8:41:15 PM Mercredi, 26 Juin 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Maroc Menu diversifié à la Une des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 511 fois


Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à,la subvention accordées à la presse papier et numérique, à la charte de la déconcentration administrative et aux dispositifs sécuritaires déployés la nuit du passage au nouvel an au Maroc.

+Aujourd’hui le Maroc+ rapporte qu’une subvention de 71 millions de dirhams a été dédiée à la presse papier et numérique nationale au titre de l’année 2018, a indiqué le ministère de la Culture et de la communication – département de la communication.

L’année 2018 a été marquée par la poursuite de la politique de soutien public à la presse écrite nationale dans la mesure où le nombre de journaux régionaux et locaux bénéficiant de la subvention a augmenté et la presse numérique a été intégrée dans le système de soutien à la presse écrite, informe le quotidien.

Un total de 76 entreprises de presse a bénéficié, au titre de cette année, du soutien direct dont le montant global a atteint 71.037.125 dirhams, dont 60 entreprises de presse écrite (papier) y compris 12 journaux partisans bénéficiant du soutien au pluralisme, 16 supports régionaux et 16 entreprises de presse numérique, a fait savoir le journal.

+Le Matin+ indique que le très attendu, le décret portant Charte nationale de la déconcentration administrative vient d’être publié au Bulletin officiel, quatre jours avant le début de l’année 2019.

Faisant partie des grandes réformes stratégiques, cette Charte, entrée en vigueur officiellement le 27 décembre dernier, permettra une profonde mutation de l’organisation des services de l’État au niveau territorial à travers le renforcement du processus de mise en place d’une administration régionale forte par ses compétences, ses moyens et ses ressources.

Toutefois, relève la publication, cette Charte ne pourra être opérationnelle qu’après l’élaboration des schémas directeurs de déconcentration pour chaque département décentralisé. Il va falloir également attendre la mise en place de la commission interministérielle de la déconcentration administrative qui sera appelée à piloter la mise en œuvre graduelle, dans un délai de trois ans, des dispositions de la Charte.

+Al Akhbar+ s’intéresse aux célébrations des fêtes du Nouvel An se sont déroulées sous l’œil vigilant des forces de sécurité dans l’ensemble des villes du royaume. Cette année, et suite au double crime terroriste d’Imlil, le déploiement en force des agents de sécurité a rassuré citoyens et visiteurs étrangers.

Le journal consacre un long dossier au «plan d’anticipation sécuritaire concocté par Abdelatif Hammouchi», patron du pôle DGSN-DGST, et qui a permis de passer de 2018 à 2019, en toute sécurité. Très bonne préparation, unités spéciales dédiées et bien équipées, coordination parfaite entre différents services de sécurité et du renseignement, échanges et analyses rapides d’informations, sont derrière l’efficacité qui a marqué ce plan d’anticipation sécuritaire pour le Nouvel An.

Faisant un round-up à travers les principales villes du royaume, le quotidien rapporte que plus de 2.000 agents de sécurité ont veillé au grain dans la ville d’Agadir, destination touristique par excellence, en vue d’y sécuriser au maximum les festivités marquant l’avènement de la nouvelle année.

Il en est de même au niveau de l’autre grand pôle touristique du Maroc, à savoir Marrakech, où une pléiade de personnalités politiques, culturelles, sportives, venues des quatre coins du monde, ont choisi de passer le réveillon. Une présence étrangére d’autant plus importante qu’elle a bravé le terrorisme qui vient de frapper dans la région du Haouz, où deux touristes scandinaves ont été sauvagement assassinées par un groupe de présumés daechiens. La fièvre dans la ville ocre était à son paroxysme, à tel point que plusieurs personnes ont été arrêtées pour nombre de délits: état d’ébriété avancée, trafic de drogue, harcèlement de touristes sur la voie publique…

Pour sa part, la capitale du royaume a reçu d’important renforts des forces de sécurité, qui ont été particulièrement présents au niveau des points névralgiques de la villes de Rabat: hôtels, restaurants, boîtes de nuit, gares ferroviaires et routières…

Des mesures de sécurités exceptionnelles ont également marqué la ville de Fès, avec des patrouilles de police, à pieds, à moto, à cheval, dans des estafettes, souvent aidées par des chiens policiers. Dans la ville spirituelle, la vigilance des forces de l’ordre a permis de mettre la main sur un trafiquant de psychotropes, chez lequel la police a saisi pas moins de 40.000 hallucinogènes.




Autres titres

Enseignement, éducation et économie au menu des quotidiens marocains
Maroc - Enseignement, éducation et économie au menu des quotidiens marocains
Economie, environnement et sport au menu des quotidiens marocains
Maroc - Economie, environnement et sport au menu des quotidiens marocains
Economie, social et justice au menu des quotidiens marocains
Maroc - Economie, social et justice au menu des quotidiens marocains
Santé, économie et sport au menu des quotidiens marocains
Maroc - Santé, économie et sport au menu des quotidiens marocains
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
Enseignement, éducation et économie au menu des quotidiens marocains
1.  Maroc - Enseignement, éducation et économie au menu des quotidiens marocains

2.  Maroc - Economie, environnement et sport au menu des quotidiens marocains

3.  Maroc - Economie, social et justice au menu des quotidiens marocains

4.  Maroc - Santé, économie et sport au menu des quotidiens marocains

5.  Maroc - Politique, enseignement et service militaire au menu des quotidiens marocains



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média