Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:43:40 PM Mercredi, 23 Janvier 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

République Centrafricaine La presse centrafricaine narre l’incendie de la paroisse Sainte trinité de Bangui


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 156 fois


Les journaux centrafricains parus jeudi font un focus sur l’incendie de la paroisse Sainte trinité de Bangui dans la nuit du réveillon de Noël.

« La paroisse Sainte trinité des Castors frappée par un incendie de source inconnue », annonce le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme(RJDH). Poursuivant, ce portail renseigne que le drame s’est produit « dans la nuit du lundi 24 décembre 2018 au mardi 25 décembre 2018 ».


« A peine les fidèles ont vidé les lieux après la traditionnelle prière précédant la Noël, l’église toute entière est partie en fumée aux environs de 23h. La décoration, les moquettes, les tables bancs, les statues, les installations électriques, les objets de culte sont devenus des cendres », indique le RJDH même si aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.


Selon Centrafric Matin, « c’est un coup dur pour l’Eglise catholique ». De leur côté, L’Expansion et L’Hirondelle estiment que c’est un incendie « terroriste ». A en croire L’Hirondelle, « des sources concordantes attribuent cet acte aux bandes armées du KM5 dans le 3ème arrondissement de Bangui alors que celles-ci rejettent leur implication » dans cette affaire.


Pour sa part, L’Agora renseigne que « le Président Faustin Archange Touadéra a été sur les lieux du sinistre ». Corbeau News rapporte que « certaines personnalités politiques dont Émile Gros Nakombo, le Maire de Bangui, sont intervenues pour réconforter quelques dizaines de voisins de l’église Sainte-Trinité encore sous le choc ».


Sur un tout autre sujet, Le Démocrate s’intéresse au mot d’ordre de grève du Groupement Syndical des Travailleurs de Centrafrique (GSTC) et titre : « statut de la Fonction publique, arriérés de salaires et pensions, le GSTC promet la grève si… ».


En effet, souligne ce journal, « réunis en Assemblée générale, samedi dernier, les fonctionnaires membres du GSTC promettent d’aller en grève si le Président de la République ne signe pas le nouveau décret d’application du statut général de la Fonction publique et que le gouvernement ne paie pas les arriérés de salaires et pensions des régimes précédents ».


En tout cas, de l’avais de Centrafric Matin, « le Premier Ministre Sarandji a du pain sur la planche car le GSTC a déposé un préavis de grève de 8 jours sur la table du gouvernement ». Ce que confirme L’Agora. L’Hirondelle fait savoir que « le GSCTC menace de paralyser l’administration publique ».




Autres titres

République Centrafricaine dialogue politique et insécurité en vedette dans les journaux centrafricains 
République Centrafricaine la presse centrafricaine narre la libération de bakouma 
République Centrafricaine représentant de l’onu et dialogue politique en couverture de la presse centrafrcaine 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com