Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 3:26:52 PM Lundi, 11 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo MACRON S’EXPLIQUE SUR LE FRANC CFA : Du cosmétique et de la « Comm1 » !


opinions

- | | 2 Commentaires |Imprimer Lu : 903 fois


Lire la suite du document sur ce lien


Lors de son voyage au Burkina-Faso, le 28 novembre 2017 et face à des étudiants présents dans l’amphithéâtre de l’université de Ouagadougou 1 - Professeur Joseph-Ki-Zerbo, le Président français Emmanuel Macron s’est dit, entre autres, « favorable à un changement du « nom » ou à un élargissement du « périmètre » du franc CFA2 si les États africains le souhaitent3 ». Nonobstant les critiques, la proposition de la France mérite respect4.

Mais, nul n’est obligé de croire à ces affirmations surtout que cette monnaie, arrimée à l’Euro, mais garantit par les réserves africaines et contre-garantit par la France, demeure une monnaie sous tutelle du Trésor français, donc non-africaine mais administrée par des Africains. Le FCFA n’est donc pas une
monnaie africaine mais un signe monétaire administré, dans le cadre d’une servitude monétaire volontaire, par les dirigeants africains signataires.

Le choix de la parité fixe avec une monnaie d’ancrage et des réserves de change sous-tutelle française avec un système de décision à la majorité simple au sein du conseil d’administration ne peut servir de pensée « monétaire » unique. L’appropriation de l’héritage coloniale d’un signe monétaire ne peut servir « d’ersatz » à une monnaie africaine. La disparition éventuelle de l’acronyme « Franc » devant le CFA5 ne
pourra pas évacuer la réalité des rapports de force. De toutes les façons, l’avenir des pays africains passera par une intégration réussie. Aussi, en Afrique de l’Ouest ou centrale, la monnaie ne pourra pas être
oubliée. Aussi, la seule proposition courageuse et de fait sérieuse, est le départ volontaire de la France de la gestion du FCFA et donc du conseil d’administration de la zone franc.

Lire la suite du document sur ce lien

L'AUTEUR
Dr Yves Ekoué AMAÏZO
Directeur Afrocentricity Think Tank
yeamaizo@afrocentricity.info
29 novembre 2017


Autres titres

Togo vers l’intégration des structures de l’alternance : le peuple togolais est « fatigué d’attendre » ! 
Togo révolution togolaise : le tour de garde 
Togo togo, pour une négociation participative : vers une transition démocratique avec un changement de gouvernement 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 2   gorki | Vendredi, 1 Décembre 2017  - 6:1
  Je ne comprends vraiment pas le nègre ! Cette monnaie est un outil d'asservissement des peuples d’Afrique "francophone". Qu'attendez - vous pour vous en débarrasser ? L'indécision des chefs d'états africains est insoutenable.


 1   Clement Gavi | Vendredi, 1 Décembre 2017  - 4:56
  'Aussi, la seule proposition courageuse et de fait sérieuse, est le départ volontaire de la France de la gestion du FCFA et donc du conseil d’administration de la zone franc.'

Il faut plutôt que la France change dans sa relation à l'Afrique, que cette relation soit humaine pour qu'elle soit constructive. Car, ce n'est pas la présence en soi qui pose problème, ce qui n'est pas Africain, ce qui est en dehors ou au delà du continent peut contribuer à son développement.

Il y a en France de très belles âmes de même qu'il y a ces racistes et esclavagistes qui soutiennent le mal en Afrique. Alors, faisons place à cette noble part pour qu'elle se charge de la relation entre la France et l'Afrique. Le problème n'est pas une question de départ volontaire.

Le départ que nous exigeons absolument, est celui de Faure Gnassingbé. Car, c'est la présence de cette tyrannie dans le cas du Togo, qui incline certains comportements coupables de certains Français.

J'ai vécu des années à Paris et je peux dire qu'en France il y a des Français qui sont tout aussi meurtri par le sort de l'Afrique et qui, si ils avaient le contrôle de cette relation elle serait nécessairement constructive.

Le problème ce sont ces racistes et esclavagistes que dirigent les criminels comme Yacoubou Boukari et et son beau fils Razak.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com