Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Démocratie et alternance au Togo : CAP 2015, FDR, PNP, la mobilisation en marche


politique

Lalternative-togo.com | | 19 Commentaires |Imprimer Lu : 4244 fois

« La période de plaidoyer est en train de passer. Nous allons entamer la mobilisation des populations. On ne peut pas laisser ce pays être géré comme on le voit aujourd’hui », dixit Me Paul Dodji Apévon, président des Forces démocratiques pour la République (FDR). Cette phrase prononcée par cet avocat, au terme d’un atelier de renforcement des capacités des membres du bureau national de son parti, revêt tout son sens dans la mesure où on remarque aujourd’hui sur le terrain, des partis ou regroupements de partis politiques de l’opposition qui vont à la rencontre des populations (ici ou dans la diaspora) pour leur expliquer les enjeux de l’heure, surtout la nécessité pour le Togo de connaître une vraie démocratie par l’alternance.

Le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) vient de sortir d’un colloque international organisé à Lomé sur la problématique de l’alternance en Afrique. Le constat a été dégagé sans ambages: on ne peut pas parler de démocratie sans l’alternance. Avec ce rendez-vous riche en partage et en informations, avec la présence d’éminentes panélistes comme Albert Bourgi, Francis Kpatindé, le Révérend Père Pierre-Marie Chanel Affognon et bien d’autres, le CAP 2015 a voulu intéresser les populations par le rôle qui est le sien dans un contexte où le régime en place, qui se croit tout permis, refuse systématiquement de faire les réformes pour donner une chance à la démocratie, et donc à l’alternance.

« La limitation de mandat dans les pays africains devient ainsi un impératif capital pour le libre jeu de l’alternance politique et pour l’approfondissement de la démocratie. La quête des peuples africains pour le changement démocratique, l’alternance politique et l’instauration d’un Etat de droit respectueux des droits et libertés des citoyens demeurent le fil conducteur de la réédition de notre colloque sur le thème de l’alternance politique en Afrique », a indiqué Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition, lors de son discours d’ouverture du colloque. Et de rappeler les conditions dans lesquelles vivent quotidiennement les Togolais. «Tout le pays est pris en otage par une dictature implacable qui a érigé l’impunité, les coups de force et le tribalisme en règles de gouvernement. Les Togolaises et les Togolais vivent une crise sociopolitique sans fin, ponctuée d’élections frauduleuses et sanglantes qui empêchent toute alternance et, partant, tout développement économique et tout progrès social », a-t-il souligné.

Bien avant ce colloque, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a effectué un voyage en France où il a rencontré la diaspora togolaise à Paris. Le même message a été ventilé au sein des compatriotes qui, eux aussi, sont épris de la démocratie, de l’alternance et de la bonne gouvernance. D’autres actions se mènent au Togo par le CAP 2015 pour faire adhérer les populations à la cause.

Du côté des Forces démocratiques pour la République (FDR), c’est également la mobilisation des Togolais, où qu’ils soient, autour des valeurs de la démocratie, de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance et de l’alternance. Leur président, Me Paul Dodji Apévon sillonne l’Afrique et l’Europe pour expliquer le cas du Togo à la communauté internationale. Tout récemment, il a participé en Allemagne à une rencontre organisé par la Fondation Konrad Adenauer, à l’endroit des partis du centre droit. A en croire une source interne au parti, il « avait discuté avec des autorités politiques allemandes, notamment l’architecte des différentes campagnes électorales victorieuses de Angela Merkel ». Et la source d’ajouter : « Dans un monde globalisé, caractérisé par l’imbrication des intérêts des pays, les contacts à l’international revêtent d’une importance capitale pour appuyer et parachever les efforts déjà consentis à l’interne. Négliger la dimension extérieure dans la lutte que mène le peuple togolais pour mettre fin au régime cinquantenaire des Gnassingbé et créer les conditions d’une vraie démocratie, c’est se leurrer et limiter les chances d’un prompt aboutissement de ce combat ». A l’interne, les FDR continuent d’aller à la rencontre des populations, afin de les amener à s’approprier la lutte pour recréer un nouvel espoir en s’engageant dans un combat avec la foi et l’espérance d’un meilleur avenir pour le Togo. « Nous ne devons pas laisser le Togo dans les mains de la minorité. Ceux qui nous demandent de le faire sont des criminels. Nous devons aller au combat pour libérer le Togo », a déclaré Me Paul Dodji Apévon. Son parti, porté sur les fonts baptismaux le 26 novembre dernier, continue l’implantation de ses fédérations à travers tout le pays.

Après sa tournée en Allemagne où il a rencontré les Togolais de ce pays qui ont exprimé leur désir de voir l’alternance s’accomplir au Togo, le Parti national panafricain (PNP) a fait une véritable démonstration de force samedi dernier au stade Djobo Sèmo de Sokodé, lors d’un meeting de sensibilisation et d’information. Comme les FDR, le PNP est un jeune parti récemment rentré dans le paysage politique togolais. Mais déjà, ses messages à travers des meetings et des porte-à-porte qu’il organise çà et là, commencent par conquérir des cœurs. Le message principal est le suivant : il faut que la minorité pilleuse qui conduit le pays vers la destruction, laisse la place à une nouvelle classe dirigeante. Les réformes constitutionnelles et institutionnelles, les élections locales en vue d’une meilleure décentralisation au Togo, l’Etat de droit, la bonne gouvernance, etc. sont autant de sujets qui restent la préoccupation de Me Tikpi Atchadam, président du PNP.

Comme on le voit, que ce soit la pédagogie ou la diplomatie sur les plans national et international, ou encore le contact direct avec les populations sur le terrain, la mobilisation des forces vives du pays est en marche. La démocratie et l’alternance au Togo ne sont qu’une question de temps. En tout cas, les Togolais y croient.



Autres titres

Togo leader a l'ècoute : le ministre ohin eliott fait des révélations sur l'accord ufc-rpt 
Togo les députés unir ont voté le projet de loi portant création de nouvelles communes au togo sous une haute protection sécuritaire 
Togo me isabelle améganvi fustige le découpage des communes voté par la majorité 
Plus de nouvelles




 19   MOI | Jeudi, 18 Mai 2017  - 16:39
  Réponse à 8-kaakoo
  Monsieur vous rêvez plus rien ne sera comme les années 90 au Togo. RÊVE, UTOPIE, ILLUSION c'est de cela que vous souffrez. M. KAAKOO.

 18   GNAROU | Jeudi, 18 Mai 2017  - 4:51
  Encore de la gesticulation pour rien, ces zoposants ne font que du bruit, nous avons un pays très bien géré, un président je veux dire un DIEU qui amène le Togo notre beau pays vers l'émergence. Que veulent ce regroupement d'AHOUNLAN revanchards qui n'ont qu'un projet mettre le RPT UNIR dehors pour piller le pays au profit d'AHOUNLANTO. Ce pays n'appartient pas qu'au AHOUNLANTO. Le jour où ces AHOUNLAN auront un projet fiable, un programme de gouvernement irréprochable, je pourrai leur faire confiance.Le seul opposant crédible FO GIL accompagne le DIEU FAURE dans ses projets de faire du TOGO un pays émergent et c'est cela qui dérange la bande d'AHOUNLANTOS qui gesticulent inutilement dans tous les sens. Les chiens aboient la caravane UNIR passe

 17   lakignon nkassiwe | Mercredi, 17 Mai 2017  - 22:51
  Enfin un TRIO nuveau dans le ciel togolais de l opposition ..Fabre Apevon Atchadam
Certes ....ce sont de vieux briscars .....avec une experience politique qui les amenes a frequenter les grands dynausaures politiques et partant ... a garder les odeurs et les courants d idees de ces derniers ....mais ce sont des gens jeunes en age ...et qui feront comme le dit Fulbert Atisso la poitique autrement. ILS ont plusieurs points communs....l alternance avec la fin du regne des GNASS.....les reformes constitutionnelles .et institutionnelles....une grande capacite de mobilistion....la jeunesse....
La politique togolaise de l oposition peine a trouver des racines solides des hommes et des femmes carismatiques mais moi j ai de l espoir quand j ecoute Apevon Atchadam et Fabre.
Leur determination dans la conduite de leurs idees et la defense de leurs ideaux fera d eux des leaders sur lesquels nous pourrons compter en 2020

 16   100 BLAG | Mercredi, 17 Mai 2017  - 17:51
  celui du PNP a les " dents très longues" !


 15   sen | Mercredi, 17 Mai 2017  - 17:51
  tant que le rapport de force est en faveur d'unir, il feront les réformes à leur rythme. Je suis désolé mais tout le monde le sait et même ceux qui font semblant. Seul une mobilisation des grands jours peut faire bouger les lignes.

 14   X. Dilish | Mercredi, 17 Mai 2017  - 17:50
  Réponse à 12-Le reste
  Dixit.
"Ou sont les autre partis qui se disent de l'opposition? ADDI, OBUT, le mr Tamma ou Tama?"
_______________
faut-il vraiment se montrer régulièrement sur internet et á la télé pour prouver qu' on est opposant???

Doit-on toujours démontrer, prouver ce qui est évident? Le travail en coulisse ne compte-il plus?

N'est-ce pas ceux qui sont dans le doute sur leur propre appartenance politique qui font régulièrement du tapage médiatique?

 13   Vokoutime | Mercredi, 17 Mai 2017  - 17:29
  Réponse à 11-DON AIMOUR
  Vous autre ne savez pas de quel Apevon dont s'agit et de qui on vous parle tous les jours? Alors que venez faire sur icilome.com?
Vous devriez être une personne imbue de haine à son endroit,tant pis pour vous.
Vous autre venez d'oú? De quel village de la Rhenanie Westfallen ou de la Rhone Alpes? Ou bien vous venez de la province d'Ontario? Etes vous aussi togolais? Donnez nous le nom du lieu d'origine de votre père pour voir si quelqu'un aussi ne vous appelera pas un campagnard. Vous vous insultez sans vous en rendre compte. Vous êtes vous même ce << villageois>> dont vous faites allusion.Me Apevon est loin d'être ce villageois inculte,pauvre et ridicule.
Peut-être ne le saviez vous pas Kofi Yamgnane vient de Bendjeli dans le Bassar ,Eyadema vient de Pya dans la Kozah,Locco Hilaire l'homme d'EDA AUBA est originaire de Pedakondji un petit village dans le Vo mais ils ne sont jamais plaints de leur origine.Regardez un peu le parcours!
Où a t-il trouvé les fonds pour démarrer son commerce politique,voulez vous savoir? Dieu merci ce n'est pas l'argent de tes grandparents.
Vous autre connaissez son poids financier...?. Vous suscitez de la pitié puisque ne savez rien et mentez. Savez vous ce qu'on appelle << le secret bancaire>>…
Laissez Me Dodji Apevon en paix!
L'étape oú nous sommes arrivés exige de nous plus de sérieux.

 12   Le reste | Mercredi, 17 Mai 2017  - 15:54
  Ou sont les autre partis qui se disent de l'opposition? ADDI, OBUT, le mr Tamma ou Tama?

 11   DON AIMOUR | Mercredi, 17 Mai 2017  - 15:3
  Réponse à 9-kaakoo
  De quel Apevon nous parles-tu ici tous les jours? Le villageois toujours en cravate sous le soleil tropical? Peux-tu nous dire du moins ou le gars a trouve' les fonds pour demarrer son commerce politique alors qu'il etait president d'une autre formation politique et qu'on connait son poids financier?

 10   Maitre Calvera | Mercredi, 17 Mai 2017  - 14:35
  On nous parle de mobilisation alors que le Togo profond ne connait pas les "mobilisateurs" En effet, les populations de Borgou ,Aouda, ketao, Agbandaoude, Tchamaga, Koussountou, Kparatao et bien d'autres localites ne connaissent presque pas ces politiciens.

 9   kaakoo | Mercredi, 17 Mai 2017  - 13:3
  L’année 2017 et 2018 seront une répétition de l'année 1990, si RPT/UNIR s’entête toujours dans la logique des coups de forces. Ils peuvent commencer à faire un petit sondage pour voir ceux qui les portent encore dans leur coeur et prendre la mesure de la chose.

 8   kaakoo | Mercredi, 17 Mai 2017  - 12:57
  Il y a un temps pour toute chose. Le bon moment est venu et les togolais veulent réagir. Qui peut les en empêcher ? Personne. Le temps de l'alternance a sonné, on a pas besoin de le dire, tant les signes sont palpables.
Depuis longtemps RPT/UNIR a pensé que les togolais dorment, il set dans l'illusion. Le régime en place a une dernière chance de se sauver la face : la proposition de loi ADDI-ANC en étude à l'assemblée nationale. Si cela aboutit et que les réformes constitutionnelles et institutionnelles sont faites, il est sauvé et peut commencer à se préparer pour devenir l'opposition à partir des législatives de 2018 et donner une chance à la paix sociale dans le pays. Mais dans le cas contraire, les lendemains seront durs pour eux, les togolais ne sont plus prêts à se laisser faire. La période des coups de forces est terminée.
Depuis la naissance des Forces Démocratiques pour la République,les FDR, de Me Paul Dodji APEVON, la lutte démocratique au Togo a pris une nouvelle tournure soft mais rigoureux et le régime RPT/UNIR tremble sans le faire savoir à l'extérieur.

 7   Emefa | Mercredi, 17 Mai 2017  - 12:40
  On veut Emmanuel Macron

On ne veut plus un vieux caracas comme Président de la République

 6   Jack Le 1 | Mercredi, 17 Mai 2017  - 10:15
  Tout ça me fait rire ,Pour le kotokoli il veut seulement faire un percé car depuis la mort politique d ayéva aucun des leur n est plus en politique ,sur ce point il a raison.nous à Unir on va le laisser faire.quant aux 2 autres ,ils sont les habitués de la maison. On a déjà un plan Pour les mettre en déroute lors du meeting du kotokoli dans son fief l incident qui s est passé entre pnp Et l anc nous a montré un bon chemin pour les départager de leur vision.Vive l Unir et son président Faure

 5   Du PIPO | Mercredi, 17 Mai 2017  - 9:39
  Depuis 1963 vous parlez de mobilisation.

Ils sont toujours là, plus faure encore.

Depuis quand et sous quels cieux une population a gagné une lutte contre des militaires armés de kalach, prêts à tuer pour défendre leurs 💰 💰 💰 💰 💰 faure ?

2020 sera du pareil au même ou du même au pareil tant que la France sera notre miiissiiiééé.

La diaspora continuera à payer les salaires gratuitement et sera toujours haït de jalousie par les Togolais lambda.

La preuve, beaucoup des membres de la diaspora se font empoisonner par leurs proches et meurent lors de leurs vacances au togo ou qqlq jours après leurs retours dans la neige.


 4   Rire Unpeu | Mercredi, 17 Mai 2017  - 8:44
  Réponse à 3-KEL KLUB
  le détecteur est en panne. Il l' a dit sur TV5 il faut saisir son vocabulaire particulier.
Quand il déclare " Le Togo est en panne"
Togo signifie ici lui-même, son parti et le CAP2015 sont en panne!


 3   KEL KLUB | Mercredi, 17 Mai 2017  - 8:41
  PNP c' est le parti qui a une sous-section Koffi Panou à Sokodé, non? Sous-section et section cela ressemble à l' organisation du RPT
Curieux que le détecteur national de taupe du régime en place n' ait pas encore réagi !

 2   1111 | Mercredi, 17 Mai 2017  - 8:34
  Réponse à 1-ATANASE
  Dixit:
" La mobilisation portera sur quel thème cette fois-ci ? "
______________
populations mobilisez-vous pour chasser le régime en place dont nous convoitons la place !
Nous vous traiterons bien.
Chacun aura un smartphone et internet!

 1   ATANASE | Mercredi, 17 Mai 2017  - 7:51
  "Combien de divisions" ils ont, CAP 2015 (pardon, on est en 2017 non ?), FDR, et PNP ? En tout et pour tout 17 députés! Ils sont marrants nos amis ! C'est maintenant seulement qu'il font la mobilisation ? La dernière marche
de mobilisation de Fabre n'a même pas réuni 500 personnes ! La mobilisation portera sur quel thème cette fois-ci ? Du courage hein ?


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com