Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Kenya 3 terroristes présumés placés en détention


politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 1016 fois

Un tribunal kenyan a placé mardi en détention trois suspects de terrorisme d'origine somalienne, soupçonnés d'avoir participé à des activités terroristes dans ce pays d'Afrique de l'Est.


Les suspects, Habiba Abdillahi Guled (Canadien d'origine somalienne), Jamal Ali alias Kamau et Bashir Mohamed Ali, ont comparu devant le tribunal de Narok, Wilbroda Juma, qui a ordonné leur détention jusqu'au 17 août, date de leur audience.
Le Parquet a affirmé au juge que ces trois hommes devaient être détenus pour déterminer l'authenticité de leurs documents.
Le procureur a fait valoir que les trois suspects ne devaient pas être libérés sous caution car cela mettrait en péril les investigations en cours.
Cette demande visait à donner à la police le temps de vérifier la validité des papiers du ressortissant canadien-somalien, à permettre une fouille du domicile de M. Bachir à Nanyuki dans le centre du Kenya, et à donner à la police la possibilité de contrôler les téléphones portables et cartes SIM des suspects pour établir tout éventuel lien avec des activités terroristes.
L'avocat de la défense, Daniel Ombati, a demandé la libération sous caution, faisant valoir que les suspects auraient souffert inutilement en détention s'ils étaient innocentés.
Ces trois suspects ont été arrêtés dimanche dans le comté de Narok dans le nord-ouest du Kenya, suite à un renseignement de citoyens.
La police kenyane a déclaré mardi avoir renforcé sa surveillance de la sécurité dans le pays suite à des rapports des services de renseignement suivant lesquels des activistes somaliens prépareraient des attentats terroristes en représailles contre ce pays d'Afrique de l'Est.
Les forces de sécurité ont accru leurs mesures de surveillance des installations clé et des lieux publics ou privés, appelant la population à faire preuve de prudence face aux gens aux mobiles incertains.
Ce pays a connu plusieurs attaques mobiles à la grenade ces derniers mois à Nairobi, capitale du pays, ainsi que dans le nord du Kenya et la ville portuaire de Mombasa.
Les autorités kenyanes attribuent généralement ces attaques à Al-Shabab, groupe rebelle affilié à Al-Qaïda et provenant de la Somalie voisine. Fin



Autres titres

Kenya election: uhuru kenyatta pas prêt à tolérer la violence 
Kenya l’etat de la nation vu par le président uhuru kenyatta 
Kenya signature d'un projet de loi sur l'échange de prisonniers avec d'autres pays 
Plus de nouvelles





TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com