Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Indifférence et déni des réalités : Le Conseil des ministres passe sous silence la crise dans l’éducation et évoque la métrologie et les ordres nationaux


politique

Lalternative-togo.com | | 15 Commentaires |Imprimer Lu : 5333 fois

La crise profonde qui secoue le secteur de l’enseignement a atteint des proportions plus qu’inquiétantes. Les pauvres élèves sont devenus les victimes d’un incompréhensible bras de fer entre le gouvernement et les syndicats. La descente permanente des élèves dans les rues sur l’ensemble du territoire et les actes de violences qui s’en suivent échappent à tout contrôle.

Face au désordre qui s’installe dans la durée, avec des menaces réelles sur la validité de l’année, l’ensemble des acteurs notamment les élèves, les enseignants et les parents ont tourné leurs regards vers le gouvernement dont la responsabilité est de trouver des solutions.

C’est dans ce sens le mercredi soir, la plupart des Togolais se sont tournés vers le JT de 20h sur la TVT, dans l’espoir d’entendre des mesures fortes visant à mettre fin à la crise, surtout que quelques jours avant, le relevé des conclusions des discussions entamées avec les syndicats a été formellement transmis au Premier ministre à la Primature. Quelle ne fût leur déception de constater que Faure Gnassingbé et son gouvernement n’ont pas trouvé utile d’inscrire à l’ordre du jour la préoccupante question de la crise dans l’éducation qui voit les élèves dans les rues que dans les classes !

Ce sujet de l’heure sur lequel on entendait le gouvernement a été occulté au profit des sujets comme la métrologie, les ordres nationaux etc. La question de l’éducation n’a même pas trouvé une petite place dans le divers. Comment peut-on passer le sujet de l’éducation sous silence lorsqu’on voit le désordre qui s’empare de tout le pays et le désarroi des parents?

Les Togolais se posent alors des questions sur cette curieuse attitude du gouvernement de Faure Gnassingbé. Est-ce un mépris, une indifférence ou carrément un autisme du système en place qui régente le pays depuis un demi-siècle et qui se retrouve totalement anachronique, ankylosé? Quoiqu’il en soit, il est clair dans l’esprit de tout le monde que le gouvernement joue à la pourriture, avec l’objectif à la fin d’opposer les populations aux enseignants.

Mais à ce jeu dangereux, le pouvoir risque de se faire prendre dans son propre piège pour la simple raison que les Togolais du Sud au Nord, savent mieux que quiconque que la clé du déblocage de la situation se trouve dans les mains du pouvoir et non des enseignants.




Autres titres

Togo 57e anniversaire de l’indépendance du togo: militaires et civils ont défilé devant faure gnassingbé 
Togo voici la vie du père de l’indépendance 
Togo commémoration du 27 avril : programme détaillé des activités de l’anc 
Plus de nouvelles




 15   TINO | Dimanche, 19 Mars 2017  - 12:24
  Réponse à 12-Enseignard
  LE PROBLÈME EST SIMPLE.MALGRÉ SA MISÈRE L'ENSEIGNANT EST ENVIÉ. M.KLASSOU MÊME LE SAIT, PUISQU'IL A ÉTÉ LUI AUSSI ENSEIGNANT LES YEUX DOUX DES FILLES PAR CI, LES CADEAUX PAR LÀ... .ILS ONT PEUR, CAR LEURS COPINES SONT DANS LES ÉCOLES ET RAREMENT,CES MESSIEURS CRAVATÉS N'ONT PAS LE TEMPS DE FAIRE L'AMOUR AVEC CES COPINES. SI TA COPINE TE VOIT À PEINE, MAIS ELLE EST OBLIGÉE DE SE LIVRER À UN PAUVRE ENSEIGNANT QUI A AU MOINS LE STYLE, LE LOOK ET QUI EST TOUT LE TEMPS LÀ POUR SON AVENIR.

 14   Sante pour tous | Dimanche, 19 Mars 2017  - 1:46
  Réponse à 10-de n'importe-quoi
  Es-tu force d'intervenir dans ce debat? Ne vois-tu pas que ton niveau est trop bas compare a celui des autres a qui tu essaies de communiquer quelque chose? Je te conseille de lire les interventions des autres sans chercher a dire quoique ce soit. On n'a pas besoin des gens comme toi dans les debats. Je regrette de te le dire simplement.

 13   de n'importe-quoi | Dimanche, 19 Mars 2017  - 1:34
  Réponse à 11-Eeh!!
  Je reprends mrs je dis bien que il faut nous publié le discours du pm lors de sa rencontre de vendredi, le 17 mars 2017, avec les syndicalistes.le monde entier à besoin de cette information.

 12   Enseignard | Dimanche, 19 Mars 2017  - 0:29
  Réponse à 7-apelete
  Pourquoi je perds mon temps avec un cafard comme toi ? J'ai d'autres choses à faire. Crétin !

 11   Eeh!! | Samedi, 18 Mars 2017  - 23:3
  Réponse à 10-de n'importe-quoi
  Est-ce tu peux nous traduire ce que tu veux dire dans ta langue maternelle? S'il te plait.

 10   de n'importe-quoi | Samedi, 18 Mars 2017  - 21:21
  Mrs le journaliste ci tu est vraiment honnête, envers ton métier de journaliste que exerce,stp il nous publié la lecture de la déclaration finals, du premier ministre togolais, qui eux lieux avec tous les représentants des syndicats, au togo,

 9   yooh | Samedi, 18 Mars 2017  - 19:29
  Mrs le journaliste, ci ses enseignants d'aujoud'hui,etais, les lanceurs, de cailloux, les brûleurs, de pneus,les casseurs, d'hiier, Dite nous ce que deviendrait les élèves de ses enseignants demain ? Ci non des batares, des enfants, de la rue communément appelé, des sedjes chez les Kotokolis.

 8   apelete | Samedi, 18 Mars 2017  - 19:9
  Réponse à 4-Apelete lé kpo !
  En voilà un autre, de vrais toquets qui prennent leurs rêves pour la réalité.
Si Faure est fatigué des grèves et marches, c'est simple; il lui suffit de laisser le pouvoir et d'aller se reposer au village.Etre président n'est pas une obligation . Personne ne naît président. Capito?!!!. Yakame.

 7   apelete | Samedi, 18 Mars 2017  - 19:1
  Réponse à 5-Enseignard
  Le plus bête ici c'est bien toi. De quoi parles-tu?. Tu es un vrai crétin , un vrai yakamé. L'enseignement n'est pas le métier le plus difficile mais tu ne le fais. Tu choisis de passer tout le temps sur internet pour raconter des niaiseries à longueur de journée.On parle de choses sérieuses et toi tu viens raconter des histoires de 12 femmes, de 15 femmes. C'est ça le sujet ici? Quel est le rapport ?. Et Ça aussi c'est un togolais.

 6   de n'importe-quoi | Samedi, 18 Mars 2017  - 18:41
  Dans un état ou il ya un premier ministre chef de gouvernement, mr le journaliste toi tu veux que le d'etat fasse encore pour ce problème, des enseignants ? Mr le journaliste je pense que tu est togolais, il suivre les actualités du pays il y a beaucoup de bonnes décisions, qui on été prisent pour ses enseignants.

 5   Enseignard | Samedi, 18 Mars 2017  - 16:33
  Réponse à 3-apelete
  Ignorant !
L'enseignement n'est pas le métier le plus difficile. Espèce de clochard ! Si les enseignants togolais étaient sérieux et responsables leurs revendications seraient traitées avec la plus grande attention. Ce ne sont que des alcooliques, des pédophiles, des polygames attirés. Quand un enseignant togolais fait 12 postes d'affectation ça fait 13 femmes c'est-à-dire la première femme plus 12 élèves engrossées à raison de 1 par poste d'affectation.
Comment voulez vous que de pareils gens ne soient pas dépassés par des problèmes familiaux et d'accuser permanament le gouvernement d'être à l'origine de leurs gigatonnes de problèmes ?

 4   Apelete lé kpo ! | Samedi, 18 Mars 2017  - 16:23
  Réponse à 3-apelete
  Oui , Faure Gnassingbé, comme tous les togolais un peu intelligents, sont fatigués des marches et des grèves itératives stupides! Saufs les crétins de l'Alternative ne sont pas fatigués de tout ça!
Il y a autre chose dans la vie que les marches et les grèves!

 3   apelete | Samedi, 18 Mars 2017  - 14:41
  Réponse à 2-Enseignard
  Toi qui as le niveau et qui peux rehausser le niveau général, qu'as tu pour entrer dans l'enseignement ? Espèce d'animal . Vous pensez que vous aller faire taire tout le monde dans ce pays?.Quand vous ouvrez vos sales bouches, c'est pour insulter d’honnêtes citoyens.

 2   Enseignard | Samedi, 18 Mars 2017  - 13:1
  Petit journaliste ,c'est toi qui voit que le problème de l'éducation est grand pour être inscrit à l'ordre du jour du conseil des Ministres.
Pour nous c'est la tempête dans un verre d'eau.
Cessez de vous agiter pour rien. Tout le monde sait que les enseignants exagèrent trop. Tous le monde sait que c'est un petits groupe d'enseignants irresposables très endettés parce qu'ayant engrosssé plusieurs de leurs élèves et etant devenus pères de nombreuses familles.
Tous le monde sait que ces enseignants ne sont que des lâches.
Le gouvernement ne doit même pas écouter ces nullards responsable de la baisse générale de niveau.

 1   Montogo | Samedi, 18 Mars 2017  - 11:38
  Notez simplement que toutes les décisions du conseil ne sont pas publiées dans le communiqué final.
les conclusions de vendredi présentés aux syndicats ont été discutés au conseil avant d'être finalisées par la suite. rien n'est improvisé.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com