Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Revue de presse du 11 octobre 2017






presse- presse togolaise

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer Lu : 1570 fois

La mission de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dépêchée à Lomé est récusée par la coalition de l’opposition togolaise. Le principal sujet de ce matin dans les journaux.

« Mission de l’OIF à Lomé : Aïchatou Mindaoudou récusée par l’opposition pour son rôle funeste joué en 2005 », titre le quotidien LIBERTE.

Selon cette parution, « La délégation de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dont l’arrivée dans la capitale togolais a été annoncée hier, n’aura pas la chance (sic) de rencontrer l’opposition. Cette dernière a dit non à cette rencontre et a rappelé que Mme Aïchatou Mindaoudou, chef de cette délégation, a joué un rôle important dans la montée au pouvoir de Faure Gnassingbé en 2005. Ses sources assuraient pourtant que l’opposition était prête à s’entretenir avec cette délégation de la Francophonie ».

Ce journal rapporte que la présidente du CAP 2015, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a donné la raison de leur choix en ces termes : « La coalition a décidé de ne pas rencontrer la mission, non parce qu’elle a quelque chose contre l’OIF, mais à cause de la délégation qui est envoyée. A cause, notamment, du rôle que la personne qui est la chef de mission, Mme Aïchatou Mindaoudou a déjà joué ici au Togo. Nous voulons par cela envoyer un signal fort et dire que nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout de notre lutte. Nous ne voulons pas qu’on nous presse comme caution pour servir les intérêts qui sont contraires à ceux du peuple ».

L’organe ajoute qu’ « Une marche pacifique est annoncée pour le dire mercredi 18 octobre prochain, pour dire non à la position de la CEDEAO qui a appelé le gouvernement togolais à fixer une date pour la tenue du référendum ».

Le MESSAGER, lui, ne partage pas cette analyse. En effet, dans l’article « Une fois encore, l’opposition politique togolaise se met à dos la communauté internationale », cet hebdomadaire écrit qu’« Alors que l’ONU, la CEDEAO, l’Union Africaine, la Francophonie, s’activent à trouver une solution pour une sortie de crise, l’opposition trouve mieux d’invectiver toutes ces organisations auxquelles le Togo fait partie intégrante ».

Et son auteur de critiquer : « Et pourtant, plusieurs leaders de cette opposition ont demandé il y a quelques semaines, à ce que la communauté internationale puisse intervenir dans la résolution de la crise. Voilà le paradoxe de l’opposition togolaise ».

Sur la médiation en cours de préparation, FRATERNITE titre : « Cinq chefs d’Etat pour régler la crise togolaise : Une liste qui n’arrange pas le pouvoir ».

Dans son analyse, la parution estime que «… la liste des chefs d’Etat telle que conçue n’arrange aucunement le régime de Lomé. en ce sens que, 4 des 5 chefs d’Etat sont des produits de l’alternance pacifique au terme d’élections à deux tours. Qui est plus, leur récent passé les éloigne tant du profil que présente aujourd’hui le pouvoir togolais ».

Elle conclut que « les choses se coincent pour le régime de Lomé qui se retrouve avec une infime marge sur le plan diplomatique. Le vent semble donc tourner en faveur de l’opposition à qui il vient désormais de s’appliquer ».

A.H.




Autres titres

Togo revue de presse du 20 octobre 2017 
Togo violence sur les journalistes sur les lieux de reportage : les organisations professionnelles de la presse dénoncent 
Togo pierre-claver kuvo : « les réseaux sociaux constituent une véritable vitrine » 
Plus de nouvelles


Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 3   Le Vrai Jay Bon Jeu | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 4:42
  Réponse à 2-TRUMP
  Mais puisque ces togolais ont fui la tyrannie togolaise , ou' le toxique fraudeur faure et son pere donc une famille gnasimgbe' regnent pendant 56 ans + 12ans croient que les togolais sont leurs esclaves eh bienn, il ny a Pas honte a' etoffer son dossier de refugie's !!!

Aucune honte !!

Tu ne t'ais jamais pose' la question de savoir :
combien sont ils ces Americains qui ont fui les etats unis pour se "Refugier" dans ton TOGO Tyranik ???

As tu les chiffres statistique??

Alors pourquoi avoir honte a' etoffer son dossier de refugie' togolais aux usa ? ??
si le togo etait Democratique, libre ??

tu sembles ressembler vraiment et au moins a' Trump !!
pas aux americains..

 2   TRUMP | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 18:56
  Réponse à 1-Anous Dessavoir
  Bien sur, c'est pourquoi vos amis de la diaspora qui font des marches en occident juste pour étoffer leur dossier de réfugies seront refoulés car la démocratie règne au Togo .

 1   Anous Dessavoir | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 15:53
  CEUX QUI COMPTENT ALLER CONTRE LA LOI ET DEMANDER EXIL AILLEURS RENSEIGNEZ-VOUS BIEN

LE HAUT COMMISSARIAT AUX REFUGIES A DE SERIEUX PROBLEMES DE BUDGET !!!!


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com