Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo L’artiste Nel Pakur interpelle 'la majorité silencieuse'


politique

iciLome | | 11 Commentaires |Imprimer Lu : 2877 fois

Ils sont peu nombreux à décider de rester aux côtés du peuple. Eux, ce sont les artistes engagés parmi lesquels Nel Pakur, qui a initié ce jeudi une conférence publique à l’endroit de la jeunesse. Il a été question de l’engament citoyen de la jeunesse.

Majoritaire, 60% de la population togolaise, les jeunes sont en réalité le fer de lance de la vie politique. Mais le constat est que cette jeunesse qui constitue le poids électoral ne se prononce jamais ou presque pas sur la vie de la République. Une absence chronique et notoire de la jeunesse qui ne s’illustre guère sur la scène togolaise. Ramener la jeunesse à s’intéresser à la chose publique, c’est l’objectif que s’est donné Nel Pakur.

L’usure d’idéologie et de stratégie, le surplace, c’est ce qui caractérise les hommes politiques. Les jeunes ont été faits soit des liseurs de motions ou des lanceurs de pavés. Dans les deux camps, le politique utilise toujours la jeunesse pour atteindre son objectif. C’est le carcan dans lequel se trouve le jeune togolais jusqu’à ce jour.

Dans sa communication, Dr Emmanuel Gnagnon a parlé du rôle de la jeunesse, de la place des jeunes dans les discours politiques. La jeunesse est toujours citée dans les grands discours, mais elle ne bénéficie pas des retombées des projets qu'on lui attribue. Il a également parlé des raisons pour lesquelles la jeunesse doit s’engager pour la solution à la crise politique que traverse le Togo.

« Les jeunes doivent occuper la scène au sein même de leurs partis. Qu’ils développent des compétences qui les permettent de faire comprendre à leur leader ou mentor politique qu’ils sont suffisamment matures et qu’ils peuvent prendre des responsabilités politiques. C’est en cela que nous pouvons procéder au renouvellement de la classe politique », a laissé entendre Dr Emmanuel Gnagnon.

Ces mentors (du parti au pouvoir ou de l’opposition) qui ont trop duré et au sein desquels couvent des haines, sont appelés à une conscience collective. Qu’ils comprennent que la jeunesse leur reconnait leurs efforts, mais qu’il est temps de passer la main à une nouvelle génération.

Pour Nel Pakur, connu pour ses chansons engagées qui lui ont d’ailleurs mis sous éteignoir, il est temps que la jeunesse se fasse entendre.

« Avant d’être artiste, je suis citoyen togolais et j’aime mon pays. Je pense que lorsqu’on est dans une maison et que les aînés n’arrivent pas à s’entendre, il faut qu’à un moment les enfants parlent. Depuis deux décennies, nous avons attendus nos aînés qu’ils trouvent une solution.
Mais force est de constater que plutôt que les choses s’améliorent, nous assistons à une déliquescence. La jeunesse a décidé dans cette situation de ne plus s’intéresser à tort ou à raison à la chose publique, mais elle doit plutôt avoir une vision pour ce pays », a-t-il laissé entendre.

Ces conférences publiques, selon l’artiste vont se multiplier et celle-ci n’est qu’un premier pas. Il faudra écouter la jeunesse pour connaitre sa position sur la situation de notre pays. Le temps n’est plus à opposer les partis politiques, mais à penser à la nouvelle génération qui va dénouer la crise qui a duré trop longtemps.

Et le communicateur, pour finir son exposé, cite Frantz Fanon : « Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission. La remplir ou la trahir ».

Magnim



Autres titres

Togo mobilisation du peuple togolais pour sa libération : l’unicité d’action de l’opposition doit être sincère 
Togo répression des manifestants du pnp : des atrocités commises sur ordre de yark damehame 
Togo répression des manifestants du pnp : des atrocités commises sur ordre de yark damehame 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 11   Iléné | Samedi, 5 Août 2017  - 11:40
  Réponse à 2-Akonta
  tu de m' ouvrir les yeux tout grands, merci!

 10   X. Dilish | Samedi, 5 Août 2017  - 11:39
  Tourisme politique au sein du CAP 2015: jeudi il y avait plus d' étandards CDPA !

 9   L' AMI de JO | Samedi, 5 Août 2017  - 11:22
  Réponse à 8-GNAROU
  Gnarou je t' en prie " toutes les vérités ne sont pas bonnes á dire" tu le sais !
La question rhétorique que tu lui viens de lui balancer là tu ne lui laisses aucune chance!!!!! Aucune et ce n' est pas gentil de ta part.
Nos amusateurs deviennent de plus en plus rare ne l' oublions pas !
Si tu continues comme cela il risque de fuir le site comme JO ....
BOnne journée et surtout molo molo avec lui

 8   GNAROU | Vendredi, 4 Août 2017  - 20:2
  Réponse à 3-Abladjo
  " Ne payons pas de tribut à l’Europe en créant des états, des institutions et des sociétés qui s'en inspirent. L'humanité attend autre chose que cette imitation caricaturale et dans l'ensemble obscène."


Alors, qu'est-ce que vous defendez sous le soleil togolais ?? N'est-ce pas la democratie à l'europeenne ???

Vous publiez des citations auxqelles vous ne comprenez rien !!

 7   Man'Kani | Vendredi, 4 Août 2017  - 19:43
  Réponse à 3-Abladjo
  dans le cadre de l' arrestation arbitraire de Gbagbo, Alpha Blony regrette aujourd' ui de s' être mêlé de politique!

 6   Iléné | Vendredi, 4 Août 2017  - 19:41
  Réponse à 3-Abladjo
  tu es vraiment l' incarnation de l'intelligence puisque tu cites Fanon!

 5   Atalolo | Vendredi, 4 Août 2017  - 18:58
  Je n' ai pas lu tout le texte mais l' introduction me laisse à deviner le sérieux que ce jeune homme cherche à semer dans la société togolaise. Du courage mon frère ! Que nous le voulons ou pas, le Togo de demain sera représenté par la jeunesse d' aujourd'hui. Par conséquent, il faut commencer à l' initier, à la former et à l' inclure dans nos activités socio-économiques, politiques, culturelles et que sais-je encore. Malheureusement, les voyous qui prennent le pays en otage ne se souviennent d' elle que lorsqu'ils ont besoin de tricher pour renouveler leur mandat. Dommage!

 4   Général Okonko# | Vendredi, 4 Août 2017  - 15:15
  AFP, publié le vendredi 04 août 2017 à 14h23

La chanteuse sénégalaise Amy Collé Dieng a été interpellée pour "offense" au chef de l'Etat, après des propos contre le président Macky Sall dans une vidéo diffusée sur internet quelques jours après les élections législatives, a-t-on appris vendredi de sources policière et administrative.

Amy Collé Dieng, chanteuse de "mbalakh", musique sénégalaise basée sur les percussions, a été arrêtée jeudi soir à Dakar par la police, a indiqué à l'AFP cette source policière.

Elle est accusé d'"offense au chef de l'Etat et diffusion de fausses nouvelles", selon la même source policière.

Sa privation de liberté a été confirmée par un responsable administratif à Dakar s'exprimant sous couvert d'anonymat. Elle se trouvait toujours vendredi à la Division des investigations criminelles (DIC, police judiciaire), selon ce responsable administratif.

Selon une source proche de l'enquête, la chanteuse a affirmé après son interpellation appartenir à un groupe sur la messagerie WhatsApp et ses propos n'étaient pas destinés à être rendus publics.

Dans un enregistrement sonore diffusé jeudi sur des sites d'informations et sur les réseaux sociaux, la chanteuse s'est montrée favorable à l'ex-président Abdoulaye Wade (2000-2012), un des leaders de l'opposition lors des élections législatives du 30 juillet, et critique envers le président Sall.

Elle a accusé le chef de l'Etat sénégalais de "manoeuvrer dans l'ombre" pour accomplir ses desseins et d'être un "saï-saï" ("coquin" en langue wolof).

Elle lui a également reproché de n'avoir "rien fait dans le pays" depuis son élection en 2012 et d'avoir "volé les élections" législatives du 30 juillet. Elle a en outre dénoncé la gestion par le pouvoir du scrutin, marqué par d'importants problèmes d'organisation.

Après la diffusion de la vidéo, les autorités ont "mis à ses trousses" des enquêteurs, dont des policiers en civil, qui l'ont interpellée, a indiqué à l'AFP le responsable administratif.

Quatre personnes - trois femmes et un homme - ont été inculpées début juin pour "diffusion d'image contraire aux bonnes mœurs et d'associations de malfaiteurs" et placées en détention préventive à la suite de la diffusion d'un photomontage jugé offensant pour le président Macky Sall sur la messagerie WhatsApp. Le photomontage montre le visage du chef de l'Etat superposé au corps d'un homme nu.

L'arrestation d'Amy Collé Dieng survient après les élections législatives du 30 juillet dont les résultats officiels définitifs sont attendus vendredi.

Un total de 165 sièges à l'Assemblée nationale étaient à pourvoir à l'issue de ces élections pour lesquelles la majorité a revendiqué une large victoire.

La coalition du maire de Dakar, Khalifa Sall, en prison pour détournement de fonds présumé, estime avoir remporté la capitale et a annoncé qu'elle allait introduire des recours.

Le Sénégal, un des rares pays africains à n'avoir connu aucun coup d'Etat depuis son indépendance en 1960, et qui a vécu deux alternances pacifiques, en 2000 et en 2012, est souvent vanté comme un modèle de démocratie sur le continent.

 3   Abladjo | Vendredi, 4 Août 2017  - 13:40
  Réponse à 1-Iléné
  Quelques citations de F. Fanon pour t'ouvrir les yeux.


"Les ministres, les chefs de cabinets, les ambassadeurs, les préfets sont choisis dans l’ethnie du leader, quelquefois même directement dans sa famille. Ces régimes de type familial semblent reprendre les vieilles lois de l’endogamie et on éprouve non de la colère mais de la honte en face de cette bêtise, de cette imposture, de cette misère intellectuelle et spirituelle. Ces chefs de gouvernement sont les véritables traîtres à l’Afrique car ils la vendent au plus terrible de ses ennemis : la bêtise. Cette tribalisation du pouvoir entraîne, on s’en doute, l’esprit régionaliste, le séparatisme. Les tendances décentralisatrices surgissent et triomphent, la nation se disloque, se démembre."

"Pour le colonisé, la vie ne peut surgir que du cadavre en décomposition du colon."

"Ne payons pas de tribut à l’Europe en créant des états, des institutions et des sociétés qui s'en inspirent. L'humanité attend autre chose que cette imitation caricaturale et dans l'ensemble obscène.
Si nous voulons transformer l'Afrique en une nouvelle Europe, l'Amérique en une nouvelle Europe, alors confions à des Européens les destinées de nos pays. Ils sauront mieux faire que les mieux doués d'entre nous. Mais si nous voulons que l'humanité avance d'un cran, si nous voulons la porter à un niveau différent de celui où l'Europe l'a manifestée, alors il faut inventer, il faut découvrir. Si nous voulons répondre à l'attente de nos peuples, il faut chercher ailleurs qu'en Europe. Pour l'Europe, pour nous mêmes et pour l'humanité, camarade, il faut faire peau neuve, développer une pensée neuve, tenter de mettre sur pied un homme neuf."





"Le grand succès des ennemis de l'Afrique, c'est d'avoir corrompu les Africains eux-mêmes."

« Les nations européennes se vautrent dans l’opulence la plus ostentatoire. Cette opulence européenne est littéralement scandaleuse car elle a été bâtie sur le dos des esclaves, elle s’est nourrie du sang des esclaves, elle vient en droite ligne du sol et du sous-sol de ce monde sous-développé. Le bien être et le progrès de l’Europe ont été bâtis avec la sueur et les cadavres des Nègres, des Arabes, des Indiens et des Jaunes. »

« Chaque fois qu’il est question de valeurs occidentales, il se produit, chez le colonisé, une sorte de raidissement, de tétanie musculaire. [...] Or il se trouve que lorsqu’un colonisé entend un discours sur la culture occidentale, il sort sa machette ou du moins il s’assure qu’elle est à portée de sa main. La violence avec laquelle s’est affirmée la suprématie des valeurs blanches, l’agressivité qui a imprégné la confrontation victorieuse de ces valeurs avec les modes de vie ou de pensées des colonisés font que, par un juste retour des choses, le colonisé ricane quand on évoque devant lui ces valeurs. »

« Le colonialisme n’est pas une machine à penser, n’est pas un corps doué de raison. Il est la violence à l’état de nature et ne peut s’incliner que devant une plus grande violence. »

"Quittons cette Europe qui n'en finit pas de parler de l'homme tout en le massacrant partout ou elle le rencontre, à tous les coins de ses propres rues, à tous les coins du monde."


A lire:

(Les damnés de la terre. 1961 Edition La Découverte.)
(Peau noire, masques blancs. 1971 Edition Seuil)

 2   Akonta | Vendredi, 4 Août 2017  - 12:22
  Réponse à 1-Iléné
  @Iléné
C'est plutôt toi l'aliéné qui vient dire ici que Frantz Fanon est un colon!
Ne pas savoir que Frantz Fanon est un Noir n'est pas encore un crime. Mais lui coller l'étiquette de colon français témoigne de ton ignorance congénitale héritée de ton père analphabète!
Capiche?

 1   Iléné | Vendredi, 4 Août 2017  - 10:53
  Frantz Fanon
Dixit
« Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission. La remplir ou la trahir »
Frantz Fanon
____________________
Frantz Fanon ? Il fait partie des auteurs que les francais eux-m^mes ne citent plus !
Mais le nègre francophone pour se faire passer pour un intello doit citer au moins colon sinon il n' est pas satisfait.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com