8:16:07 PM Lundi, 15 Juillet 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Burundi L'Office burundais des recettes s'attend à une année 2015 "très difficile"


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 2426 fois


La crise politique qui secoue le Burundi n'a pas épargné le secteur économique et surtout l'Office Burundais des Recettes (OBR) qui n'a pas pu collecter les recettes escomptées, a averti lundi le Commissaire Général de l'OBR Domitien Ndihokubwayo.


L'année 2015 sera "une année très difficile" pour l'OBR, qui, depuis le début de l'année en cours jusqu'à la fin du mois d'août 2015, n'a pu collecter que 375,2 milliards de Fbu (plus de 240 millions de dollars), ce qui représente un gap de 76,2 milliards de Fbu (plus de 49 millions de dollars), a déclaré M. Ndihokubwayo devant le deuxième Vice-président de la République, Joseph Butore, en visite à l'OBR.
Alors que l'objectif en termes de recettes à collecter est de 720,8 milliards de Fbu (près de 462 millions de dollars), le commissaire général de l'OBR a pourtant promis de tout mettre en œuvre pour l'atteindre malgré les difficultés en cours (personnel qualifié insuffisant et chevauchement des lois qui des fois même se contrarient).
Pour ce faire, a expliqué M.Ndihokubwayo, l'OBR va continuer à travailler sur les modalités d'acquisition du système informatisé des taxes internes, élargir l'assiette fiscale, améliorer le recouvrement des arriérés, améliorer la productivité des vérifications, entreprendre des démarches d'acquisition d'un bâtiment propre à l'OBR et mettre en place la nouvelle stratégie de lutte contre la corruption et la fraude.
En outre, a continué M.Ndihokubwayo, l'OBR va continuer à renforcer les contribuables honnêtes en facilitant leurs activités lors de l'acquittement de leurs obligations fiscales et va traduire en langue nationale les dispositions des lois les plus fréquemment utilisées en vue d'aider les contribuables à mieux les comprendre.
Créé en 2009, l'OBR a pour mission de maximiser les recettes à travers un service de qualité rendu aux contribuables afin de permettre au Burundi de réduire sa dépendance au financement extérieur et réaliser tous ses programmes de développement. Fin




Autres titres

Il faut que le dialogue reprenne dans les plus brefs délais (Union africaine)
Burundi - Il faut que le dialogue reprenne dans les plus brefs délais (Union africaine)
Le Conseil de sécurité préoccupé par la lenteur des progrès du dialogue inter-burunda...
Burundi - Le Conseil de sécurité préoccupé par la lenteur des progrès du dialogue inter-burunda...
Difficile dialogue entre le pouvoir et l'opposition
Burundi - Difficile dialogue entre le pouvoir et l'opposition
Des figures de l’opposition de retour au pays
Burundi - Des figures de l’opposition de retour au pays
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
Il faut que le dialogue reprenne dans les plus brefs délais (Union africaine)
1.  Burundi - Il faut que le dialogue reprenne dans les plus brefs délais (Union africaine)

2.  Burundi - Le Conseil de sécurité préoccupé par la lenteur des progrès du dialogue inter-burunda...

3.  Burundi - Difficile dialogue entre le pouvoir et l'opposition

4.  Burundi - Des figures de l’opposition de retour au pays

5.  Burundi - Fin de 2017: l’ultimatum pour mettre au concubinage



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média