Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 4:34:05 PM Mardi, 12 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Politique, économie et social au menu des quotidiens marocains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 660 fois



Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires au montage d’une photo du Roi Mohammed VI au Qatar, au refus par les députés de l’augmentation de la TVA sur les carburants, à la situation du secteur de l’éducation nationale et au régime de retraite des travailleurs indépendant.

+Le Matin+ rapporte que le Conseiller du Roi, Yassir Znagui, a démenti formellement que le Souverain se soit laissé photographier au Qatar avec une écharpe portant un message politique, qualifiant de «grotesque montage» une prétendue photographie très largement diffusée sur les réseaux sociaux.

« J’ai été présent à côté de Sa Majesté pendant tous ses déplacements lors de ce voyage et à aucun moment, il n’a tenu ou ne s’est photographié avec une écharpe », a-t-il affirmé, cité par le journal.

Une photographie, très largement diffusée sur les réseaux sociaux, montre le Souverain brandissant une écharpe blanche avec cette inscription : «vous avez le monde et nous avons Tamim». « L’inscription est supposée s’adresser aux pays qui établissent le blocus autour du Qatar». «On est étonné par cette image, car il s’agit d’une image et non pas d’une photographie. C'est un grotesque montage ! J’ai été présent à côté de Sa Majesté pendant tous ses déplacements lors de ce voyage, et à aucun moment, il n’a tenu ou ne s’est photographié avec une écharpe», a confié M. Znagui.

+Libération+ écrit que majorité et opposition sont contre la proposition gouvernementale prévoyant de faire passer la TVA sur le carburant de 10 à 14% à partir de janvier 2018.

L’ensemble des groupes parlementaires cherchent à maintenir cette TVA à 10% comme le stipule l’article 99 du Code des impôts. Or, Les représentants de la nation redoutent un changement de position de la part des groupes de l’Union constitutionnelle et du RNI dont sont issus les ministres des Finances et de l’Agriculture, fait savoir la publication.

Pis, ces mêmes parlementaires craignent le recours par l’Argentier du Royaume à l’article 77 de la Constitution pour étouffer la voix des opposants à cette TVA d’autant que l’Exécutif prévoit qu’elle va générer des recettes estimées à 1,2 milliard de DH.
En effet, ledit article édicte que « le gouvernement peut opposer, de manière motivée, l’irrecevabilité à toute proposition ou amendement formulés par les membres du Parlement lorsque leur adoption aurait pour conséquence, par rapport à la loi de Finances, soit une diminution des ressources publiques, soit la création ou l’aggravation d’une charge publique ».

Dans le même sillage, +Aujourd’hui le Maroc+ souligne que les députés ont décidé de supprimer cette hausse dans le cadre des amendements du projet de Loi de Finances (PLF) 2018. En effet, la Chambre des représentants organise, ce mercredi, une séance plénière consacrée au débat sur la première partie du PLF.

La réponse du ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaïd, aux groupes parlementaires, est vivement attendue, note le journal qui affirme que l’Exécutif a accepté la majeure partie des modifications apportées au PLF. Dans les détails, la suppression de la hausse de la TVA sur le carburant s’explique par les répercussions que cette mesure était susceptible d'avoir sur le pouvoir d’achat des consommateurs. Ainsi, il a été proposé de maintenir le taux à son niveau actuel de 10%.

Au registre social, +L’Economiste+ revient sur l'adoption du projet de loi sur le régime de retraite des travailleurs indépendants, assurant que le niveau d’implémentation du nouveau système, qui fera bientôt l'objet d'une publication au Bulletin officiel, reste le point le plus attendu.

En effet, une série de décrets est prévue pour l’application de la nouvelle réglementation. Le journal soutient que l’élaboration de ces textes est déjà bien avancée. Ces décrets permettront l’instauration des nouvelles dispositions portant sur la définition des différentes catégories bénéficiaires de ce régime, des modalités de son application et du montant des cotisations.

Une fois le texte adopté par les deux Chambres du Parlement, la couverture sociale sera étendue à une population de près de 6 millions de personnes, soit des «personnes physiques, exerçant une profession libérale ou une activité commerciale, des exploitants agricoles, des travailleurs non salariés du secteur du transport, des auto-entrepreneurs…».

+Akhbar Al Yaoum+, qui s’intéresse aux maux du secteur de l’éducation nationale, révèle qu’un rapport faisant le bilan du ministère de l’Education nationale et présenté en commission parlementaire souligne que le surpeuplement des classes, le redoublement et l’abandon scolaire s'aggravent au fil des ans et d'un niveau scolaire à l'autre.

Selon les données rapportées par le quotidien, en 2012-2013, environ 10,5% des élèves du primaire redoublaient. Or, l’année dernière, ce taux a atteint 12,6%. Pour ce qui est du collège, on est passé d’un taux de 16,7% à 22,5%. Seuls les résultats enregistrés au lycée montrent une petite amélioration, avec un taux de redoublement de 16,7% en 2012-2013 et de 15,5% en 2016-2017.

Pour ce qui est de l’abandon scolaire, les chiffres révélés par la publication font état d’un taux d’abandon de 1,2% au niveau primaire, un chiffre qui grimpe rapidement une fois que les élèves ont atteint le collège. En 2016-2017, plus de 10% des élèves du collège et du lycée ont ainsi abandonné l’école.

Côté sport, +Al Akhbar+ relève que la cote d’Hervé Renard a explosé après la qualification du Maroc au Mondial 2018, au point qu’il n’a cessé de recevoir des offres de plusieurs fédérations africaines désirant s’adjuger ses services.

Séduits par les exploits du double champion d’Afrique avec deux pays différents, plusieurs pays du continent ont exprimé leur intention de faire une offre au technicien français après la fin de la Coupe du monde qui aura lieu en Russie en juin prochain. Parmi eux, l’Égypte qui s’est qualifiée à la Coupe du monde à côté des trois autres pays arabes que sont le Maroc, la Tunisie et l’Arabie Saoudite. Malgré cette qualification, les Égyptiens ne sont pas convaincus du travail de l’entraîneur argentin Hector Cuper.

L’autre sélection qui ambitionne d’avoir les services de Renard n’est autre que la Côte d’Ivoire qui a vécu le paradis et l’enfer avec lui. En effet, Renard a porté les Éléphants au sommet de l’Afrique lors de la CAN 2015, mais en une année, il les a sortis de la CAN 2017 au Gabon (1-0), avant de les écarter de la Coupe du monde grâce à son coaching gagnant à la tête des Lions de l’Atlas.



Autres titres

Maroc aïd al mawlid: le roi mohammed vi rend la liberté à 724 détenus 
Maroc la politique au menu des quotidiens marocains 
Maroc la migration et la bousculade mortelle près d’essaouira à la une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com