Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Revue de presse du 05 Janvier 2017


presse- presse togolaise

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer Lu : 2407 fois

Trois parutions parvenues à la rédaction de iciLome. Divers sujets en exergue.

Vœux de courtoisie à l’orée de la nouvelle année : Faure Gnassingbé ignore ses « …chers compatriotes » !; -Black-out sur le rituel de présentation des vœux au chef de l’Etat, affiche à la une LIBERTE, quotidien privé

Selon Liberté, la désillusion a été grande, l’intéressé ayant choisi de les snober. Le journal fait allusion au discours de Faure Gnassingbé au crépuscule de l’année 2016 et à l’orée de 2017.

A en croire le journal, le prince s’illustre comme une exception, la plupart des dirigeants des pays voisins ou du monde s’étant adressés à leurs gouvernés à l’orée de la nouvelle année. Et bien inspiré qui pourrait prédire si le locataire du Palais de la Marina compte même le faire.

Autre titre de Liberté, la justice. Sur ce, le journal écrit/Togo: Affectations des magistrats sur fond de copinage.

Si en 2012, les affectations des magistrats étaient qualifiées de « bon cru », référence à la qualité du vin, quatre ans plus tard en 2016, le projet qui devrait décider des nouveaux postes des hommes en toge pourrait être traité de scélérat, tant il est indigeste et bas. Depuis quand affecte-t-on des juges sans décret issu d’un conseil des ministres ou émanant de la présidence de la République ?

1er conseil des ministres de 2017 : Ferme engagement pour les réformes politique, économique, social, les infrastructures…, peut-on lire à la Une de FORUM DE LA SEMAINE, quotidien privé.

Selon le journal, au conseil des ministres mardi dernier, Faure Gnassingbé et ses ministres se sont tracés une feuille de route on ne peut plus claire pour les réformes.

« Pour ce dossier épineux qui a rythmé la vie de tout un peuple durant ces dernières années, devenant presque en programme de société pour certains opposants qui aspirent à la magistrature suprême du pays, le gouvernement, dans sa tracée des grands axes, a fait du moins d’après le communiqué du conseil des ministres, comprendre que sur le plan politique, il poursuivrait les réformes administratives institutionnelles et constitutionnelles…de décentralisation », souligne le journal.

Gilchrist Olympio invite la classe politique à privilégier le consensus sur l’intérêt général, écrit Forum de la Semaine dans un autre titre.

Après une longue période de silence, l’opposant charismatique, et président de l’union des forces de changement (UFC), Gilchrist Olympio est enfin sorti de son mutisme. Le vieil opposant âgé aujourd’hui de 81 ans, a rompu le silence à travers un message de vœux à la nation, message dans lequel, il invite ses pairs opposants à contribuer à l’obtention des réformes politiques, sociales et économiques en privilégiant le dialogue

Congrès électif du CAR : Nador Awuku : « Une candidature de Me Agboyibo n’est pas à exclure », lit-on dans un autre titre.

Le Congrès électif du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), tant attendu aura finalement lieu les 13 et 14 janvier prochains à la foire Togo 2000 à Lomé. C’est ce qu’a fait savoir le président du comité intérimaire du parti, Nador Awuku à nos confrères d’afreepress. Selon lui, rien n’empêche Me Yawovi Agboyibo de revenir aux affaires.

Autre journal parvenu à iciLome, FRATERNITE, Hebdo.

Incendie des grands marchés-Cabinda, Sylvanus Olympio…Cathédrale de Lome : Exorciser le Togo des « Larmes et Feux de Janvier» !

La Cathédrale de Lomé a été victime d’un incendie le lundi 2 Janvier dernier. Selon le journal, à l’instar des scenarii dramatiques des 10 et 12 janvier 2013 à Kara et à Lomé, doit-on encore parler de piste criminelle ? Le moins qu’on puisse dire pour l’heure est que la thèse d’un dysfonctionnement technique est avancée.

Et le journal de poursuivre : la question qui se pose dès lors est de savoir s’il s’agit d’un acte prémédité.

Politique énergétique au Togo : De l’électricité pour 90% des Togolais d’ici 2030 ; lit-on dans les colonnes de Fraternité.

LA T




Autres titres

Togo revue de presse du 29 mars 2017 
Togo revue de presse du 2017 
Togo revue de presse du 27 mars 2017. 
Plus de nouvelles




 1   LPV | Vendredi, 6 Janvier 2017  - 5:20
  Sénégal: la diaspora en France satisfaite d’être représentée au Parlement



Par RFI Publié le 05-01-2017 Modifié le 05-01-2017 à 01:55
Les Sénégalais qui résident à l'étranger vont avoir leurs propres députés. Lundi 3 janvier, l’Assemblée nationale a adopté un projet de loi pour que la diaspora sénégalaise soit représentée. Le texte prévoit la création de 15 nouveaux postes de députés. En France, l'enregistrement sur les listes électorales des Sénégalais a commencé au consulat. Des Sénégalais satisfaits de pouvoir enfin être représentés au Parlement.

Au consulat du Sénégal dans le XVIe arrondissement de Paris, ce projet de loi a été bien reçu, avec un bémol pour certains militants de l’opposition : le nombre de ces députés, trop nombreux pour Cheikh Armet Tidiane Sall du Front pour la défense du Sénégal.

« Je pense que c’est une bonne chose, quand on pense qu’il y a trois millions de Sénégalais de l’extérieur, explique-t-il. Maintenant, on peut dire que le nombre 15 est un peu exagéré, vu que le pays a de modestes ressources. C’est inopportun d’avoir un si gros nombre de députés. Moi, je pense, pour toute la diaspora, cinq ça suffisait. »

Zacharia Ba est membre d’un rassemblement de jeunes sénégalais en France, sympathisants du pouvoir en place. Selon lui, il n’y a pas de doute, la diaspora va se mobiliser pour élire ses représentants : « Pour moi ce n’est que du positif pour les Sénégalais de France qui, j’en suis sûr et certain, ont déjà commencé d’ailleurs à se mobiliser pour faire leur carte d’électeur. Donc on a 200 rendez-vous par jour, rien qu’au consulat à Paris. Les rendez-vous sont pleins jusqu’à fin février. Donc rassurez-vous, les Sénégalais vont se mobiliser pour prendre ce qui leur appartient, c’est-à-dire les députés pour la diaspora et notamment pour la France. »

Si le projet de loi est ratifié par le chef de l'Etat, les Sénégalais de l'étranger pourront élire ces 15 nouveaux députés dès les prochaines élections législatives en juillet.

Les Sénégalais de France ont jusqu’à la fin du mois de mars pour s’inscrire sur les listes électorales.

→ A (re)lire : Sénégal: la diaspora aura droit à 15 députés selon le nouveau code électoral

http://www.rfi.fr/afrique/20170105-senegal-diaspora-france-satisfaite-etre-representee-parlement


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com