8:21:22 PM Lundi, 18 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Zimbabwe Remaniement ministériel au Zimbabwe


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 1464 fois


Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a remanié son gouvernement et nommé huit nouveaux ministres pour remplacer ceux qu'il avait été révoqués plus tôt cette semaine et accusés de comploter un assassinat contre sa personne.

La majorité des ministres ont conservé leurs postes, dont ceux des Finances, de la Défense, de la Justice et des Mines, a indiqué la radio nationale zimbabwéenne vendredi matin.
M. Mugabe a démis des fonctions mardi l'ancienne vice-présidente Joice Mujuru et sept ministres soupçonnés d'être des partisans de Mme Mujuru suite à des allégations selon lesquelles l'ancienne vice-présidente complotait d'assassiner le président.
Mercredi, Emmerson Mnangagwa, le ministre de la Justice en exercice, a été nommé pour remplacer Mme Mujuru au poste de premier vice-président, et Phelekezela Mphoko, ancien commandant militaire et diplomate chevronné, a été désigné second vice-président.
L'ancien ministre d'Etat de la province de Manicaland Christopher Mushowe a été nommé nouveau ministre de l'Indigénisation, une fonction qui supervise la mise en oeuvre de la loi controversée d'indigénisation du pays, qui exige que les sociétés étrangères cèdent la majorité de leurs parts à des Zimbabwéens noirs.
L'ancien président du parti au pouvoir Simon Khaya Moyo a été nommé ministre de la Planification économique à la suite de l'abolition de son poste au sein du parti. L'ancien vice-ministre des Finances Samuel Undenge est devenu le nouveau ministre de l'Energie. L'ancien vice-ministre de l'Information et de la Publicité, Supa Mandiwanzira, a été promu ministre de l'Information, de la Communication et de la Technologie. La secrétaire à l'environnement et au tourisme du bureau politique de l'Union nationale africaine du Zimbabwe - Front patriotique (ZANU-PF) a été nommée ministre des Services publics, du Travail et des Services sociaux.
L'ancienne ministre des Femmes, Oppah Muchinguri, a été désignée ministre de l'Enseignement supérieur et tertiaire. Le poste de ministre des Femmes reste toutefois vacant, mais pourrait être attribué à Grace Mugabe, la première dame du pays, qui a été nommée à la tête de la ligue des femmes du parti au pouvoir la semaine dernière. Fin




Autres titres

Zimbabwe - A un jour de son 93ème anniversaire, Mugabe se dit toujours d’attaque
Zimbabwe - Pour la présidentielle de 2018, les opposants tournent leur regard vers l'ONU et...
Zimbabwe - Empoisonnement du vice-président Emmerson : Grace Mugabe se défend
Zimbabwe - Tirs autour de la présidence: Situation ambigüe à Harare
Zimbabwe - Démission de Robert Gabriel Mugabe: Emmerson Mnangagwa attendu ce jour à Harare
Zimbabwe - Retraite politique : Robert Mugabe annonce son départ pour … 2023
Zimbabwe - Les activistes des droits des homosexuels seront bienvenus à la conférence sur l...
Zimbabwe - Le Zimbabwe demande aux Etats-Unis d'extrader le tueur du lion emblématique
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
1.  Zimbabwe - le choléra se propage à Harare et fait 25 morts selon un nouveau bilan (OMS)

2.  Zimbabwe - UA: les critiques de Mugabe contre l’entrée du Maroc au sein de l’union

3.  Zimbabwe - A un jour de son 93ème anniversaire, Mugabe se dit toujours d’attaque

4.  Zimbabwe - Quand Robert Mugabe apporte son soutien à Donald Trump

5.  Zimbabwe - Pluies torrentielles: 246 décès et d’autres dégâts matériels enregistrés



Restez connectés sur iciLome


HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média