  Hello frodeur faure ! as tu vu et suivi sur les media.. comment le nouveau President Liberien Et ancien foot balleur George Weah.. ait ete' rendre visite de courtoisie et de politesse a' son Adversaire ???

L'as tu vu ??? Chuaaaannnn !!!

et Geroges Weash et sa femme lui ont offert un cadeau .. et on rassure' le vice president perdant que le lIBERIA A TOUT A GAGNER.. et qu'ils travailleront ensemble.

Question au frodeur faure :

Depuis quand as tu ete' reconnaitre la "Victoire" de ton opposant ?? que ce soit GIL christ Ou Jp Fabre ?
Oups !!!!!
Depuis quand as TUete' reconnaitre la "Defaite" de ton oppsant Gil CHRIST ou Jp Fabre ??

N e t'en rends tu pas compte comment le Klan te " tourne en ridicule ?? et " en bourrique " croyant te rendre service ??
et Gnarou ?? et jjk ? vous rendez un mauvais service a' votre mende-freeere !!!!

Point Baree'.

 22   azoto | Mardi, 9 Janvier 2018  - 0:10
 
AVIS DE RECHERCHE

Il est activement recherché dans l'intérêt du régime de Faure GNASSINGBÉ le nommé Abass Essokoyo Frédéric KABOUA, âgé de 59 ans, marié et père de famille, disparu des radars de la scène socio-politique togolaise depuis quleques mois sans laisser de trace ni d'adresse.
Sa dernière apparition remonte au mois de novembre 2017 quand il a été discrètement aperçu en France en compagnie d'un membre influent de la galaxie de Faure GNASSINGBÉ.
Toute personne qui l'aura retrouvé est priée de le conduire au poste de Police ou de Gendarmerie le plus proche contre une forte récompense afin qu'il soit rapidement reconduit à la Prison civile de Tsévié pour abandon de fonction d'agent double et tentative de trahison dans l'accomplissement de sa mission d'opposant artificiel et fantaisiste aux côtés des partis d'opposition.

Signalements:
Ventre bien rempli et bedonnant;
Poids: environ 200 KG;
Voix tonitruante;
Allure de bagarreur;
Bon vivant

 21   Derdesder | Lundi, 8 Janvier 2018  - 22:31
  Le regime Rpt-Pipi-Urine est encombrant. Ce regime joue ses dernieres cartes.Plus rien ne sera plus comme avant.La fin de ce regime est synonyme de la fin de la famille Gnassingbe' et de Rpt-Pipi-Urine.


 20   tedlesaint1 | Lundi, 8 Janvier 2018  - 19:45
  Pour quelles raisons la coalition des 14 partis de l'opposition togolaise tient-elle malgré le conteste qu'on connait à manifester dans ces trois villes ? Les autorités en place ont dit clairement que la sécurité dans ces localités n'est pas garantie, mais la coalition insiste pour organiser des manifestations populaires nonobstant les conditions de sécurité. Nul n'ignore d’où les évènements sont partis le 19 Aout passé pour embrasser tout le pays; L'on peut se demander au jour d'aujourd'hui pour quelles raisons le chef de file de l'opposition Jean Pierre Fabre, Tikpi Atchadam et comparses ne veulent pas aller discuter avec le gouvernement, prétextant la non-exécution exhaustive d'un chapelet de préalables ? Ces dirigeants ont quelque chose derrière la tête en ce qui concerne l'issue de la crise ? Nul n'ignore que la gestion des manifestations dans ces localités ou à un certain moment les communautés locales se sont affrontées n'est pas si essai. Dans la ville de Mango, les militants du Parti national Panafricain (PNP) ont mis à sac les biens de certains cadres du parti Union pour la République (UNIR) nul n'ignore les conséquences de ses attaques. Les rivalités entre les communautés sont connues. Le cas de la ville de Sokodé d’où les violences du 19 aout sont parties sont aussi connues. En moins d'un mois le visage de la ville de Sokodé est devenue comparable à celle d'une ville post-conflit, avec des édifices incendies des services publiques saccagés et avec un certain nombre de personnes réfugies. Bien que les manifestations populaires soient des droits il faille donner du temps pour que la sérénité totale revienne dans ces localités avant de les autorisés à nouveau. Afin que la tranquillité et la cohésion sociale puissent être sauvegardées. Ces manifestations pourront reprendre une fois la situation sera normalisée. L'heure n'est plus à la mobilisation et aux marches; l'heure du dialogue et à la concertation entre l'ensemble des acteurs politiques du Togo sans exclusion aucune à sonner; le reste n'est que du dilatoire et calcul politique.

 19   El Niño | Lundi, 8 Janvier 2018  - 19:27
  Réponse à 8-Abladjo
  Merci beaucoup Abjadjo.
En effet, les mili-tarés togolais sont devenus des ESCLAVES achetés à crédit par Faure Gnassingbé et son père illétré.

 18   boom | Lundi, 8 Janvier 2018  - 18:46
  Réponse à 17-sen
  très belle analyse cela démontre que tu as un niveau très élevé remplis de raisonnement et de sagesse ..
chapeau mon "frère"

 17   sen | Lundi, 8 Janvier 2018  - 18:31
  A ce jour il faut dire que l’opposition déclare n’avoir aucune preuve du vol des armes et du lynchage des militaires. Il convient alors qu’une enquête indépendante soit ouverte pour que les deux parties arrêtent de se rejeter le tort et que les responsabilités soient situées. De même, affirmer que sans avoir retrouvé les armes, il n’y aura pas de marches dans ses villes est un argument pas très solide qui rendra l’atmosphère plus tendue. Il faut dire qu’il y a également des armes qui circulent à Lomé et probablement dans les autres villes. Que les marches soient de nouveaux autorisées dans ces villes comme le gouvernement l’avait prévu dans les mesures d’apaisement et qu’en même temps, les enquêtes se poursuivent pour retrouver les armes.

 16   boom | Lundi, 8 Janvier 2018  - 18:13
  ils sont où ces bougnoules qui supportent le rpt-unir?

 15   TOGOLAIS | Lundi, 8 Janvier 2018  - 15:31
  Merci YARK de m'vaoir compris et interdit les meeting prévus dans ces 03 localités....
j'avais recommandé au ministre de la sécurité dans mon post N°1 de l'artcile annonçant ces marches ce matin sur site, de ne pas encadré les marches dans ces localités au cas où l'opposition y inssistait, il n' y auara pas de marche sans que les armes volées ne soient restituées...


 14   boom | Lundi, 8 Janvier 2018  - 15:23
  Réponse à 13-GNAROU
  tu parles de "djihadiste"
est ce que tu sais ce que c'est? tu connais son sens?
tu sais ce qu'on appelle "djihadiste"?
de grâce épargnes nous des conneries.


 13   GNAROU | Lundi, 8 Janvier 2018  - 14:2
  Réponse à 11-boom
  Pourquoi ?
Le fait de leur allouer une unité de securité pour leur protection personnelle?

Tu trouves cela stupide ?
Moi NON !!

Car face aux dijadistes nous devons taire nos querelles de togolais !!


 12   SIOUCOPE | Lundi, 8 Janvier 2018  - 13:59
  Ok, Faure décide de diviser le togo en 2, nord/sud. À quoi joue t-il ? Ça sent plus ou moins à un retranchement militaire. Hummm...?

 11   boom | Lundi, 8 Janvier 2018  - 13:58
  Réponse à 9-GNAROU
  la stupidité intellectuelle , tu en es l'exemple typique ..
réfléchis bien avant d'écrire

 10   Djindjinkoudjin | Lundi, 8 Janvier 2018  - 13:31
  Réponse à 1-Mossi
  @mossi, obi, soros, kpata kotoè
ou les mêmes face de la même monnaie:

Hum, imperturbables ces toquets! Vous êtes toujours là, jouant aux caméléons RPiTeux avec des pseudos pour votre sale besogne en URINe. Toujours la même poignée d'individus en mission commandée.
Bien essayé en tout cas; à présent tu peux aller chercher les 5000F CFA
adowuino, béa adowuino !!!

 9   GNAROU | Lundi, 8 Janvier 2018  - 13:25
  Réponse à 8-Abladjo
  Abladjo,
Nous sommes ici en face de jihadiates qui ont juré la perte de notre pays !!
Qui combat les jihadistes au Nigeria et au Mali ??

Ils ont volé des armes qu'ils refusent de rendre !!
C'est pour la securité des chefs de l'opposition aussi ...
Ils peuvent tirer sur un chef de l'opposition et accuser le gouvernement!

Il en va de notre securité à tous !
Opposition comme majorité.

Je suggere au gouvernement d'affecter d'office une unité de protection rapprochée à chaque leader de l'opposition....!

Face aux jihadistes, nous devons etre unis !


 8   Abladjo | Lundi, 8 Janvier 2018  - 13:12
  Réponse à 5-GNAROU
 
Si tu as été a l'école, tu as du apprendre qu'un militaire n'a rien a faire en ce qui concerne la sécurité des manifestations de revendication voir de la chose politique. Le militaire n a pas vocation a prendre position entre deux entités du pays qui se disputent. C'est de l'ordre des forces de l'ordre.

Le militaire est devenu votre boy a tout faire dans ce pays.

Pauvre de nous.


 7   boom | Lundi, 8 Janvier 2018  - 13:7
  à lire ces bouffons qui supportent les vautours du régime ils sont plus ce que "abrutis" dans la limite du supportable mais une chose est sûre le régime tombe déjà mais le moment de s'en rendre compte les têtes du régimes seront dejà hors du pays et les suppôts du régime en paieront le prix qui est plus ce que " cher" hahaha

la lutte continue on y est ..

 6   Kpata Kotoè | Lundi, 8 Janvier 2018  - 12:36
  Réponse à 3-Soros
  sauf que eux même c'est à dire les 14 ne resteront pas ensemble
______
chacun a déjà fait son "discours á la nation", c' est le début du divorce. le reste suivra avec les législatives

 5   GNAROU | Lundi, 8 Janvier 2018  - 12:35
  Il est temps que l'Etat Major cree un camp militaire dans la region centrale ! A Sokodé précisement .

D'ailleurs , c'est la seule region qui ne possede pas de camps militaires.

La reaction militaire doit etre rapide et foudroyante !!

L'Etat rester droit dans ses bottes !



 4   Guintsu Tata | Lundi, 8 Janvier 2018  - 12:34
  Dixit.
" Nous savons ce qui se passe et resteront avec cette coalition.la lutte continue.dibo!"
______
la question est de savoir si la coalition veut rester avec vous ?
Vous n' avez pas réussi à chasser Faure pour que la "Minorité Tapageuse" alias "Coalition des 14" puisse prendre sa place !
La Coalition est fatiguée de vous fainéants !

 3   Soros | Lundi, 8 Janvier 2018  - 12:27
  Réponse à 2-obi
  Oui, tu peux rester avec elle aussi longtemps que tu le souhaite, sauf que eux même c'est à dire les 14 ne resteront pas ensemble, les jours de la soi disante coalition d'affamés sont comptés. Et toi tu continueras à soutenir qui en fait, PNP, ANC, CAR ...... bref toute la marmaille de parasites....
Tu fais pitié.

 2   obi | Lundi, 8 Janvier 2018  - 12:21
  Réponse à 1-Mossi
  Pas a toi de nous le dire! Nous savons ce qui se passe et resteront avec cette coalition.la lutte continue.dibo!

 1   Mossi | Lundi, 8 Janvier 2018  - 11:56
  Les gars la vous embrouillent. Ils savent que c'est finit et ils essayent de continuer à faire croire qu'ils sont dans la lutte pour ne pas subir la foudre de leurs manifestants. La ils font croire que le gouvernement les brime. Réveillez vous vos leaders vous tourne en rond et vous ne vous en rendez même pas compte.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com