Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Attaques terrorismes et cinéma à la Une des quotidiens burkinabè


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 162 fois

Les quotidiens burkinabè ont présenté, ce mercredi, des Unes où l’on retrouve l’actualité relative à la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision du Ouagadougou (FESPACO) qui se tient actuellement, mais aussi aux attaques (dans la nuit du lundi à mardi) de deux commissariats au Nord du Burkina par des assaillants.

«Raids des combattants de Malam Dicko à Tongomayel et Baraboulé/soum : 2 commissariats de police désertés, pillés et incendiés», titre le journal Le Quotidien qui précise également que «la femme d’un policier (a été) blessée».

Le journal consacre aussi son éditorial à ces attaques, soulignant que c’est «comme un défi lancé au ministre de la Défense (celui-ci, à l’issue de sa nomination la semaine dernière, avait déclaré que les terroristes seront terrorisés)».

A ce sujet, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidien privés du Burkina Faso, titre : «Double attaque dans le Soum : quand allons-nous +terroriser les terroristes+ ? ».

Pour sa part, Aujourd’hui au Faso se contente de renseigner que «les attaques de Baraboulé et Tongomayel portent la marque de Malam Ibrahim».

De son côté, le quotidien national Sidwaya informe que suite à ces attaques terroristes, «des députés de l’UEMOA (sont) solidaires du peuple burkinabè».

Pendant ce temps, Le Pays, un autre quotidien privé, affiche en sa manchette : «Attaques terroristes au Burkina en plein FESPACO : Un blessé et de nombreux dégâts matériels enregistrés», avant de faire remarquer que «ça ce n’est pas du cinéma !».

Parlant du FESPACO, Aujourd’hui au Faso publie une interview du réalisateur belge Thierry Michel présent à Ouagadougou pour la biennale du cinéma africain.

Celui-ci affirme que «le Burkina a de vrais opposants, la RD Congo des opposants alimentaires».

Le même journal évoque la 18e édition du Marché international du cinéma et de la télévision africain (MICA) qui a ouvert ses portes le dimanche 26 février, dans le cadre du FESPACO 2017.

Selon Aujourd’hui au Faso, les exposants au MICA sont satisfaits dans l’ensemble.

Quant à Sidwaya, il s’est intéressé, entre autres sujets, au colloque de la 25e édition du FESPACO, qui se tient du 28 février au 1er mars à Ouagadougou.

«Les professionnels du cinéma vont poser la problématique de la +Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel+ et envisager des perspectives pour un enseignement cinématographique adéquat, afin de hisser le secteur», relate le journal.



Autres titres

Burkina-Faso politique, société et religion au menu de la presse en ligne burkinabè 
Burkina-Faso une bagarre populaire à la une des quotidiens burkinabé 
Burkina-Faso politique et faits de société font la une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles





TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | . | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com