Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:04:37 AM Lundi, 23 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Faure Gnassingbé et Yayi Boni posent la première pierre du barrage d’Adjarala




- | | Commenter |Imprimer Lu : 3909 fois


Le président togolais, Faure Gnassingbé et son homologue béninois ont posé samedi la première pierre des travaux d’agrandissement et de modernisation du barrage hydroélectrique d’Adjarala sur le fleuve Mono. La cérémonie permettant le démarrage des travaux de ce projet commun au Bénin et au Togo s’est déroulée dans la localité d’Aplahoué (148 Km de Cotonou).

D’un coût total de 312 milliards de Fcfa, la construction du barrage financée par Exim Bank de Chine démarrera effectivement en mars 2016.

C’est une autre entreprise chinoise qui a en charge la réalisation des travaux. Il s’agit de Sinohydro Corporation Limited.

Le projet a pour but de réduire la dépendance énergétique des populations des deux pays. Il prévoit de ce fait, la construction d’une centrale de 3 blocs (3 X 49 MW) soit 147 MW.

« L’ouvrage vient à point nommé pour renforcer l’autonomie de nos Etats en matière d’énergie électrique et favoriser pour nos populations un meilleur accès et à moindre coût à une énergie respectueuse de l’environnement », a déclaré Ably Bidamon, le ministre togolais de l’Energie.

Le projet prévoit également des aménagements hydroélectriques de Kétou et de Tététou, de même que la réhabilitation de la centrale de Nangbéto.

En ce qui concerne le Togo, disons que le pays présente un gap en énergie et les perspectives prévoient qu'il aura besoin d’une puissance de 250 à 300 mégawatts pour faire face à la demande avec l'installation de nouvelles usines.

Pour faire face à la situation, les pouvoirs publics prévoient de construire une centrale à charbon de 300 mégawatts, une centrale éolienne dans le Grand nord, une centrale solaire à Davié (10 mégawatts), à Atakpamé (7 mégawatts), à Sokodé (7 mégawatts), à Kara et à Dapaong.

Rappelons que le barrage d’Adjarala a été conçu depuis 1988 par les feux présidents Gnassingbé Eyadème et Mathieur Kérékou mais n'a jamais vu le jour.

togobreakingnews.com






Autres titres

Togo planification : le togo s’engage à améliorer sa gestion des systèmes d’information géographique 
Togo pnd à l’horizon 2030 : komi sélom klassou appelle la communauté internationale à soutenir le togo 
Togo komi sélom klassou au forum de haut niveau sur le développement durable à new-york 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com