Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Chronique de Kodjo Epou: Faure peut-il ne pas partir?


opinions

iciLome | | 17 Commentaires |Imprimer Lu : 3673 fois

Ce n’est pas une vue de l’esprit, la situation du RPT/UNIR se complique. Il lui faut, pour la démêler, du génie et des têtes normalement faites. Le parti ne les a pas. Quand bien même il tente de court-circuiter la mobilisation en annonçant des réformes, il n’est guère pris au sérieux. C’est un miroir aux alouettes, l’opinion nationale étant désormais convaincue qu’elle a affaire avec un système pourri, irréformable, dont la brutalité et la duplicité des discours sont les meilleurs records. Au point où en sont les Togolais, une quelconque ruse du président chancelant va se transformer, pour lui, en une boîte à chagrins. Les observateurs avisés ne s’en cachent plus: les conditions sont réunies pour que se produise, au Togo, un seïsme de forte magnitude sous les pieds de Faure Gnassingbé.

Par Kodjo Epou

Le soi disant avant-projet de loi pris en Conseil des ministres sur les réformes ne sauvera pas le pouvoir de Faure Gnassingbé. La démarche, tardive, est conspuée, perçue dans la population comme une comédie de qualité inférieure, une abjecte échappatoire hativement fomentée sur fond d’objectifs obscurs-clairs. Si le président voulait vraiment ces réformes préconisées de longue date par l’APG puis par la CVJR, il lui aurait suffi, il y a longtemps, d’instruire les députés RPT-UNIR. Il ne l’a pas fait. Parce que ce parti a perdu ses facultés de transformer les lois lorsque celles-ci lui sont défavorables. N’est-ce pas lui, Faure Gnassingbé, qui, en une seule nuit, du coucher au lever du soleil, était passé successivement du poste de ministre à celui de député puis de président de l’assemblée pour enfin atterrir sur le fauteuil présidentiel érigé en trône grâce à une magie de rafistolage constitutionnel dont le perfide Debbasch fut le maitre d’œuvre? Le régime a beaucoup à perdre s’il ose d’authentiques réformes, tant les dystrophies des dirigeants et des petites oligarchies attenantes sont allées, au fil des ans, croissantes. Il n’y a que les naïfs pour croire qu’en faisant acheminer vers l’assemblée nationale ces projets de réformes constitutionnelles, Faure Gnassingbé avait une quelconque volonté de procéder à un nivelage de la vie politique qui favorise un bon fonctionnement des institutions de l’état.

Connaissant l’homme et son systeme, les Togolais se savent en lutte contre une dictature féroce . Et, cette lutte, initialement pacifique et non-violente, risque, par la force des choses, et en raison de l’attitude jusqu’au-boutiste du pouvoir, de dégénérer et sombrer dans le chaos total. Comme l’avait dit John Kennedy : « ceux qui rendent impossible la révolution pacifique rendront inévitable la révolution violene ». C’est à une véritable fuite en avant que s’est livré Faure Gnassingbé lorsqu’il a toujours refusé de regarder l’Histoire droit dans les yeux. Les placards de sa gestion désastreuse ne manqueront pas de s’ouvrir, bientôt, pour laisser échapper les secrets du bradage de la République. Le temps ayant fait son travail, les barrières ethniques artificielles ayant cédé et, le sentiment de révolte ayant fini sa mise en place dans les esprits, il n’y a aucune possibilité que ce pouvoir dévie l’explosion qui rode. Sauf si Faure Gnassingbé lui-même, les illusionnistes et autres viles stars de publicité qui prolifèrent dans les abords de son trône, descendent de leur piédestal, les pieds sur terre, pour faire une lecture rationnelle de l’atmosphère politique actuelle chargée de toutes sortes de tendances Lourdes.

Ce président nous semble condamné. A terme. Peut-être que les supputations occidentales de realpolitik vont lui permettre – dans le meilleur des cas – de s’accrocher encore pour quelque temps. La seule inconnue reste l’étendue des dégâts que son système faussement vu comme établi sur une armée d’inconditionnels, va entraîner dans sa chûte. Mieux vaut s’y attendre et surtout s’y préparer, le lever du soleil ne sera pas sans tumulte et le Togo pourrait connaître de nombreuses convulsions. Le changement va bel et bien se produire. Mais il y aura encore beaucoup de sueurs et de larmes avant que le pays ne devienne définitivement stable. L’Opposition et la Diaspora combattante doivent dès à présent se préparer à toute éventualité de vacance du pouvoir et d’une transition.

La leçon que Faure et son parti avait refusé de retenir était pourtant simple: plus le monde évolue, plus les peuples cherchent à revisiter leur passé, à avoir droit au chapitre du présent. Les fils et filles du Togo cherchent maintenant à savoir ce que le parti qui les a gouvernés a fait de leur pays pendant les cinquante dernières années. Sans passé revisité, pas de présent commun! Tel est l’axiome qui, désormais chez nous, permet d’escalader la peur pour prendre de la force et du relief. Ces marées humaines qui ont pris d’assaut nos villes et campagnes ne sont autres que des citoyens déshumanisés, frustrés et désabusés. Ils sont fondés, pour mieux comprendre et prendre en main leur destin, à voir le fond de la boîte de Pandore. A la faveur de cette soif de vérité et de liberté, le régime du RPT/UNIR est condamné. Avant longtemps.

Kodjo Epou


L'AUTEUR
Kodjo Epou
Washington DC
USA


Autres titres

Togo chronique de kodjo epou: indignez-vous, soldats togolais! 
Togo togolais, tu es désormais débout et tu ne fléchiras plus ! 
Togo faure gnassingbé, rpt/unir, armée: conservation du pouvoir à tout prix sur fond de mensonge et de terreur 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 17   L'aube | Vendredi, 8 Septembre 2017  - 14:30
  Réponse à 9-bb
  Tu es con ou tu fais semblant.Je te prédire ce qui va se passer:Le régime illégitime veut verser le sang de nos frères en sacrifice à leurs esprit mais tu verra c'est avec le sans cette bande d'abrutis que ces esprits vont s’étouffer et mourir avec Faure et sa bande.Restes et observe.

 16   KOUTOUKLUI | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 22:0
  Mr Fabre, est en mesure de signer des bons du trésor,pour les entreprises capables de ravitailler les combattants de Déckon .
C'est une exigence en la matière.

 15   EB_Toutmosis3 | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 19:11
  "Les vautours se disputeront son corps
Les hyènes suceront ses os dévêtus
Sous vos yeux qui regardent sans remords
Imbécile, pour qui il s’est battu?" Tassane OUYI

Il est plus que grand temps que l’élite de l’armée togolaise lâche ce piètre individu pour sauver le pays. L’armée togolaise doit se réhabiliter aux yeux de nos populations et c’est le moment de le faire. Le sieur Faure Gnassingbé n’a plus de crédibilité pour diriger ce pays.

Vie, Santé, Force et Unité !

 14   Peuple | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 18:22
  Le plus bien pour toi faure gassingbé c'est de faire tes valises.bonne chance.
Le peuple Togolais.

 13   t | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 17:54
  Réponse à 3-K. Kofi FOLIKPO
  BANDES DE SURREXCITES ..TOI TU ES EN HYSTERIE AVANCEE..REVIENS UN PE SUR TERRE..

 12   Ensemble nous vaincrons | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 17:40
  Aller les gars. C'est maintenant ou jamais. Si les fourmis arrive a transporter des repas mille fois plus gros qu'elle, je suis sur qu'ensemble on peut soulever ce groupuscule de chars et voiture de police. La lutte continue. La diaspora vous soutienne. Donner un compte pour approvisionner les manifestants en nourriture. On va contribuer.

 11   Abladjo | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 17:27
  Réponse à 9-bb
  Mon frere,

Cette lutte te liberera aussi des chaines que tu as au cerveau.

Rejoins la révolution car ce n'est pas contre Woabé Fraudeur lui meme victime ni contre qui que ce soit. C'est un systeme militaro mafieux que nous avons le devoir divin de terminer au Togo.

Viens et combattons ce systeme qui a broyé et broie encore aujourd'hui nos mamans, nos enfants et freres et soeurs dans les hopitaux, les écoles et partout dans la vie togolaise.

 10   OO | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 17:16
  Réponse à 9-bb
  Et puis tu penses que tu es intelligent? vous faite la honte à l'Afrique et a la peau noir.

 9   bb | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 17:10
  Réponse à 5-Abladjo
  Voilà un autre con. Justement c'est pourquoi votre plan ne va pas marcher. Donc tu crois que nous on est pas la? Que Faure n'a pas de soutient? Vous voulez l'affrontement? On vous attend mais ne soyez pas les premiers à fuire parceque sans sera sans cadeau

 8   Abladjo | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 17:7
  Réponse à 3-K. Kofi FOLIKPO
  Que les mamans et les soeurs rentrent a la maison et chargent des jeunes hommes pour ramener a manger et a boire a la révolution.

Que mes freres révolutionnaires et forces de l'ordre partage la nourriture car nous sommes tous ensemble dans cette lutte contre la vermine qui a pourri le Togo.

Sortant notre pays de la pourriture avancée de 50 années de mauvaise gestion et de pillage de nos ressources.

Togolais le combat doit continuer. Si nous reculons nous sommes morts. Ils feront disparaitre des gens les semaines suivantes et on ne pourra plus mobiliser notre peuple pendant au moins 15ans.

Ils ne peuvent pas nous tuer tous. Ceux de nous qui survivront raconteront notre gloire. Nous aurons nos nom sur les steles de l'histoire. Comment le valeureux peuple du Togo a reconquis sa liberté perdu.

Mes feres écrivons notre vrai histoire ici et maintenant en faisant des 50 années de dictature un souvenir douloureux.

Comme Néron a brulé Rome pour accuser les chrétiens, Faure Gnassingbé a brulé le grand marché de Kara et le grand marché de Lomé pour accuser le peuple.


Renversons le Néron togolais et son systeme a jamais.

 7   bb | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 17:7
  Réponse à 3-K. Kofi FOLIKPO
  Donc sans czlà vous ne pouvez pas prendre le pouvoir? Vous attendez que les forces de l'ordre réagissent? c'est votre souhait? Tu es vraiment con. Faure reste président. Rien ne va se passer

 6   germaine | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 17:7
  C'est bien ce que font les habitants de Sokodé.
Que les vodous soient à leur côté.

 5   Abladjo | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 16:56
  Aujourd'hui est le jour J de la revolution.

Marchons tous sur Lomé 2 et les institutions de la république.

Que 40,000 de nos citoyens marchent sur la résidence de Lomé 2 et l'occupent
Que 20,000 de nos citoyens marchent sur la Présidence et l'occupent.

Que 10,000 de nos citoyens marchent sur la TVT et la Radio et l'occupent
Que 10,000 de nos citoyens marchent sur La cour Constitutionelle et l'occupent

Que 10,000 de nos citoyens marchent sur L'Assemblée Nationale et l'occupent

Que 20,000 de nos citoyens marchent sur les résidences des barons du pouvoir et les occupent.

Vous qui etes dans les quartiers, regrouppez vous autour des résidences des barons du pouvoir et prenez en possession.

Que la lutte passe a la vitesse supérieure

Vaincons ou Mourons.

 4   Kozah Nostra | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 16:55
  J'ai vraiment pitié d'un Monsieur comme Gilchrist Olympio qui a choisi le mauvais côté de l'histoire au mauvais moment. Il devrait être le Messie du Togo il est maintenant Judas Iscariote!!! Hummm

 3   K. Kofi FOLIKPO | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 16:54
  Nous suivons de très très très près l'évolution constante et explosive de la situation en ce moment au TOGO!

Il suffit d'un SEUL coup de Feu sur les Manifestants pacifiques ou de Brutalités aveugles et meurtrières sur ces Manifestants pacifiques, alors Faure Essozimna GNASSINGBE et sa Mafia ténébreuse sauront que certains Togolaises et les Togolais de la Diaspora ne dorment pas et sont très AGISSANTS silencieusement en matière de Droit Pénal International !!!
Il peut compter sur ses "soutiens" extérieurs douteux et sulfureux, mais des Partenaires étrangers et internationaux crédibles sont à nos côtés!!
Nous avons actuellement nos yeux rivés sur les donneurs d'ordre et les exécutants en ce moment au TOGO!
NOUS AVONS LEUR LISTE ICI !!!
En matière de Droit Pénal International, la COMPÉTENCE UNIVERSELLE peut être appliquée dans certains pays européens en cas de Crimes de Sang, de Crimes contre l'Humanité ou de Traitements cruels et inhumains contre les Manifestants pacifiques au TOGO !!!
Que Faure GNASSINGBE et les siens REFLÉCHISSENT actuellement par TROIS FOIS avant d'oser faire quoi que ce soit aux Manifestants pacifiques!!!

La Lutte populaire est invincible!

La Victoire est pour le Peuple Togolais Souverain!

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEƲE

 2   boom | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 16:44
  Faure dégage Faur dégage

 1   LeChéDuTogo | Jeudi, 7 Septembre 2017  - 16:40
  URGENT
SOKODÉ
Les populations bloquent la Nationale N°1 et décident de ne plus aller au stade point de chute de la manifestation. Ils veulent le départ immédiat de Faure Gnassingbé. Des groupes font le blocus de la ville. Les gens commencent à faire à manger sur place...
FAURE DÉGAGE... AGBAN AGBODI


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com