Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:17:42 PM Mercredi, 13 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Rwanda Les enfants infectés par le VIH manquent de traitement en temps opportun


société

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 1598 fois



Les enfants nés avec le VIH au Rwanda sont généralement empêchés par leurs parents de connaître leur statut sérologique, ce qui réduit leurs chances de recevoir un traitement en temps opportun, selon une étude publiée par le Réseau rwandais pour les personnes vivant avec le VIH/sida.


Cette organisation faîtière locale a publié cette étude lors d'une réunion à Kigali sur les soins pour les enfants infectés par le VIH, en présence de représentants de l'ONUSIDA et du Centre biomédical du Rwanda.
Une jeune femme de 25 ans, née avec le VIH, a déclaré lors de la réunion qu'elle est devenue orpheline à neuf ans, après avoir appris son statut de ses parents avant leur disparition.
"J'étais malade, sans jamais imaginer que je souffrais du VIH jusqu'à l'âge de 15 ans. Les infirmières m'ont testée car j'avais une toux persistante. Je me suis sentie déprimée après un contrôle positif", a affirmé la jeune fille.
Elle est actuellement sur les traitements antirétroviraux, mais a fait savoir qu'elle faire face à la discrimination de la part de ses pairs.
La couverture du traitement pour les enfants au Rwanda s'élève à 64% tandis qu'environ 36% des enfants séropositifs ne sont pas conscients de leur statut lors qu'ils sont inscrits pour le traitement, selon les conclusions.
D'après les données de l'ONUSIDA publiées en 2014, le nombre de personnes vivant avec le VIH est de 210.000 au Rwanda. De ce nombre, 22.000 sont des enfants âgés de 0 à 14 ans.
Parmi les 773 enfants testés positifs au VIH l'an dernier, seulement 559 ont reçu un traitement, ont indiqué les statistiques officielles.
Les résultats montrent qu'il y avait un manque de coordination entre les donateurs de soins et les communautés, ce qui fait qu'il soit difficile d'assurer le suivi des enfants testés positifs au VIH.
L'organisation a appelé à des efforts pour encourager le dépistage au VIH pour toutes les mères avec un statut inconnu qui cherchent à faire vacciner leurs enfants.
Sibongile Dludlu, représentant de l'ONUSIDA au Rwanda, a indiqué que malgré les progrès réalisés dans la lutte contre le sida, on a encore besoin du renforcemen de la mobilisation et de la coordination communautaire.
Globalement 3,2 millions d'enfants de moins de 15 ans vivent avec le VIH, dont 91% vivent en Afrique sub-saharienne.
Selon l'ONUSIDA, en raison du manque de traitement, environ un tiers des enfants infectés par le VIH dans le monde meurent avant leur premier anniversaire, alors qu'un traitement avant la 12e semaine de vie peut réduire leur taux de mortalité de 75%. Fin



Autres titres

Rwanda le pape françois demande pardon à kagamé pour les manquements de l’eglise 
Rwanda génocide : après les excuses des évêques rwandais, kigali exige ceux du vatican 
Rwanda le dernier roi rwandais kigeli v s’est éteint ce dimanche 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com