Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Gerry Taama prévient : « Méfions-nous des victoires faciles »


politique

iciLome | | 16 Commentaires |Imprimer Lu : 3465 fois

Pour le président du NET, même si l’Assemblée nationale a dû suspendre sa session sur le budget pour se plancher sur le projet de loi du gouvernement portant sur révision constitutionnelle, l’opposition ne doit pas crier trop tôt victoire. Lisez plutôt !

Sun zu disait : tout l'art de la guerre est basé sur la duperie.

Depuis hier, je lis partout que l'opposition a gagné en réussissant à faire imposer l'inscription de la révision de la constitution à l'ordre du jour de la session extraordinaire. Et il y'a un petit détail qui me surprend. Alors qu'un imposant cordon policier empêchait toute approche de notre assemblée nationale, on a pu tout de même "autoriser" les membres de la coalition de l'opposition (les non députés) à y entrer. Et le résultat de cette "action commando" c'est donc que la révision constitutionnelle est inscrite à l'ordre du jour. Pour moi le vrai résultat est que depuis hier plus personne ne parle plus de démission du chef de l'État comme préalable à toute discussion.

Par une savante action de diversion, ils nous ont amené exactement là où ils voulaient nous amener, se mettant en face un chef de fil de l'opposition dont ils ont la pratique depuis longtemps. Autrement, depuis une semaine on nous présentait l'avant projet de loi du gouvernement comme une réponse du chef de l'État à la crise politique, et il est évident qu'en l'adoptant, le gouvernement avait à l'idée de le soumettre à l'assemblée. Méfions-nous des victoires faciles.

L'objectif actuel doit être de continuer à s'inspirer de la méthode de mobilisation du pnp, tout en professant partout la nécessité de la non-violence. Le jour où nous réussirons à mettre deux millions de togolais dans les rues, plus personne ne demandera à personne de partir. Ça se fera tout seul. 100 mille Togolais à deckon, qu'on peut disperser en un tour de main sans susciter des condamnations à l'international: ça ne suffit pas encore.

Autrement, c'est l'assemblée qui fera les réformes, et n'oublions pas que nous avons besoin des autres, nous devons aussi écouter les autres ou gare au scénario de juin 2014.

Plusieurs personnes m'appellent pour me demander pourquoi nous ne sommes pas avec les autres. Comme d'autres formations politiques, nous pouvons nous aussi faire une demande et intégrer le regroupement, sauf que depuis le congrès du Net du 20 décembre 2014, les militants ont demandé au parti de poursuivre son implantation et de se refuser à entrer dans les regroupements. L'identité du net a été beaucoup ébranlée par ces aventures. Cet engagement a été réitéré lors du congrès du 27 juillet 2017. Aujourd'hui, il y'a deux choses essentielles, la mobilisation populaire (et tous les partis, y compris ceux qui ne sont pas dans le regroupement y contribuent,) et les débats à l'Assemblée, où la c'est uniquement les partis parlementaires qui sont concernés.

Tous les partis regroupés ont notre confiance et ont les qualités pour être au devant de la lutte.

Le seul but de nous tous, c'est l'enracinement de la démocratie dans notre pays grâce à une constitution moderne et universelle, un cadre électoral purgé, le vote de la diaspora et une justice pour tous. Pour le Togo. #Togodebout

Gerry.



Autres titres

Togo la délégation de l'oif annule sa visite à lomé 
Togo ouro-akpo kamalodine raconte la « sauvagerie militaire » du 20 septembre dernier 
Togo le régime faure gnassingbé ébranlé : après la répression meurtrière, des déclarations incendiaires 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 16   Jeu honnete | Vendredi, 15 Septembre 2017  - 1:44
  Tout ce que je sais, c'est que tot ou tard ce pouvoir tombera et le clan Kpacha et Faure vont se battre a mort.Laisoons Gerry faire son mea culpa.Mais surtout ne provoque pas le peuple car sa reponse peut etre terrible.Tu as ta place dans le Togo Nouveau Gerry mais joue un jeu honnete.

 15   lolo1 | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 15:45
  Réponse à 2-Pnp
  Du calme. Gerry Tama a fait une belle analyse. Pourquoi toujours vouloir jeter du discrédit sur les gens? Oui, j'aimerais qu'il organise la mobilisation à Niamtougou comme Tikpi l'a fait à Sokodé, ou Gogué à Dapaon etc. Je crois qu'il a reçu ce message. On verra les prochaines manifestations.

 14   Le Togolais | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 13:13
  Méfiez-vous de ce messieur, il n'est pas un opposant, ne vous laissez pas duper par ses réflexions politiques d'ailleurs nuancées. C'est un informateur du RPT/UNIR

 13   Osiris | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 11:34
  Réponse à 2-Pnp
  C'est ce genre de propos qui poussent qu les autres au radicalisme. Dis Moi ce que taama a dit de mauvais. la haine et la vengeance suscitent toujours des réactions de la part de celui sur qui on les exerce. Et croyez moi les autres ne resteront pas les bras croisés en cas d'agression.

 12   Sagesse | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 9:34
  Après l'ouragan du 19 août et des 6et 7 septembre, c'est juste une tempête que le pouvoir affronte actuellement... L'opposition a atteint son point culminant dans la mobilisation, tout comme en juin 2015, tout ça va finir et Faure sera toujours là.
Même étant de l'unir, j'estime que nous sommes pour les réformes demandées par l'opposition pour plus d'équité et de justice et surtout une alternance au pouvoir. La seule différence avec l'opposition, c'est la rétroactivité.. Et c'est maintenant clair, il n'y aura pas rétroactivité...

 11   jo | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 9:17
  Réponse à 7-Pnp
  mon frère, mais ou est notre héro Atchadam? Pourquoi il ne nous envoie pas de message de vidéo? il nous manque enormement

 10   jjk | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 9:4
  Pour moi respectons la constitution point barre

 9   jjk | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 9:2
  Gerry Tama parle de quelle facticité?
il y a de ces politiciens l lorsqu ils sent qu ont les ai oublier ils disent quelques choses pour que les gens savent qu ils sont la
avec tt les efforts que le peuple togolais consent actuellement lui Gerry Tama pense que ce n es rien
j avais bien dit méfions nous des opportunistes
les Gens comme Oré Djimon Gerry Tama tel que le président t j p etc...

 8   Rebel | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 8:20
  Mr Gerry tu n es pas opposants et tu le sais très bien,on connait trop bien tes jeux .

 7   Pnp | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 7:56
  Réponse à 4-Jo
  J aimerai également le voir à Niamtougou... Mais hélas je crains que ce monsieur n ai pas le courage d atchadam . Il apparaît uniquement quand tout le monde est rassemblé ç est un voyou!!! Si Faure lui propose un poste de ministre demain il quitte la lutte zeleca.

 6   Pnp | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 7:48
  Réponse à 3-le citoyen
  Et que dis tu de mes vérité citoyen? L heure est à l unité non à la division. Fini de critiquer les alliés de l opposition, qui est l ennemi? Faure ou ANC?

 5   Kao Kao | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 7:40
  Moi je vous dit que UNIR même est divisé la majorité sont contre cette dynastie des Gnassingbe mais ils ne peuvent pas le dire ouvertement. Qui vous dit que les partisans de UNIR n' ont pas marché le 6 et 7.
Mais nous devons nous méfier de JP Fabre.
Il faut le mot d' ordre reste ce que veux le peuple, retour à la constitution de 1992 ou rien et nous allons voir.

 4   Jo | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 7:37
  Tout à fait Gerry, mais tu dois faire plus. Moi je veux te voire la semaine prochaine à Niamtougou pour mobiliser la foule à manifester, comme l' avait fait Pr. Gogue.
La lutte à la vraie democratie bénéficiera tout le peuple Togolais sans exception y compris même les militaires qui gagnent rien aujourd'hui.
L' alternance dont nous luttons c' est le bien être de tous sans exception donc va véhiculer le message chez toi.

 3   le citoyen | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 7:36
  Réponse à 2-Pnp
  QUAND Quelqu'un dit certaines verites vous vous contentez tjrs de tirer sur lui...voila pourquoi l'opposition n'avance pas..

que les gens se contentent de puiser le positif dans les propos des uns et des autres que de dire qui est d'ici ou la...

penses tu que tous ces barons d'UNIr acceptent la duree de faure au pouvoir...

 2   Pnp | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 7:30
  Regardez moi ce voyou. Il veut diviser encore. Rappellez vous que quand Faure a été élu il était le premier à le féliciter à à participer à la garden party de Lomé 2. On voit clair dans ton jeu Gerry Tama, quand ça va changer la population ira jusqu'à chez toi pour te lyncher et te faire payer toutes tes trahisons. Laissons les parler, les règlements de comptes auront lieu après. Unité! !!!

 1   Geremy | Jeudi, 14 Septembre 2017  - 5:9
  Ceux qui manquent du respect à la mobilisation populaire comme moyen efficace de pression: le rpr/unir a travers son porte parole d hier Damipi vient de vous clouer la guelle!

Peuple togolais maintient la pression par la mobilisation populaire pour obtenir tes demandes.

Nous savons que c est dur vu la barbarie du regime qui vous tabasse et vous asficie. MAIS S'IL VOUS PLAIT N'HOTEZ PAS VOS PIEDS DE L ACCELERATEUR AVANT D AVOIR OBTENU GAIN DE CAUSE


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com